Home»National»LA RENTREE SCOLAIRE 2022/23 AU CENTRE DES DEBATS DES TRAVAUX DE LA SESSION DE SEPTEMBRE DU CONSEIL PROVINCIAL D’IFRANE

LA RENTREE SCOLAIRE 2022/23 AU CENTRE DES DEBATS DES TRAVAUX DE LA SESSION DE SEPTEMBRE DU CONSEIL PROVINCIAL D’IFRANE

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Par Mohammed Drihem
Lundi 12 septembre, le Conseil Provincial d’Ifrane a tenu sa session ordinaire au titre du mois de septembre 2022 sous la présidence de Mr Benacer Kharmouchi son président et en présence du Gouverneur de la Province d’Ifrane Mr Abdelhamid El Mazid.
Six points ont été retenus à l’Ordre du Jour de cette session dont le premier a été consacré à la rentrée scolaire avec Mr Mimoune Agghid Directeur provincial du MENPS qui a exposé les grandes lignes concernant cette rentrée scolaire 2022-23 marquée par l’inscription total de quelques 35.798 élèves dont 17.582 jeunes filles (J.F) au niveau de l’enseignement public et 3407 élèves (1642 J.F) au niveau de l’enseignement privé repartis, au niveau de l’enseignement publique sur 17183 (8278 J.F) élèves au niveau de l’enseignement primaire, 8688 élèves (4184 J.F) dans l’enseignement secondaire collégial et 5808 élèves (3137 J.F) au niveau de l’enseignement secondaire qualifiant en plus de 4119 élèves (1983 J.F) au niveau de l’enseignement du préscolaire encadré des associations.
Après discutions des différents problèmes concernant le secteur de l’enseignement soulevés par les membres du conseils qui ont appelé notamment à une meilleures mobilisation de tout un chacun pour les surpasser avec le concours de la DP du MENPS et de tous les intervenants concernés par le secteur, l’assistance s’est penché sur la discussion des cinq différents projets de convention de partenariat retenus à l’ordre du jour dont celle concernant la protection de la ville d’Azrou contre les inondations – 2ème tranche- signée et lancée en 2022 par le Ministère des finances, le ministère de l’intérieur et le conseil de la collectivité territoriale d’Azrou et financé par le Fond de lutte contre catastrophes naturelles pour un montant global de 24776,00 Dhs étalé sur les années 2023, 24 et 25 qui a été approuvé par la majorité des membres du conseil. Ce projet de partenariat porte sur l’aménagement de la seconde partie d’Oued Boumloul et de la chaaba d’Ajourou, l’aménagement de la zone de la source Ajallab, aménagement de la chaaba d’El Kachla et enfin, l’aménagement et la couverture de la chaaba de Rettaha -Ain Aghbal-. Les autres partenaires impliqués dans ce projet sont la Région Fès Meknès, l’ABHS et le conseil provincial.
La discussion et approbation des quatre autres projets de partenariat restants ont été reporté pour une date ultérieure sur proposition du Gouverneur de la Province qui a souligner la nécessité de revoir le contenu de ces conventions, de rechercher bien d’autres partenaires puisque le budget du conseil ne peut subvenir à lui seul au financement et à la réalisation de ces projets dont le cout est estimé à quelques 6 millions Dhs et de marquer une pause d’évaluation du projet des plaques solaires réalisés jusque-là dans ce programme au niveau de province choses qui, avait-il ajouté, impose la révision du montage financier de ces conventions.
La première de ces quatre conventions initiées dans le cadre du programme de soutien et d’intégration des ayants droits des terres collectives concerne l’électrification via l’Energie solaire et des plaques solaires de 1350 foyers des Douars respectifs d’Ait mhamed ou Lahcen isolés en montagne (450), Ait Ouahi (450) et Douar d’Ait Marwoul (450) relevant tous de la collectivité territoriale rurale de Sidi Makhfi. Le montant arrêté au départ pour la réalisation de ces projets était de 10.800.000 Dhs en partenariat entre la Direction des affaires rurales du ministère de tutelle, la Direction Générales des collectivités territoriale du dit ministère, la Province d’Ifrane, le conseil provincial d’Ifrane et la collectivité territoriale de Sidi Makhfi.
Dans le même cadre de ce Programme, la seconde convention concerne l’électrification via l’Energie solaire et des plaques solaires de 400 foyers repartis sur quatre Douars à raison de 100 foyers chacun à connaitre : Les Douars respectifs d’Ait Alla, Ait Yahia ou alla, Ait kassou haddou et d’Ait ben Attou relevant tous de la collectivité territoriale de Tigrigra. L’enveloppe budgetaire initiale allouée au départ a ces projets est de 2400000,00 Dhs et ce, dans le cadre d’un partenariat entre la Direction des affaires rurales du ministère de tutelle, la Direction Générales des collectivités territoriale du dit ministère, la Province d’Ifrane, le conseil provincial d’Ifrane et la collectivité territoriale de Tigrigra.
Le troisième projet de convention de partenariat dans l’approbation a été reporté aussi pour une date ultérieure par les membres du conseil concerne l’adduction d’eau potable et d’abreuvage du cheptel vers plusieurs Douars relevant de la collectivité territoriale de Tigrigra dans le cadre d’un partenariat entre la direction des affaires rurales du ministère de l’intérieur, le conseil provincial d’Ifrane et la collectivité territoriale de Tigrigra. Le budget initial alloué a ces projets est de 2100000,00 Dhs et concernent les Douars respectifs d’Ijannaten, Tamra Adarouch et Tabadoute Ait Alla.
Enfin, la Dernière convention dont l’approbation a été reportée concerne aussi l’adduction d’eau potable et d’abreuvage du cheptel au niveau des Douars de Tamahjoubite, Ajana Azarhar, Tassemaket et Douars Shira relevant de la collectivité territoriale de Sidi Makhfi. Le montant global initialement programmé pour la réalisation de ses projets dans le cadre d’un partenariat en la Direction des Affaires Rural du ministère de l’interieur, le conseil provincial d’Ifrane et la collectivité territoriale de Sidi Makhfi est de l’ordre de 2800000,00 Dhs.

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.