Home»Correspondants»Trois écoles primaires de la Province d’Ifrane Décrochent  le label Pavillon Vert

Trois écoles primaires de la Province d’Ifrane Décrochent  le label Pavillon Vert

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Trois écoles primaires de la Province d’Ifrane
Décrochent  le label Pavillon Vert

     Trois écoles primaires relevant de la délégation provinciale  du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle d’Ifrane ont décroché  le label Pavillon Vert décerné par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement au titre de l’année scolaire 2013-14. Une distinction octroyée aux écoles qui portent l’éducation à la protection de l’environnement au centre de leur programme et pour avoir réalisé les objectifs du programme éco-école, en guise d’encouragement et de motivation à la compétition interscolaire.
Ces trois écoles primaires publiques qui ont honoré la province d’Ifrane avec l’obtention de ces trois LABEL PAVILLON VERT sont celles de Bir Anzarane dans la ville d’Ifrane capitale écologique du Royaume, Kadi Ayad et Abdelkarim khattabi dans la ville d’Azrou cette émeraude dans un écrin vert au cœur du Moyen Atlas.
Ces trois écoles ont travaillé d’arrache pied durant toute l’année scolaire écoulée sur ce programme Eco-Ecoles en suivant la méthodologie précise en sept étapes que tous les établissements scolaires peuvent adopter. Ce processus basé sur les éléments d’un programme de Management Environnemental, comprend un grand nombre de parties prenantes mais ce sont les élèves qui ont le rôle le plus important.
Ce dernier Critère est essentiel pour l’obtention du label « pavillon vert » délivré par la Fondation Mohamed VI pour la Protection de l’Environnement sachant bien que le programme Eco-Ecole est basé sur des thèmes prioritaires : (Minimiser la consommation de l’eau, minimiser la consommation d’énergie, et Gestion des déchets) avant de passer aux thèmes complémentaires (une alimentation saine, et conservation de la biodiversité …).
Tout en présentant nos félicitations aux établissements concernés par cet exploit et en particulier a leur directions et corps enseignants respectifs avec à leur tète les coordinateurs locaux de l’EEDD,  nous rappelons que le cœur de Mission de la Fondation Mohammed V/ pour la protection de l’environnement est l’Education à l’Environnement. En effet de nombreux programmes, selon les vœux de SAR La Princesse Lalla Hasnaa, sont dédiés aux enfants prescripteurs majeurs d’un éco comportement.
Aussi, le programme Eco Ecoles est l’un des programmes phare de la Fondation pour l’Education à l’Environnement (FEE) et a été introduit au Maroc en 2006 par la Fondation Mohammed VI Pour la Protection de l’Environnement. Séduite par les potentialités du programme Eco Ecoles, Son Altesse Royale, a lancé en 2006, une phase pilote de grande envergure, comprenant 8471 élèves, répartis sur 17 écoles primaires relevant de 9 régions.
Aujourd’hui près de 896 écoles sont inscrites au programme. Eco-Ecoles permet aux écoliers ainsi qu’aux différents acteurs de l’établissement scolaire de construire un projet environnemental concret sur le lieu de vie qu’ils partagent.
Afin de généraliser et introduire de manière progressive le programme « Eco-écoles » au sein des écoles primaires, une convention de partenariat a été signée entre la Fondation et le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation professionnelle, le 24 avril 2010, et renouvelée à l’occasion du 7éme Congrès Mondial de l’Education à l’Environnement WEEC 2013 du 9 au 14 Juin 2013 à Marrakech, sous la Présidence de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa , afin d’inculquer l’éducation environnementale pour un développement durable.
A signaler enfin que ce programme selon ses initiateurs est une démarche pédagogique et volontariste qui incite les élèves à jouer un rôle actif et à établir un diagnostic de leur lieu de vie afin de remédier aux problèmes environnementaux soulevés. Elèves, Enseignants, Elus locaux, Parents d’élèves, Administration scolaire, et Associations trouvent dans ECO-ECOLES au Maroc un vrai projet de fertilisation croisée.
Dès la mise en place d’une méthodologie très précise, en 7 étapes, ce programme leur permet d’expérimenter un concept social novateur : La Démocratie Participative, l’avis de chacun étant requis dans le débat.
Cinq grands thèmes de travail sont proposés : Gestion des déchets, Economie de l’Eau, Economie de l’Energie, Alimentation et Biodiversité. Chaque thème traité engendre des retombées dans l’Ecole et autour de l’Ecole, en termes de qualité de vie, d’économie de ressources et d’apprentissage d’une Citoyenneté ancrée dans l’engagement.
Mohammed Drihem

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.