Home»Enseignement»UNIVERSITE AL AKHAWAYN D’IFRANE : OUVERTURE DE LA 09ème EDITION DU FESTIVAL D’ASTRONIMIE D’IFRANE.

UNIVERSITE AL AKHAWAYN D’IFRANE : OUVERTURE DE LA 09ème EDITION DU FESTIVAL D’ASTRONIMIE D’IFRANE.

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Mohammed Drihem
Jeudi 22 octobre dernier, le campus de l’Université Al Akhawayn d’Ifrane a été au rendez-vous avec l’ouverture de la 9ème édition du Festival d’Astronomie d’Ifrane Organisé par le Club d’astronomie de l’Université du 22 au 28 octobre 2020 en cours sous le thème de « A la recherche des menaces venant du ciel ».
Apres la cérémonie d’ouverture officielle de cette nouvelle édition du Festival d’Astronomie d’Ifrane les participants à cet évènement aussi bien en présentiel qu’en ligne sur la toile ont visité la première exposition d’affiches astronomiques organisée à cet effet avant de prendre part avec intérêt à la première conférence scientifique publique prévue au programme sur la thématique des « menaces spatiales et leurs répercussions sur la terre » animée à distance par Pr Hadia Hassan Salim enseignante de la mécanique céleste et les Dynamiques de l’espace à l’institut des recherches astronomiques et de la géophysique d’Egypte. Au programme de cette édition organisée cette année aussi bien en ligne qu’en présentiel à cause des restrictions et des mesures de protection sanitaire imposées les pouvoirs publiques pour lutter contre la pandémie du COVID19 les fans de l’astronomie et les participants à cette édition seront au rendez-vous avec trois autres Conférences scientifiques traitant notamment des Astéroïdes : Risques ou opportunités pour la vie sur terre, des Météores et Météorites et leurs conséquences à travers l’histoire du Maroc et enfin ; du programme de suivi des chutes satellitaires et le réseau Imarati de surveillance des météores et météorites.
Pour Dr Hassane Darhmaoui Directeur du Festival ; le thème choisi pour cette 9ème édition : « A la recherche des menaces venant du ciel » ; est un sujet d’actualité puisqu’il s’agit de menaces sur terre qui proviennent soit des astéroïdes soit des débris de satellites et il y’a pas mal de recherches et de chercheurs qui s’intéressent à cette thématique de nos jours.
A rappeler que parallèlement aux différentes conférences prévues au programme ; les organisateurs de cette 9ème édition du festival astronomique d’Ifrane on prévu notamment l’organisation de plusieurs expositions concernant l’observation du ciel, les météorites au Maroc, le ciel miroir des cultures et le Rêve d’une nuit bien étoilée en plus de deux transmission en direct de l’observation du ciel à partir de l’observation de l’Université Al Akhawayn d’Ifrane.
Aussi ; cette nouvelle édition du festival d’astronomie d’Ifrane connaitra l’organisation de plusieurs ateliers de formations notamment en matière d’utilisation du programme CELESTIA, de découverte de l’espace et de découverte des Astéroïdes à travers le programme Astrometrica.
Selon une étude de l’Université britannique de Nottingham Trent, le Soleil représente l’un des plus grands dangers pour la Terre surtout quand il se dilatera dans quelques milliards d’années pour avoir un diamètre environ 100 fois supérieur à l’actuel et sera ainsi 2.000 fois plus lumineux et émettra une quantité énorme de particules et de radiation qui vont engendrer un vent solaire très fort qui ralentira la Terre qui deviendra d’abord un désert calciné et risque de disparaître à jamais en s’approchant trop près de l’étoile mourante.
Mis à part ce danger encore lointain précise-t-on, il faut se rappeler que le Soleil crée des champs magnétiques très forts et que les tempêtes solaires actuelles brouillent parfois les communications ou provoquent des coupures d’électricité sur Terre et en cas d’une très intense activité solaire, les habitants de la Terre risquent de faire face à de nombreux problèmes.
Aussi avance-t-on ; les astéroïdes, qui ont déjà provoqué la disparition des dinosaures, pourraient mettre fin à l’existence de l’humanité. Si les scientifiques travaillent de nos jours sur les moyens de protéger la Terre contre les astéroïdes de petite taille, il sera plus difficile de créer un système de défense contre les grands astéroïdes qui sont capables de rendre la Terre inhabitable en provoquant des incendies, des tsunamis ou d’autres catastrophes naturelles.
Selon les scientifiques de la mission Gaia, l’observatoire spatial de l’Agence spatiale européenne (ESA), il est prévu qu’un jour une pluie d’astéroïdes et de comètes s’écrasera sur la Terre. Dans cette optique on prévoit que dans 1,35 million d’années, l’étoile Gliese 710, de type naine orange, passera tout près de notre Système solaire. Dans son sillage, elle pourrait entraîner une nuée de comètes en direction de la Terre.
Aussi ; il y’a lieu de souligner que les étoiles errantes qui se déplacent à grande vitesse en direction de la Terre pourraient provoquer sa destruction. Heureusement, il faudra attendre des centaines de millions d’années avant qu’elles ne s’approchent à une distance dangereuse.
D’après l’astronome Gilles Couture, de l’Université du Québec (Montréal, Canada) suppose notamment qu’une étoile errante — trois fois plus légère que notre Soleil et qui se déplace à une vitesse comprise entre 25 et 100 km/s — aurait pu pénétrer un moment dans notre Système solaire et aurait engendré des changements catastrophiques irréversibles.
Entre autres Menaces venant du ciel qui pèsent sur la terre on peut citer à titre d’exemple:
27 décembre 2004 une explosion cosmique causée par un magnétar qui l’une des Etoiles les plus dangereuses de l’univers et qui a rendu obsolètes les satellites en orbite autour de la terre.
Le cannibalisme galactique qui consiste en la collision de deux galaxies et ou la plus grande galaxie dévore la petite. (cas de la galaxie d’Andromède qui menace de manger notre galaxie d’ici quelques deux millions d’années-lumière d’ici).
Les trous noirs qui sont des régions de l’espace ou la force de gravité est si intense que rien ne peut lui échapper pas même la lumière. Ils sont comme des tourbillons qui mangent tout ce qui les entourent
Un quasar qui est un trou super massif très puissant qui a la caractéristique d’émettre de puissants jets de lumière et qui reçoivent l’énergie des trous noirs qu’ils concentrent dans les jets qu’ils expulsent et qui bruleraient vivant ; avec ses éclairs ; tous les habitants de toute planète qui lui est proche
Initié en 2012 dans le cadre des grands efforts déployés par l’université Al Akhawayn en vue d’une meilleure ouverture sur son environnement local, régional et national ce festival qui vise la diffusion des connaissances scientifiques auprès du grand public et la promotion de la science et des scientifiques auprès des jeunes dans la région d’Ifrane ; représente de nos jours un événement national majeur de vulgarisation de l’astronomie en particulier et des sciences en général auprès du grand public, et particulièrement des générations montantes, et constitue un rendez-vous annuel du réseau des clubs et associations d’astronomie du Maroc.

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.