Home»National»LE FESTIVAL NATIONAL D’AHIDOUSS CLÔTURE EN APOTHÉOSE DANS LA VILLE DE AIN LEUH

LE FESTIVAL NATIONAL D’AHIDOUSS CLÔTURE EN APOTHÉOSE DANS LA VILLE DE AIN LEUH

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Par Mohammed Drihem
Tout est bien qui finit bien et le 21ème Festival National d’Ahidouss a bel et bien pris fin aux fin fond des montagnes du Moyen Atlas dans la Localité de Ainleuh dimanche 07 Aout Dernier en présence du Délégué régional du Département de la Culture, du Chef du Cercle d’Azrou, et des présidents respectifs de la collectivité territoriale de Ainleuh et de l’Association Taîmate des arts de l’Atlas.
La soirée de clôture de cette 21ème édition du Festival national d’Ahidouss organisée du 05 au 07 Aout à Ainleuh a été animée par une quinzaine de troupes de l’art d’Ahidouss représentant des associations venant de Khémisset, El Hajeb, Khénifra, Séfrou, Midelt, Ben Mellal, Taourirte, Taza, Meknès, Boulmane et de la province d’Ifrane.
A noter que la dernière journée de ce 21ème Festival d’Ahidouss a été marquée par la tenue d’un symposium autour de la thématique de « L’art d’Ahidouss : Mémoire artistique et scénique » animé par d’éminentes personnalités académiques et artistiques animées par le désir de promouvoir la culture et l’art amazigh en général et l’art d’Ahidouss en particulier.
A noter que la ville de Ainleuh relevant de la Province d’Ifrane est située au cœur du moyen Atlas où elle présente un territoire forestier vert, riche par ses hommes et leurs savoir-faire et par son patrimoine naturel et culturel aux portes de la forêt des cèdres et du Parc National d’Ifrane où elle s’étend sur une superficie de 37.202 hectares, aux confins de la province d’Ifrane et de la région de Fès Meknès.
Située à 28 Km d’Azrou, à 47 Km d’Ifrane, à environ 95 Km de Meknès et à 105 Km de Fès, la ville de Aïnleuh compte un peu plus de 10.174 habitants (statistique 2004). Son économie repose principalement sur l’élevage et l’agriculture et elle constitue avec deux autres communes (Sidi El Mekhfi et Oued Ifrane) le caïdat d’Ainleuh.
Aussi, on ne peut pas parler de l’art d’Ahidouss et de son festival national organisé à Ainleuh depuis presque un quart de siècle, sans parler de l’Association Taymate des Arts de l’Atlas créée en Juillet 1999 par une pléiade d’amoureux de l’art d’Ahidouss qui a donné ainsi ; une nouvelle vie à un art en perte de vitesse et en voie de disparition encourager en cela par l’ancien ministre de la Culture Mohammed Achaari pour organiser une première grande soirée d’Ahidouss qui a duré un plus de trois heure au Théâtre National Mohammed V de Rabat Bondé de spectateurs amoureux de cet art populaire amazigh et de responsables qui ont suivi la soirée de bout en bout.
Sous l’impulsion du même ministre Mohammed Achaari, une convention de partenariat a été signé entre le ministère de la Culture et ce nouvelle Association Taîmate des arts de l’Atlas signant ainsi l’acte de naissance du Premier Festival National de l’art d’Ahidouss de Ainleuh soutenu depuis déjà plus de 21 ans jusqu’à nos jours par le Ministère de la Culture.
A rappeler enfin que l’art d’Ahidouss est une pratique millénaire qui qui relève de notre patrimoine artistique marocain, une danse traditionnelle pratiquée par les tribus amazighes du Moyen Atlas et du Haut-Atlas marocains et dans laquelle des femmes et des hommes, forment des cercles ou arcs ondulants, accompagnées de chants en amazigh rythmés par le bendir.

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.