Home»National»TOURISME : MOULAY AHMED SENTISSI ELU PREMIER PRESIDENT DU CRT DE FES-MEKNES

TOURISME : MOULAY AHMED SENTISSI ELU PREMIER PRESIDENT DU CRT DE FES-MEKNES

2
Shares
PinterestGoogle+
 

Mohammed DRIHEM


Après neuf années d’existence – puisque créée le 20 Février 2015 – ; la Région de Fès-Meknès l’instar des grandes destinations Touristiques du Royaume ; vient d’avoir son propre Conseil Régional du Tourisme (CRT) représentant toutes le provinces et préfecture de la Région et tous les Corps de métiers qui y sont actifs.
Ce nouveau-né tant attendu dans la Région est venu à point nommé pour mettre un terme à ce bipôle (CRT Fés-Boulamane et CRT Meknès-Tafilalet) qui n’a que trop perduré sans répondre vraiment aux grandes aspirations d’une Région qui se veut être l’une des premières destinations touristiques du Royaume à en juger de par son riche patrimoine matériel, patrimoine culturel immatériel et son patrimoine naturel.
En effet, le premier Conseil Régional du Tourisme de la Région Fès-Meknès vient de voir le Jour Mercredi 08 Février 2024 au Palais des congrès de la capitale spirituelle du Royaume Fès à l’issu d’une Assemblée Générale Constitutive qui a élu à l’unanimité d’une cinquantaine de professionnels présents ; Mr Moulay Ahmed Sentissi comme premier président du CRT de Fès-Meknès.
Ce premier président du CRT Fès-Meknès est l’un des anciens acteurs du secteur du tourisme régional qui a occupé le poste de président délégué chargé de la promotion au sein du CRT Fés-Boulamane au sein duquel il a mené plusieurs dizaines d’opérations de promotion de la région, Il est président de l’Association régionale des restaurateurs de Fès-Meknès et président délégué de la Fédération nationale des restaurateurs du Maroc.
M.A.Sentissi a organisé plusieurs opérations en Afrique à destination des adeptes de la Tariqa Tijaniya dans le cadre de la promotion du Tourisme religieux. il contributé aux côtés des autorités locales à la mise en place de la base aérienne de Fès-Sais.
Le premier président du CRT de Fès-Meknès est à l’origine aussi ; de l’organisation du grand rallye du Maroc qui a traversé la ville de Fès et généré des milliers de nuitées dans la région. Son expérience et son engagement constant en faveur de la promotion touristique régionale en font un président légitime pour diriger le CRT Fès-Meknès qui a bien voulu nous accorder cette Interview :
Question : Vous venez d’être élu président du Premier CRT que connait la région Fès-Meknès depuis sa création le 20 Février 2015 ; est-ce là une naissance qui mettra fin à ce bipôle « CRT Fés-Boulamane et CRT Meknès-Tafilalet » qui n’a que trop perduré ?
M.A.Sentissi : La naissance du nouveau CRT est historique…c’est une mise à jour réglementaire et mise en conformité avec le découpage national. Pour moi il n’existe pas de dualité entre bipoles mais plutôt une complémentarité. Nous avons la chance d’avoir l’une des plus belles régions du Maroc, berceau de cités millénaires et impériales, en plus d’une arrière région riche et diversifiée par sa nature, ses parcs nationaux, son patrimoine, ses produits du terroir, ses traditions, sa biodiversité, ses monuments, sa gastronomie….
Avant de continuer, je voudrais remercier Mr le Wali de la région fès Meknès, les autorités locales, Mme la ministre du tourisme, son délégué régional, toutes les associations professionnelles, tous ceux qui de près ou de loin qui ont permis la création de ce nouveau conseil.
Cette création permet aujourd’hui d’avoir un conseil réellement représentatif de tous les corps de métiers, de toutes les provinces et préfectures.
Question : Quelle analyse faites-vous de la situation actuelle du secteur touristique dans la Région de Fès Meknès ?
M.A.Sentissi : La région Fès-Meknès est comme précisé auparavant ; l’une des plus belles et plus riches du Maroc, sa position naturelle est d’être dans le trio de tête national. Grâce au formidable travail de réhabilitation de nos vielles médinas supervisé par Mr le Wali sur hautes instructions de SM le Roi que Dieu le préserve, nous avons un atout majeur du point de vue culturel à mettre en avant. De même l’arrière région avec ses parcs, sa diversité se doit d’être mise en valeur. C’est une chaîne. Le CRT n’est que le bras armé de la région en charge de la promotion. Une fois ce conseil installé, avec l’aide de Mr le Wali, de l’ONMT, du ministère de tutelle et des élus de la région nous pourrons commencer le travail pour répondre aux attentes de nos professionnels, de nos responsables.
Nous devons prendre notre part dans la feuille de route du tourisme national et de la stratégie mise en place. Beaucoup de travail nous attend. Plusieurs commissions de travail vont se mettre en place pour identifier les lacunes et les atouts (animation, communication, plan marketing, plan aérien, formation et formation continue, investissement, produit du terroir, écotourisme, géo-parcs, tourisme sportif etc.…).
Chaque province sera visitée et un plan d’action global sera mis en place pour assurer le décollage réel de notre région.
Question : D’après vous, quelles sont les mesures les plus importantes sur lesquelles parient la régions Fès-Meknès, pour la relance du secteur du tourisme ?
M.A.Sentissi : Nous avons comme objectifs d’atteindre 800.000 touristes internationaux et une DMS de 2,5, établir un plan aérien et de marketing pour la région, la valorisation des différents parcs de la région, l’aide à l’investissement , attirer des grandes chaînes internationales, aide au développement de l’événementiel avec un calendrier dédié, développer des produits de niche, aide à l’animation qui manque cruellement dans notre région, la réalisation d’un listing des produits du terroir avec des circuits thématiques de dégustation et de découvertes gastronomiques , avoir une participation accrue aux foires et salons du tourisme, l’organisation de semaines culturelles et gastronomiques, créer un cadre incitatif pour les TPE et aux hôtels club qui n’existent pas beaucoup chez nous , la création d’une SDR , un calendrier des festivals etc….
Question : Comment le CRT envisage-t-il accompagner les opérateurs touristiques ?
M.A.Sentissi :Le CRT est un catalyseur d’idées au service du développement touristique de la région. Il est le bras armé de la promotion à l’international et au national (puisqu’il ne faut surtout pas oublier le tourisme national). Il doit être au service de la région et de ses professionnels
Question : Un appel aux détracteurs de Moulay Ahmed Sentissi « Le Restaurateur » qui a pris les rênes du CRT Fès-Meknès ?
M.A.Sentissi : Mon message est un message d’ouverture, de tolérance, toutes les personnes positives, constructives souhaitant contribuer au développement du tourisme régional sont les bienvenues. Aucun corps de métier, aucune province ou préfecture n’est supérieure ou inférieure à une autre, seul compte : la compétence, le désir de travailler pour l’ensemble de la région. L’histoire est sans amis, elle juge et jugera les compétences des uns et les défaillances des autres…les professionnels ne sont pas dupes, la carte visite de chacun est connue, place à une nouvelle génération, à une nouvelle vision, à un nouvel espoir dans l’avenir d’une région qui mérite le meilleur. Merci à tous pour votre confiance et votre soutien
Entretien Réalisé par
Mohammed Drihem

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.