Home»National»GUELMIM OUED NOUN ACCUEILLE : SA 2ème RENCONTRE SUR « LA PROBLEMATIQUE DU DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DANS LA REGION »

GUELMIM OUED NOUN ACCUEILLE : SA 2ème RENCONTRE SUR « LA PROBLEMATIQUE DU DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DANS LA REGION »

0
Shares
PinterestGoogle+
 

MOHAMMED DRIHEM


En célébration de la fête de l’indépendance, l’Association Marocaine pour le développement du tourisme durable en partenariat avec l’Association Oulad Daoud pour le développement touristique et le concours des associations professionnelles et des coopératives touristiques de la province de Guelmim a organisé la 2ème rencontre nationale sous le thème : « La région de Guelmim-Oued Noun et la problématique du développement touristique ».
Ont participé à cette rencontre qui a eu lieu dans la Province de Guelmim du 17 au 19 Novembre 2021, des enseignants chercheurs, des opérateurs touristiques et plusieurs autres acteurs associatifs. Un programme riche et varié a été concocté par les organisateurs comportant notamment et entre autres : La visite de découverte et d’exploration de l’ancienne médina de Guelmim avec son Borj Agouidir, son Mellah et son souk Amhirich, la visite de la cité de Nul Lamta, l’Antéislamique selon quelques spécialistes, qui était la capitale d’Oued Noun, dans les Oasis Asrir et de Tighmert, la visite des Oasis d’Amtadi, de Tarhjijte et de Timoulay et la visite des Deux Musée de la Région.
Selon Slimane Baadoud, Président de l’AMDTD, « l’un des premiers objectifs de notre association est la valorisation de tout ce qui est patrimoine naturel par un tourisme durable à savoir : Les Oasis, les Plages, les montagnes, les hautes vallées et les arrières pays les plus reculés et ce, d’assurer un meilleur développement du tourisme rural durable par l’organisation de plusieurs sorties de terrain à travers les différentes régions du Royaume ».
Pour sa part, le Président honneur et fondateur de l’association Mr Ahmed Lakciri Sbaï a souligné que l’AMDTD qui a été créée à Imlil dans la province d’El Haouz le 03 Juillet 2021vise d’abord et avant tout à réunir tous les opérateurs du secteur du Tourisme rural et de montagne du Maroc afin de les encadrer dans le cadre d’un réseau marocain pour le développement du tourisme durable pour mieux communiquer et échanger les informations et les expériences touristiques entres eux.


Cette rencontre nationale a été marquée aussi par l’organisation de plusieurs ateliers de travail traitant des « différentes expériences touristiques et du Produit Touristique de la ville de Guelmim et des Oasis d’Asrir et Tighmert » et de « formation en matière de valorisation du Produit touristique de la région en plus des différentes activités culturelles et artistiques qui ont animé les soirées durant le séjour des participants.
Entre autres recommandations issues de cette rencontre, la nécessité de création d’une agence ou institution régionale d’ingénierie du tourisme durable chargée d’élaborer une carte des circuits touristiques aussi bien culturels que spirituels, sportifs, scientifiques, et pédagogiques durables dans la région avec l’aménagement de ces circuits et parcours, et la mise en place d’une grille complète d’indicateurs de l’offre touristique régionale.
Les participants à cette rencontre ont insisté aussi sue la nécessité de restructuration du produit touristique de la région Guelmim-Oued Noun dans ses différentes composantes (hébergement, restauration, animation, formation de guides et des professionnels) avec la production de supports matériels et numériques pour faire connaitre et promouvoir le produit touristique régional, et mobiliser les moyens humains, matériels et logistiques pour la mise en œuvre de la stratégie de développement du tourisme régional.
Aussi, les participants proposé la réalisation d’un diagnostic de la réalité de l’offre touristique durable dans la région et d’inventorier les composantes de son patrimoine naturel et culturel afin de le valoriser et de le préserver, ainsi que l’encadrement et la formation des professionnels du secteur et les porteurs de projets de tourisme durable dans la région sans oublier d’accorder un intérêt particulier au patrimoine que représentent les oasis, qui doivent être préservées et valorisées

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.