Home»Correspondants»VIDEOS – La caravane de la Fondation Mohammed VI des œuvres sociales du personnel de la sûreté Nationale à Oujda

VIDEOS – La caravane de la Fondation Mohammed VI des œuvres sociales du personnel de la sûreté Nationale à Oujda

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Pour traduire en réalité concrète les grandes orientations royales et mettre à exécution l’infinie sollicitude dont SM le Roi entoure le personnel de la sûreté nationale, la caravane de la fondation Mohammed VI des œuvres sociales du personnel de la sûreté nationale a fait escale à Oujda le lundi 1 octobre 2012.

Encadrée par Abdelhak Adili, directeur de la fondation et SaidA boudi membre du conseil d’orientation et de suivi, en présence de Mohammed Dkhissi, wali de la sûreté régionale de Oujda et ses proches collaborateurs, cette 6ième étape de la caravane se veut une rencontre de communication et de sensibilisation. Au fait, les deux responsables ont informé le personnel de la sûreté nationale en exercice ou à la retraite, les veuves ou ayant droit sur les divers services sociaux qu’a prévus la fondation dans le cadre des partenariats pactés avec des institutions bancaires, des promoteurs immobiliers et des institutions publiques et privées. Le but est de sensibiliser cette cible aux avantages et faveurs dont peut tirer profit des les domaines de l’habitat, du transport, de la santé, de l’éducation et la formation outre les loisirs.

De son côté, le préfet de la sûreté régionale de Oujda a suggérer des actions susceptibles d’optimiser l’impacts des services offerts sur les plans quantitatifs et qualificatifs, surtout pour le personnel en bas de l’échelle.

Par la même occasion, El Aid Zaoui, intervenant au nom des retraités, veuves et ayant droit, n’a pas manqué de louer cette initiative sans toutefois omettre de brosser un tableau excessivement noirci sur les conditions de vie, morale et matérielle des retraités et leurs familles, demandant par la même occasion de redoubler l’effort et d’entrevoir d’autres actions concrètes pour améliorer le cadre de vie des retraités et leurs familles.

En somme, il est question de promouvoir davantage ce corps qui joue un rôle primordial dans le développement par l’amélioration du statut moral, professionnel et matériel du personnel, notamment les policiers au bas de l’échelle.

 

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

1 Comment

  1. x
    04/10/2012 at 13:05

    Et nous les policiers de sexe féminin nous remercions le comandant qui nous a traité de serveuse et pas comme agent de police
    merci comandant

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.