Home»Jeunes talents»Monsieur Espoir et Le Désespéré

Monsieur Espoir et Le Désespéré

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Loin de tous les problèmes et les news, loin de ce monde rond, heureux et malheureux. Loin d’ici. Oh je suis juste dans ma chambre, sur une chaise assis. J’ouvre jovialement ma boite à merveille pour que mes dessins fantasmagoriques se réveillent ignoblement et toutes mes histoires incomprises s’écrivent encore une fois, une histoire écrite dans mon monde qui ne pouvait contenir qu’une place, qu’une chaise. Je prends un dessin et j’imagine ce brave petit enfant qui veut comprendre la chose en détail. Pauvre petite rose en plastique grade toujours le pouvoir de me rendre le sourire. Enfin voila un dialogue que j’ai écrit pour un objectif bien clair, c’est d’avoir l’espoir malgré la désespérance, le regret et toute cette nostalgie qui nous salut et nous jette dans la rue sans aucune importance. C’était Monsieur Espoir entre un désespéré

 

+Le Désespéré : De ce temps affreux, de l’avenir mystérieuse, du hasard. Peur de moi-même, des gens, de mon père et ma mère, peur de perdre. Peur et peur et peur. Mais que faire ?

-Monsieur Espoir : Salut fiston, tu vas bien ?
+Le Désespéré : La même question, mais ma raiponce est toujours fausse
-Monsieur Espoir : Question ? Raiponce ? De quoi tu parles ?
+Le Désespéré : Je croyais que tu sais tout, les sentiments, les gens, les problèmes et même les solutions
-Monsieur Espoir : As-tu un problème ?
+Le Désespéré : Le problème ce sont ces questions qui se posent, le problème c’est quand tu cherches la raiponce dans les poubelles, les squares, les supermarchés, les écoles, les lycées et dans la terre, mais sans résultat.
-Monsieur Espoir : La raiponce n’est pas plus loin, elle est au-dessous de ton lit.
+Le Désespéré : Au-dessous de mon lit se trouve l’obscurité.
-Monsieur Espoir : Qu’est ce qu’il te fout pour pouvoir voir ce qu’il a derrière ?
+Le Désespéré : Toujours des questions
-Monsieur Espoir : Toujours désespérer
+Le Désespéré : Ça commence à devenir mon nom
-Monsieur Espoir : Je suis comme ton père, raconte, peux tu me dire ton problème?
+Le Désespéré : Mais je ne supporte plus, je n’en peux plus, je suis fatigué, je ne sais pas ce qui se passe dans cette vie brutal.
-Monsieur Espoir : tu es encore jeune, tu as famille qui t’aime, une maison qui te protège. Alors pourquoi as-tu cette image ténébreuse ?
+Le Désespéré : Sincèrement Monsieur, j’ai peur.
-Monsieur Espoir : De quoi fils ?
+Le Désespéré : De ce temps affreux, de l’avenir mystérieuse, du hasard. Peur de moi-même, des gens, de mon père et ma mère, peur de perdre. Peur et peur et peur. Mais que faire ?
-Monsieur Espoir : J’avais des moments plus souffrants que toi et j’ai lutté, je n’ai pas perdu espoir et j’ai gagné, j’ai résisté et grâce a ma foi et la confiance que dieu n’abandonne personne, j’ai réussi à s’en sortir. Me voila devant toi, fiston dieu n’abandonne personne, garde la foi, ça t’aidera plusieurs fois.

 

 

Khalid El Morabethi / Oujda

Lycee Asalam

 


 

 

 

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.