Home»Enseignement»Mustapha Benhamza ou la force de la sagesse – VIDEOS

Mustapha Benhamza ou la force de la sagesse – VIDEOS

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Benhamza élu par Oujdacity « homme de l’année 2012 » ? Qui dira le contraire ? Je dirais même que c’est plutôt l’homme de toutes les années pour les Oujdis! Notre titan éternel! Qui de nous n’a pas été séduit par le discours de cet homme érudit de l’Oriental?  Qui de nous n’a pas apprécié la force de la sagesse et la puissance du juste milieu chez l’homme? En effet, Benhamza échappe à toute classification simpliste ou politicienne. Théologien, penseur, acteur associatif, Si Mustapha est largement médiatisé, non seulement à l’Oriental, mais aussi à l’échelle nationale. Même ses opposants de tous les extrêmes, qu’ils soient jihadistes,  soufistes sectaires ou faux-modernistes, ne peuvent s’empêcher de reconnaître chez l’homme un savoir solide et une tolérance sans bornes. Quoiqu’il fasse pour éviter la presse, les journalistes de différentes couleurs recourent à lui pour une déclaration dans les moments décisifs de l’Histoire du pays.
Expert incontournable dans les affaires de la famille, il était au rendez-vous avec l’Histoire quand la question du fameux Plan d’action a failli diviser le peuple marocain en deux clans. Il est là pour répondre à l’appel royal et s’acquitter de la mission difficile d’arbitrage et de réconciliation. La nouvelle moudawana voit le jour ! Et les tensions s’apaisent et la voix de la raison l’emporte sur celle de la passion.
Pourquoi vous tenez à l’appeler âlim (savant), alors qu’il n’est qu’un fkih ? rétorquent les faux modernistes ? ces gent à l’esprit étroit, limitant la science aux mathématiques et à la physique, oubliant l’importance des sciences humaines et sociales. Benhamza est plus qu’un scientifique, c’est un homme de science.  Il a consacré toute sa vie à servir la science et l’apprentissage, au sens large du terme, à construire les mosquées, non seulement pour la prière, mais surtout pour la propagation du savoir. Ses causeries régulières du samedi constituent depuis 30 ans une université ouverte à tout le peuple. Il a veillé lui-même à la formation des imams et des prêcheurs dans des centres de formation supervisés et gérés par des mains sûres.
Sage et bon stratège, Benhamza vise loin et collabore avec les institutions officielles pour la construction des écoles dans les quartiers les plus défavorisés. Il oriente ses amis bienfaiteurs et entrepreneurs à accompagner les pauvres étudiants, et surtout étudiantes, descendant des villes voisines pour poursuivre leurs études à l’université Mohamed Premier. Certes le CERHSO est une œuvre collective qui témoigne du génie oujdi, à laquelle ont participé plusieurs intervenants, mais le chef d’orchestre de ce projet grandiose reste Si Mustapha. Il a écrit pour les handicapés et toutes les personnes en situation précaires. Sa fatwa en faveur du don d’organes ou celle interdisant le jeune au Ramadan pour les malades, prouve son humanisme et son ouverture d’esprit. A comparer avec certaines fatwas ridicules! Dans ce sens, il est plus moderniste que les « modernistes » qui plaident pour l’anarchie sexuelle et « droit » à l’avortement!
Benhamza est plus qu’un savant, pas dans le sens des sciences exactes du laboratoire, mais dans le sens plus large des sciences humaines et sociales : la syntaxe arabe, la logique, la jurisprudence, le tfsir (interprétation du saint Coran), le domaine de l’éducation…
Il y met du sien pour arranger conseillers municipaux en conflit et sauvegarder l’intérêt général de la ville. Il oriente les journalistes dans leur congrès. Il est le conférencier vedette pour les étudiants à la fac, les futurs ingénieurs à l’ENSAO et les associations de la société civile. Les grands politiciens, de droite comme de gauche,  savent que Benhamza constituent dans la région un rempart contre l’intégrisme de toutes sortes. N’a-t-il pas décliné l’offre d’un poste de ministre, préférant rester fidèle à ses projets scientifiques?
Pour toutes ces raisons, je vote, sans hésiter, Si Benhamza homme de l’année 2012.

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

1 Comment

  1. بنيونس حجازي
    06/01/2013 at 00:18

    السيد مصطفى بنحمزة رجل من طينة الرجال الشرفاء الذين وهبوا حياتهم لخدمة دينهم ووطنهم .ومدينة وجدة تشهد له بالمنجزات العظيمة والمشرفة التي بذل من جهده ووقته الكثير لتعرف النور وتحقق المراد.له كل الشكر وجزاه الله خيرا .

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.