Home»National»Vulnérabilité des ressources en eau face au changement climatique et la pression anthropique 

Vulnérabilité des ressources en eau face au changement climatique et la pression anthropique 

0
Shares
PinterestGoogle+
 

« Vulnérabilité des ressources en eau face au changement climatique et la pression anthropique »
Thème d’une conférence
Au Centre d’Azrou du Développement communautaire


Mohammed Drihem
En célébration de la Journée Internationale des Forêts du « 21 mars » et celle de l’Eau du « 22 mars », le Centre d’Azrou pour le Développement Communautaire a organisé jeudi 21 mars 2024 dernier en collaboration avec l’Association des Amis de la Nature une conférence autour de la thématique : « Vulnérabilité des ressources en eau face au changement climatique et la pression anthropique – Cas de la province d’Ifrane – »
Cette conférence selon ses organisateurs avait pour Objectifs de Sensibiliser le public à la vulnérabilité des ressources en eau dans la province d’Ifrane face au changement climatique et à la pression anthropique, présenter les résultats d’études récentes sur ce sujet et les implications pour la gestion des ressources en eau, faciliter le partage d’expériences et de bonnes pratiques en matière de gestion durable de l’eau dans des contextes similaires et à Encourager le dialogue entre les chercheurs, les décideurs, les praticiens et les parties prenantes concernées.
Au programme de cette conférence adressée aux chercheurs, aux décideurs politiques, aux professionnels de l’eau, aux représentants de la société civile, et à toute personne intéressée par les enjeux liés à l’eau et au changement climatique : Une projection d’un documentaire sur l’eau et le changement climatique suivie de cinq communications scientifiques abordant respectivement « Les citations de Dieu sur l’eau, les phénomènes liés à l’eau et leur signification doctrinale » Dr. Abdellah BALLOUCHE ; Président du Conseil Provincial des Oulémas d’Ifrane, «L’eau et le changement climatique» présenté par
Hassan ACHIBANE ; Professeur Chercheur et Chef du pôle de biodiversité au Parc National d’Ifrane, les « Zones humides pour une approche citoyenne de la gestion de l’eau » avec My Driss HACHIMI, Président de l’annexe Ifrane/ Azrou de l’Association des professeurs « S.V.T » au Maroc, le « Rôle de la sensibilisation et de l’éducation face au phénomène du changement climatique » exposé par Abdelali ADNANE, Président du Club UNESCO Atlas Maroc et fonctionnaire à l’ONEP et enfin, une Etude de cas : «Une gestion durable de l’eau pour le Campus « AUI » à zéro émission» présenté par Dr. EL ASLI Abdelghani ; enseignant chercheur à l’Université Al Akhawayn.
A rappeler que la province d’Ifrane est située dans les montagnes du Moyen Atlas, elle est caractérisée par une topographie montagneuse, des forêts denses et des cours d’eau nécessaires pour l’approvisionnement d’eau. La région est soumise aux changements climatiques, des variations des précipitations et des températures, ce qui a entrainé une disponibilité réduite des ressources en eau avec une augmentation d’utilisation à cette substance vitale.
L’activité de l’agriculture, de tourisme, de l’urbanisation et l’exploitation de la forêt exerce une pression sur les ressources naturelles en eau face à une augmentation de la demande. La dépendance élevée de la population et des secteurs économiques locaux aux ressources en rend la région parmi d’autres vulnérable aux impacts du changement climatique et de la pression anthropique. Faces à ces défis, la gestion durable des ressources en eau dans la province est cruciale ce qui nécessite une approche intégrée qui prend en compte la conservation des écosystèmes aquatiques, l’efficacité de l’utilisation de l’eau, la protection agricole durable et la sensibilisation communautaire.

 

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.