Home»Débats»Les débris de la navette spatiale Chinoise « Shenzou 14 » observés dans le ciel du Maroc

Les débris de la navette spatiale Chinoise « Shenzou 14 » observés dans le ciel du Maroc

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Par Mohammed Drihem


La nuit du 20 au 21 juin dernière vers 01h00 du matin , un phénomène lumineux a été vu et enregistré par plusieurs personnes au Nord du Maroc et dans le Sud de l’Espagne. Les vidéos partagées sur les réseaux sociaux montrent un objet lumineux se déplaçant à plus faible vitesse qu’un météore et qui s’est fracturé dans l’atmosphère en plusieurs morceaux de différentes tailles. Le phénomène a duré environ 14 secondes.
Selon la fondation ATTARIK Fondation for Meteoritics and Planetary Sciences qui est une association autonome à  but non lucratif siegeant a la faculté des sciences de  l.Université Hassan II à Casablanca,
Il s’agirait des débris de la navette spatiale Chinoise « Shenzou 14 » – d.aprés la base de données des débris spatiaux utilisée par les centres de recherche internationaux et les agences spatiales – , lancée le 5 Juin 2022 et transportant trois astronautes à la station spatiale Chinoise « Tiangong ».
Selon la meme source , la chute de ces débris sur Terre était programmée aussi bien concernant l’endroit que le moment.
Les caméras du réseau MOFID* faisant partie du réseau GFN* notamment celle installée à l’Université Al Akhawayne à Ifrane (la mieux positionnée pour capter ce météore) n’ont pas pu enregistrer ce phénomène en raison de la présence de nuages.
A PROPOS DE MOFID
*MOFID Moroccan Observatory for Fireball Detections http://attarikfoundation.org/fr/mofid/ est un jeune réseau de cameras ”all sky” monté par ATTARIK Foundation for Meteoritics and Planetary Science www.attarikfoundation.org.
L’objectif du réseau est d’enregistrer toutes les traversées lumineuses qui parcourent le ciel marocain afin d’étudier les météores et de permettre la récupération et la collecte d’éventuelles chutes de météorites. Une fois la trajectoire des boules de feu est enregistrée, l’origine du corps dans le système solaire est calculée ainsi que la zone de chute si le météore est assez gros pour arriver au sol et donner une météorite.
Le réseau MOFID est un projet collaboratif. Il fait partie du réseau *GFN Desert Fireball Network https://gfo.rocks/ mis en place et dirigé par l’Université de Perth en Australie. Les caméras de MOFID ainsi que le support technique et le calcul des trajectoires sont fournis par l’équipe GFN en partenariat avec les équipes de recherche Marocaines. L’objectif de MOFID est de couvrir l’ensemble du territoire marocain. Actuellement, cinq caméras sont installées et le réseau continue de se développer.
Les partenaires de MOFID sont l’Observatoire de l’Oukaimeden de l’Université Cadi Ayyad à Marrakech, l’Université Al Akhawayne à Ifrane, le Ministère de l’Éducation Nationale Marocain (collège Ouzoud) et les particuliers qui acceptent d’installer les caméras sur leurs toits

 

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.