Home»MRE»Pourquoi il faut dissoudre le gouvernement sous la conjoncture politique actuelle

Pourquoi il faut dissoudre le gouvernement sous la conjoncture politique actuelle

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Depuis quatre mois le monde arabe est en effervescence.Ces contestations populaires ont mis fin aux régimes politiques de certains pays comme la Tunisie ou l’Egypte. Cette onde de choc a atteint le Maroc mais en douceur.Des jeunes marocains bravant le pouvoir en place ,les partis politiques et la société civile ,sont sortis  pour la première fois le 20 février pour manifester un peu partout dans le pays .Leurs revendications sont audacieuses ,coriaces et révolutionnaires car ils ont osé scander des slogans touchant la constitution ,le gouvernement ,le parlement  ,et la corruption sous toutes ses formes.Il sont allés même jusqu à  réclamer la dissolution  de ces instances étatiques .C’est ainsi que le mouvement des jeunes 20 février a vu le jour.

La demande de la dissolution du gouvernement trouve sa légitimité dans cette crise généralisée auquelle est confronté le Maroc et qui est révélatrice d’une jeunesse désespéree ,et d’un marasme général.Elle le trouve aussi dans la réponse royale qui ne se fait pas attendre puisque le roi a ordonné la révision en profondeur de la constitution.

Des voix s’élèvent pour critiquer l’impuissance du gouvernement à aller de l’avant pour  résoudre le problème du chômage des jeunes ,et insuffler une dynamique aux  secteurs de l’économie: la santé,l’enseignement,l’emploi des jeunes , la lutte contre la corruption sous toutes ses formes ,la réforme de la justice, la fin de l’impunité et la poursuite judiciaire de ceux qui dilapident ou détournent les deniers publics.Le Premier Ministre ,de par ses limites constitutionnelles, est un simple fonctionnaire commes les autres ,un peu plus qu’un ministre mais dont la primature est vidée de sens et de prérogatives qui devraient normalement lui revenir.Il est là pour représenter le Premier Ministère ,disant une sorte d’agence d’enregistrement car il n’a pas de pouvoir réel.Certes ,il peut présider un conseil des ministres, se réunir avec des formations syndicales ,signer des conventions avec  des pays amis ,recevoir des diplomates étrangers ou remplacer le roi dans des sommets en dehors du pays.

Outre que la constituton le prive de certaines fonctions comme la nomination des personnalitées administratives de l’état,il ne jouit pas de légitimité électorale car seulement 37 pour cent d’électeurs sont allés voter pour les élections législatives de 2007 et dont font partie M Abbass El Fassi et son équipe;  La révision de la constitution actuelle voulue par le roi ,par son caractère audacieux ,délégitime même la pérennité de l’actuel gouvernement.Dans trois mois ,la constitution sera votée par le peuple;si le gouvernement n’est pas dissolu d’ici là ,il sera anachronique  par rapport à la nouvelle constitution ,il sera une sorte de gouvernement fantôche car sa représentation ne sera pas conforme à la nouvelle constitution!

Devant cette grogne populaire illustrée par des grèves en série dans tous les secteurs de l’économie ,la plupart des ministres sont poingtés du doigt de la contestation.La majorité des citoyens ne fait plus confiance aux membres du gouvernement.

C’est pourquoi et pour toutes ces raisons,il est raisonnable et logique  de dissoudre le gouvernement et de le remplacer par un gouvernement de technocrates jusqu’aux prochaines éléctions.Cette sage et prudente initiative permettra de calmer la rue et de montrer aux Marocains et à l’opinion publique internationale que le Maroc est dans le changement et qu’il fait sa révolution en douceur ,menée par son roi.
Khlifa Boumediene

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.