Home»National»L’AGENGE NATIONALE DES EAUX ET FORETS EXPERIMENTE DES CIRCUITS PEDAGOGIQUES D’ErE DANS LE PARC NATUREL D’IFRANE

L’AGENGE NATIONALE DES EAUX ET FORETS EXPERIMENTE DES CIRCUITS PEDAGOGIQUES D’ErE DANS LE PARC NATUREL D’IFRANE

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Dans le cadre de la nouvelle stratégie nationale de développement du domaine forestier « Forêts du Maroc 2020-2030 », lancée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le 13 février 2020 ambitionnant d’infléchir la problématique de dégradation et d’établir un équilibre entre la conservation et le développement de la forêt et de ses ressources.


Et dans le cadre de son nouveau programme de l’Education Relative à l’Environnement (ERE) visant à inculquer aux nouvelles générations la fibre écologique envers notre patrimoine naturel., la nouvelle Agence Nationale des Eaux et Forets a décidé la réalisation d’un certain nombre de Circuits pédagogique au niveau des espaces protégés et particulièrement dans la Parc Nationaux du Maroc à mettre à la disposition des établissements scolaires du Royaume appelés eux même, à notre sens, à promouvoir les activités parascolaires en générale et l’ErE aux profits des élèves.

Selon Mohammed Amaqrane Ardif, Chef de division de la communication à l’ANEF, ce programme éducatif rentre dans l cadre de l’élaboration des programmes de sensibilisation et d’éducation à l’environnement des écoliers au niveau du parc National d’Ifrane et dont l’objectif est de mettre à la dispositions de ces derniers des circuits pédagogiques bien adaptés et étudiés leur permettant bien sur d’entrer en contact avec le milieu naturel, de découvrir un certain nombre d’attraits d’écosystèmes dont l’écosystème forestier et l’écosystème aquatique .
Ces circuits ajoute-t-il , permettraient aussi d’approcher les problématiques de la foret à savoir ; les coupes de bois illicites et illégales, la problématiques du surpâturage mais aussi, de se mettre au niveau des activités de la population locale notamment en ce qui concerne l’élevage, le parcours, l’écotourisme et tout ça précise-t-il, rentre dans la perspective de la nouvelle stratégie « foret du Maroc 2020-2030 ».
Dans cette optique, le Parc National d’Ifrane pris comme parc pilote de la stratégie nationale « Forêts du Maroc 2020-2030 » afin de favoriser et tester les meilleures démarches innovantes en réponse aux enjeux croisés de conservation de la biodiversité et de développement durable, ce dernier (Le Parc d’Ifrane) a été au rendez-vous lundi et mardi 13-14 juin dernier avec l’expérimentation de deux circuits pédagogiques pilotes par l’ANEF en partenariat avec l’AMEPN et ce, en organisant deux sorties pédagogiques et éducatives aux profits d’une soixantaine d’élève d’un établissement scolaire de Kénitra qui se sont répartis en deux équipes d’une trentaine d’élèves chacune qui ont été invité a la découverte, tour à tour lors de ces deux journée, d’abord de la maison de la cédraie et son écomusée pour les mettre dans le contexte de l’écosystème du cèdre de l’Atlas et susciter leur intérêt et leur curiosité puis, la découverte du « Circuit Bleu » reliant la Maison de la Cédraie d’Ifrane au site Ramsar du Lac Afenourir en passant par différentes stations de reconnaissance des opérations de régénération de la cédraie, des dangers de feux de forêts menaçant la cédraie du Parc, de l’intérêt de la foret pour l’élevage pour arriver enfin, à l’observatoire du Lac Afenourir pour l’observation des oiseaux et la découverte de l’intérêt de zones humides notamment classées Site Ramsar.
Le second circuit pédagogique est « le Circuit Bleu » à découvrir était « le Circuit Vert » reliant la maison de la cédraie à la Station de Ras El Maa avec des arrêts aux stations respectives du Reboisement de la foret de Moudmane, d’orientation en pleine foret a travers l’exposition nord des mousses et lichen sur les roches et les arbres, de différenciation entre les arbres résineux (cèdres) et les feuillus (chêne vert), d’observation de cèdre mort comme habitat de la vie minuscule et microscopiques des insectes et larves, de reconnaissance d’une coupe d’arbres légale, d’observation du paysage de plus vieux cèdre mord qu’est le cèdre Gouraud et des effets néfastes des comportements de l’Homme notamment vis-à-vis des arbres et des singes.
« Le circuit vert » comporte aussi : Une station de découverte du cycle de la truite arc-en-ciel en élevage à la station de pisciculture relevant du CNPH et de l’ANEF à Ras El Maa, une station de la découverte de la vie dans un écosystème aquatique et d’identification de la petite faune avant de rejoindre l’Ecole de l’Education Environnementale et de m’écotourisme de l’Association Marocaine pour l’Ecotourisme et la Protection de la Nature (AMEPN) où des séances de jeux ludique et de dessin ont été prévus au profit des élèves.
A noter que ces deux Circuits pédagogiques ont été brillamment animés par les animateurs du Parc National d’Ifrane, les animatrices de l’AMEPN et par la cadre forestière de la Direction Provinciale des Eaux et Forêts d’Ifrane
Mohammed Drihem

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.