Home»Débats»FAUT-IL DESTITUER MR BENKIRANE ?

FAUT-IL DESTITUER MR BENKIRANE ?

0
Shares
PinterestGoogle+
 

J’ai longuement hésité à écrire cette page, parce que je
voulais me convaincre que la raison qui me l’a inspirée pouvait
résulter d’un simple lapsus qui ne méritait pas d’en faire des
vagues. Mais avec le temps, je découvris qu’elle était, au
contraire, moralement et politiquement condamnable et constituait dans
la nouvelle phase constitutionnelle qu’entame le Maroc une première
atteinte à la cohésion sociale et une insulte à l’intelligence et
à la dignité marocaines. En accusant les laïcs de pactiser avec le
diable, Mr Benkirane a usé d’une  rhétorique idéologique
dangereuse : d’un côté, il y a le PJD et ses islamistes et de
l’autre les ennemis du PJD.

 

En accusant les laïcs de pactiser avec le
diable, Mr Benkirane a usé d’une  rhétorique idéologique
dangereuse : d’un côté, il y a le PJD et ses islamistes et de
l’autre les ennemis du PJD.

 

Une telle sentence puise, à défaut de
parti unique, dans une pensée unique sous-tendant un  référentiel
sectaire que l’on croyait aboli, à jamais, du discours politique.
Qu’aurait été sa réaction si du temps qu’il était de l’autre
côté de la scène gouvernementale, il avait été traité de la
sorte ? Interviewé par une certaine presse, il n’a pas trouvé
mieux, pour évacuer sa bourde à moindres frais, que de rétorquer
qu’il ne visait aucune personne précise. Cette échappatoire est
encore plus grave que la faute parce que si personne n’était
réellement visé cela supposerait que ‘quiconque se sent morveux se
mouche’.

Que Mr Benkirane s’en tienne à sa volonté de mettre de
l’ordre dans le gâchis dans lequel végète le pays pratiquement
sur tous les plans, c’est tout à son honneur

 

Que Mr Benkirane s’en tienne à sa volonté de mettre de
l’ordre dans le gâchis dans lequel végète le pays pratiquement
sur tous les plans, c’est tout à son honneur. Le pays a certes
besoin d’un chef de Gouvernant décidé, sérieux et  honnête, mais
qui se cantonne dans son rôle d’homme d’Etat, avec ses avantages
et ses inconvénients, et ne se prend pas, dès lors, pour un
Ayatollah s’adjugeant le droit d’incarner la conscience nationale
et de jeter l’anathème sur ses adversaires politiques. Que dire,
alors, de Mr Ardogane que Mr Benkirane n’a pas manqué tout
récemment d’encenser et glorifier ? N’assume-t-il pas en toute
conscience sa foi musulmane, sa tendance islamiste et la défense de
la laïcité de l’Etat ? N’a-t-il pas incité, à leur grand dam
certes, les Frères égyptiens et les islamistes tunisiens et libyens
à suivre l’exemple turc ? Avec quel diable a-t-il, lui, pactisé ?

 

je sais que ce parti a obtenu aux dernières Législatives
cinq à six fois plus de voix qu’il en compte réellement, et donc
sûrement venues en majorité de cette masse laïque que diabolise Mr
Benkirane

 

Je ne connais pas les effectifs encartés dans le PJD. En faisant
preuve d’une extrême générosité, je ne pense pas qu’ils
dépassent 200.000 âmes entre militants et sympathisants ; par
contre, je sais que ce parti a obtenu aux dernières Législatives
cinq à six fois plus de voix qu’il en compte réellement, et donc
sûrement venues en majorité de cette masse laïque que diabolise Mr
Benkirane. Alors avec quel diable cette masse a-t-elle pactisé en
votant pour le PJD ? Et pourquoi Mr Benkirane a-t-il accepté dans son
Cabinet des ministres notoirement connus pour leur laïcité et même
leur aversion pour les islamistes ? Qui a pactisé avec qui? Ou,
alors, y a-t-il un diable halal et un haram ?
Faudrait-il rappeler à Mr Benkirane deux vérités essentielles :

–       La 1ère est que l’édification du Maroc moderne,
post-indépendance, a été en grande partie l’œuvre de laîcs ;
elle avait commencée en 1956 quand Mr Benkirane avait à peine deux
ans ; et parmi cette œuvre, celle institutionnelle qui ne manque pas
de tares, certes, et dont il n’a découvert les bienfaits que
tardivement en 1996.

     La 2ème est que sans ce laïc de Driss Basri, bon gré, mal gré
mentor du MUR et, donc, du futur PJD, il est fort probable que Mr
Benkirane et consorts n’auraient jamais franchi la porte du MPDC et
ne seraient pas là où ils sont actuellement

–       La 2ème est que sans ce laïc de Driss Basri, bon gré, mal gré
mentor du MUR et, donc, du futur PJD, il est fort probable que Mr
Benkirane et consorts n’auraient jamais franchi la porte du MPDC et
ne seraient pas là où ils sont actuellement.
–   À ces deux vérités, j’ajouterai que si nous savions tous
qu’à l’époque ce parti était politiquement, et au plan
national, une coquille vide,  le journal Al Ousboue vient de publier
dans son n° 684 –page 4 –du 15 mars 2012, sous la plume de Mr
Radad Al Aâkbani, une grave révélation selon laquelle secrètement,
et sûrement à l’insu même de Driss Basri bien berné donc par El
Khatib, le MPDC n’était rien moins qu’une filiale des Frères
musulmans, c’est à dire la représentation d’une organisation
politico-spirituelle étrangère, interdite au Maroc. Reste à savoir
si Mr Benkirane savait ! La question est posée !

