Home»Débats»ABDESLAM OUADDOU SORT DE SON SILENCE

ABDESLAM OUADDOU SORT DE SON SILENCE

0
Shares
PinterestGoogle+
 

COMMUNIQUE DE ABDESLAM OUADDOU 14.01.2021

Le 6 janvier 2021, Monsieur Mohamed Houar, Président du MCO, a pris la décision de me démettre de mes fonctions de Manager Général, Entraineur principal de l’équipe Senior et Responsable du développement du secteur sportif, fonctions que j’exerçais au sein du MCO en exécution des termes d’un contrat de travail conclu en date du 29 décembre 2020, avec prise d’effet au 16 octobre 2020, et courant jusqu’au 30 juin 2024.

La résiliation unilatérale de mon contrat de travail, qui a pris la forme d’une simple « note d’information », m’a été notifiée par voie d’huissier le dimanche 10 janvier 2021.

Je relève qu’aucune procédure disciplinaire n’a été diligentée par le MCO préalablement à la notification de cette résiliation unilatérale.

Je note également que ce courrier de résiliation qui m’a été notifié par le MCO ne mentionne aucun motif ! C’est bien évidemment avec beaucoup de regret que je quitte le Club puisque notre volonté commune était de travailler ensemble sur le long terme pour construire une base solide pour le futur.

C’est précisément dans cette optique que m’étais engagé avec le MCO pour une période de 4 saisons sportives, ce qui devait me donner le temps nécessaire pour mettre en place une véritable politique sportive.

L’inscription de ce partenariat dans un temps long avait bien évidemment recueilli l’accord des dirigeants du MCO, faute de quoi nous n’aurions pas pu conclure en l’état le contrat de travail.

Malheureusement, ce projet ambitieux, tel qu’il m’a été exposé et proposé initialement par le MCO, a sensiblement été altéré dès les premières semaines ayant suivi mon embauche, la réalité financière ayant vite rattrapé les ambitions éphémères.

Constatant avec déception que le MCO ne remplissait pas ses obligations contractuelles à mon égard, j’ai sollicité la Fédération Royale Marocaine de Football afin qu’elle mette en place une tentative de médiation entre les parties, dans l’espoir d’éviter que la situation ne dégénère davantage.

A cette occasion, j’ai fait part de plusieurs propositions permettant de prouver ma détermination, ma volonté, ma motivation et ma loyauté.

Malheureusement, cette tentative de médiation s’est soldée par un échec puisque la « solution » qui a été proposée aux parties par la FRMF et qui était supposée faire l’objet d’un avenant à mon contrat de travail était purement et simplement « à sens unique », c’est-à-dire dans l’intérêt exclusif du MCO.

Dans la foulée de mon refus – parfaitement légitime – de conclure un tel avenant, le MCO a donc pris ses responsabilités en décidant de m’évincer brutalement, dans des conditions vexatoires.

A cet égard, je ne peux que déplorer la communication publique « à charge » de Monsieur Houar à mon encontre. Finalement, je n’aurai malheureusement dirigé que 2 matchs contre Oued Zem et le FUS, ce qui bien évidemment ne permet pas de pouvoir tirer un bilan et des enseignements, sans compter que j’ai été confronté à de multiples disfonctionnements dans le cadre de la gestion interne du Club.

Je tiens ici à remercier tous les supporters, en particulier le groupe de la brigade, pour leur soutien inconditionnel en ces temps difficiles.

Je remercie également mes joueurs, les différentes composantes du Club et les autorités locales qui m’ont soutenu, pour ces quelques mois passés au sein de ce club mythique.

Je souhaite une bonne continuation et un bel avenir au MCO, joyau de l’Orient. Que le Club ne cesse jamais de préserver le patrimoine de Feu le Père Si Mustapha Belhachemi Rahymolah !

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.