Home»Débats»Mea culpa, j’étais dans le tort en ayant cru à la normalisation avec Israël

Mea culpa, j’étais dans le tort en ayant cru à la normalisation avec Israël

1
Shares
PinterestGoogle+
 

Zaid Tayeb


Quand notre pays a annoncé la normalisation des relations avec Israël, j’ai écrit un article (ou deux) , dans lequel j’ai exprimé mon accord en ayant considéré le fait sous un angle positif, optimiste, réaliste, à savoir que beaucoup de juifs vivant en Israël sont marocains et portent toujours la nationalité de leur pays d’origine. C’étaient des citoyens marocains qui vivent à l’étranger tout comme les Marocains de confession musulmane ou juive vivent en Europe. L’analogie me paraissait parfaite et par conséquent la similitude évidente. De plus, je me suis dit que l’autorité palestinienne avec à sa tête, le président Mahmoud Abbas entretient des relations ‘’normales’’ avec Israël, et que cela suffisait à réconforter mon point de vue qui semblait tenir sur des bases bien ancrées. J’ajoutais intérieurement qu’avec le temps les choses iraient mieux pour les uns, pour les autres et qu’en définitive tout le monde trouverait son heureux compte. C’est sous cet aspect que j’ai considéré le problème de la normalisation des relations de mon pays avec Israël et j’avais tort. J’avais tort de croire que les Juifs marocains étaient des citoyens marocains qui formaient une communauté marocaine émigrés en Israël. J’avais tort de croire qu’un jour ou l’autre, ces Juifs marocains qui avaient quitté leur pays pour aller s’installer en Israël avaient gardé des liens de citoyenneté avec leur pays d’origine. J’avais tort de comparer les citoyens marocains émigrés en Europe aux Juifs marocains émigrés en Israël. L’analogie selon laquelle A : B :: C : D est fausse même si elle est formulée comme le sont les termes de la logique. Je dirai donc que Les raisons pour lesquelles les Marocains ont émigré en Europe ne sont pas les mêmes que celles pour lesquelles les Juifs ont quitté leur pays d’origine pour aller en Israël. L’intention des premiers est différente de celle des seconds.

Les Marocains de confession musulmane ont émigré dans les pays d’Europe pour y travailler car ces pays avaient besoin de main d’œuvre et le nôtre de devise. Pays d’accueil et pays d’origine trouvaient chacun son compte : force de travail contre argent. Le Maroc prospérait et les pays d’Europe se développaient.

Pour ce qui est des Juifs marocains, il en est différemment. Ils ont quitté leur pays d’origine pour aller peupler un autre pays qu’ils ont colonisé et dont ils ont chassé leurs habitants. De ces Juifs marocains, est constitué tout un peuple de citoyens d’un Etat fantoche dit Israël. De plus, la majorité des chefs militaires et politiques de ce nouvel Etat bâti sur les vestiges et les cadavres d’un autre Etat sont issus de Juifs marocains. Mais à la différence des émigrés marocains d’Europe qui contribuaient à l’économie de leur pays d’origine, ceux d’Israël faisaient expropriaient les Palestiniens de leurs terres, les chassaient de leur patrie, les exterminaient, faisaient les guerres aux pays arabes qui partageaient leurs frontières avec le pays que ces Juifs avaient usurpé par la force des armes et le soutien des pays qui les y avaient installés.

Qu’ont fait de bon et de bien à leur pays les Juifs marocains? Rien de bien et rien de bon sinon qu’ils se réclament être citoyens marocains.

Malheureux que nous sommes, nous avons reconnu leur citoyenneté marocaine et normalisé nos relations avec leur pays qu’ils ont ravi à d’autres. Nous les avons donc considérés comme des citoyens marocains qui forment une communauté de Marocains en Israël tout comme les émigrés marocains d’Europe. Et nous avons tort de considérer les Juifs d’Israël comme des citoyens marocains. Et nous avons encore plus tort de normaliser les relations de notre pays avec un pays usurpé. Et j’avais tort d’avoir cru en cela en ayant écrit un article ou deux pour défendre le point de vue de mon dans ce sens.

Les Juifs marocains partis en Israël ne sont plus marocains. Ils ont rompu avec la citoyenneté marocaine en s’israélisant, en se sionisant, en mal tournant. Ce sont des renégats. Ce sont des traîtres. Ce sont des ennemis. Les faits sont là pour le montrer. Regardez ce qu’ils font aux Palestiniens de Gaza.

Zaid Tayeb

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.