Home»Femme»Parité,égalité et la lutte contre la précarité.

Parité,égalité et la lutte contre la précarité.

0
Shares
PinterestGoogle+
 

        Certaines voix se sont élevés ces derniers jours réclamant le respect de l’égalité,de la parité ,la représentativité de la femme au sein du gouvernement présidé par M.Benkirane, regrettant l’absence de la femme dans les postes de responsablité ,de décision ,la non nommination de femmes dans le poste de ministre.Elles prétendent que le partis de la majorité n’ont pas respecté la parité qu’ils scandaient,qu’ils avaient longuement abordée lors des campagnes électorales et incombe la responsabilité au chef du gouvernement et aux Islamistes .Elles avancent que les islamistes sont contre la parité et l’égalité et apportent des arguments pour étayer et soutenir leurs dires , leurs reproches et grieffes .Faut-il rappeler que la femme a les mêmes droits et obligations que l’homme , qu’elle doit  être représentée équitablement, accéder au poste de ministre au même titre que l’homme sans considération du sexe,le seul critère  qui doit être considéré ,observé est la compétence,la rentabilité.

  Les islamistes ont-ils une part de responsabilité dans l’absence de la représentativité de la femme au sein du gouvernement,dans le non respect de la parité ,de l’égalité?

Franchement et sans ombrages ,les islamistes comme les autres membres partis de la majorité sont responsables de cette atteinte aux droits de la femme à l’égalité et à la parité mais il est injuste d’ incomber toute la responsabilité aux islamistes car ces derniers ont au moins choisi une candidate au poste de ministre alors que les autres partis qui se réclament démocratiques progressistes,églitaires ne l’ont pas fait et n’ont pas respecté l’égalité ,la parité qu’ils scandaient,dont ils parlaient souvrent ,qu’ils avaient abordée lors des campagnes électorales. Il est du droit des femmes de défendre leurs droits,leurs acquis,de revendiquer la parité,l’égalité ,la nommination dans le poste de ministre au pied d’égalité avec l’homme  mais il ne faut pas utiliser ces revendications pour mettre les bâtons dans les roues,pour des fins de politique politicienne,pour des réglements de comptes.

Les femmes qui ont revendiqué le respect de la parité,de l’égalité et les personnes politiques qui les ont soutenues ont ont usé de leur droit à la libre expression ,ont bien fait d’attirer l’attention sur la parité ,l’égalité,de critiquer le non respect de certains  droits de la femme mais elles devraient également s’engager davantage,s’impliquer dans la lutte contre la précarité,la pauvreté qui sont aussi des priorités.

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.