Marocaines et Marocains, nonobstant ce dernier aspect qui ne
manquerait sûrement pas de répercussions ultérieures, les propos de
Mr Benkirane ne résultent pas d’un dérapage verbal

 

Marocaines et Marocains, nonobstant ce dernier aspect qui ne
manquerait sûrement pas de répercussions ultérieures, les propos de
Mr Benkirane ne résultent pas d’un dérapage verbal. L’homme
maîtrise bien sa pensée ; et à moins qu’il ne consente à
présenter ses excuses à la Nation, je vous proposerais de
réfléchir à sa destitution pour prévenir que des Gouvernants, aux
dehors trompeurs, paternes et sympathiques, puissent être tentés
d’évoluer en apprentis dictateurs ou guides de conscience parce
qu’ils n’auront pas été arrêtés à temps dans leur ambition du
pouvoir, qu’ils nous auront pris pour des ‘canards sauvages’ et
que nous aurions, de notre côté, accepté ou donné l’impression
de l’être.

 

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

7 Comments

  1. Citoyen Lambda
    21/03/2012 at 11:24

    Salam,
    Mon Connainaire, où est passé le devoir de réserve ?
    Un tremplin ? Un signe d’allégeance au laïcisme flamboyant ?
    Le respect des urnes ? Des procédures constitutionnelles d’interpellation ou de mise en examen ?
    Les laïcs ne forment ni une ethnie, ni une communauté, ni un parti politique …
    La Laïcité n’existe pas, il y a plusieurs conceptions de cette dernière : de celle light ou soft, qui respecte la liberté de culte, à celle qui envahi la sphère publique pour combattre l’islam, générant trouble de l’ordre public et radicalisation, une question sur laquelle s’est par ailleurs, prononcé feu S.M Hassan II, Allah y rehmou.
    Les cousins de BENKIRANE étaient pratiquement tous des militaires, habitués eux aussi, à donner des ordres ou imposer leurs idées, habitude qu’ils ont du se résoudre à perdre dans le Ciphile à mon Connoner …
    Pour l’instant le Benkirane bénéficie du soutien du Chef de l’État, et Chef Suprême de l’État Major à mon Connainaire, qui est plus apte à apprécier les dérives.

  2. MEKKI KACEMI
    21/03/2012 at 18:29

    Colonel, votre tentative de verrouiller la machine anti- corruption qui ravage ces jours-ci des champs autrefois protégés au point d’être « sacrés » ne manque pas d’intelligence. Malheureusement, une chose est certaine : Vous n’aurez personne. On a tous pris le train de la réforme réelle(Lma3koul), et on n’en descendra qu’au terminus.
    D’autre part, qu’avez-vous fait du devoir de réserve que vous impose la loi, concernant les issues politiques ? Et puisque nous y sommes, colonel, qui mériterait d’être destitué : Celui qui s’aurait trompé en exerçant ses compétences, ou plutôt celui qui n’observe pas la loi dans ses agissements ?
    Avec le respect du

  3. Fils d'un militaire et pjdiste
    21/03/2012 at 19:30

    Que de haine monsieur le colonnel! Je croyais que les militaires devraient rester neutres! Leur rôle principal est de défendre le pays et retourner dans leurs casernes, mais là , on est vraiment sidéré par un homme militaire qui se mêle de la politique. Il se cantonne dans le clan des laïcs et se permet d’insulter le chef du gouvernement élu par les Maroc et désigné par sa majesté le roi. Permettez-moi monsieur le colonnel de vous rappeler que la Constitution stipule que le Maroc est un Etat musulman. Mr Benkirane représente un Islam souple, tolérant et très ouvert. Mais avec un discours haineux comme le votre, vous risquez de semer la zizanie dans le pays et porter atteinte à l’institution militaire que nous respectons tous.

  4. محمد
    21/03/2012 at 21:12

    هل السيد الكولونيل يستفيد من لاكريمة في أعالي البحار وهو خائف من جملة محاربة الفساد؟

  5. Salah
    21/03/2012 at 23:46

    Bonjour mon colonel,dis-moi, pourquoi tu n’as rien dit à l »époque des gouvernements précédents?La réponse est simple :tu avais tout ce que tu voulais.Maintenant,tu risques de tout perdre . Donc ,c’ est normal que tu réagisses .On te comprend.Seulement ,mon colonel,n’oublit pas que c’est la volonté d’un Roi et de son peuple qui l’aime beaucoup.

  6. BOUJAKHROUT BENYOUNES
    21/03/2012 at 23:48

    يبدو من خلال التعليفات الاربعة ردا على مقال العقيد ان اصحابها لم يكلفوا انفسهم عناء البحث في المحرك غوغل للتعرف على العفيد صاحب المقال.
    للتوضيح فقط ولست مع احد او ضد احد
    محمد ملوكي عقيد متقاعد بالدرك الملكي صاحب المانيفست الشهير لاعادة هيلة الدولة واول عقيد في تاريخ المغرب الحديث يقدم ملتمسا بصفة شخية للجنة تحضير الدستور المغربي

  7. fils d'un mouhajir
    22/03/2012 at 13:21

    Non ,il ne faut pas faire ça ,pour l’unique et la simple raison:
    il n’est pas « destutiable »
    beaucoup n’ont pas aimé le pjd au pouvoirs et ne l’aimeront, peut être ,jamais même s’il réalise des prouesses sociales , économiques et politiques sans précédant.
    vous êtes marqué par la carrière militaire , même vos phrases ,votre syntaxe vous trompent,inutile de vous dire que vous ne serez jamais ,non jamais derrière Si Abdelilah ,s’il se fait Imam d’une seule prière .la rhétorique tout le blablabla n’est qu’excuse des soudoyés d’ailleurs qui tentent de se frayer un sentier,pas illuminé,dans le champs de la vie politique d’un pays musulman.

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.