Home»National»LE RESEAU DE LA RESERVE DE LA BIOSPHERE DU CEDRE DE L’ATLAS VOIR LE JOUR AU CŒUR DU PARC NATIONAL DU HAUT ATLAS ORIENTAL

LE RESEAU DE LA RESERVE DE LA BIOSPHERE DU CEDRE DE L’ATLAS VOIR LE JOUR AU CŒUR DU PARC NATIONAL DU HAUT ATLAS ORIENTAL

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Le weekend du 30 Juillet au 01 Aout 2021 l’Association Marocaine de l’Ecotourisme et de la Protection de la nature (AMEPN) a organisé un atelier sous le thème : « Rôle du tissu associatif dans la promotion de la Réserve de Biosphère du Cèdre de l’Atlas » et ce, au cœur du Parc National du Haut Atlas Oriental situé au fin fond des hautes montagne du Haute Atlas Marocain dans la localité d’Ait Hattab relevant de la collectivité territoriale d’Ait Yahia dans le Cercle d’Imilchil (Province de Midelt).

L’objectif de cette rencontre qui a réuni une Dizaine d’Associations environnementales actives dans les Parcs nationaux respectifs d’Ifrane, Khenifra et du Haut Atlas Oriental constituant la Réserve de la Biosphère du Cèdre de l’Atlas (RBCA), est la création d’un Réseau Associatif de la Réserve de biosphère du Cèdre de l’Atlas et la préparation d’un plan d’action associative dans la mise en œuvre de la RBCA dans le cadre de la stratégie forêt du Maroc 2020-2030.

Selon Mr Brahim Aboulabass président de l’AMEPN l’initiatrice de cet atelier, « notre objectif est d’abord la valorisation de ce vaste territoire ou nous nous trouvons qu’est celui du Parc National du Haut Atlas Oriental (NDR : Parc Trop méconnu par Me Tout le Monde au Maroc) et pour apporter un complément et un appui pour contribuer à la promotion de la RBCA et des principaux parcs nationaux qui constituent cette RBCA ».

Aussi avait-il ajouté, une dizaine d’associations actives qui travaillent au cœur de cette Reserve de Biosphère du Cèdre de l’Atlas dans ces différents parcs nationaux ont été convié à prendre part à cet atelier avec l’idée de sortir de cet atelier avec un plan d’action pour la valorisation, l’accompagnement et aussi la contribution à la mise en œuvre de la nouvelle stratégie nationale « Foret du Maroc 2020-2030 ».

Pour Mr Abdelaziz Mouden Directeur du Parc National du Haut Atlas Oriental, ce dernier créé déjà en 2004 sur une superficie d’environ 55.000 Hectares qui s’étale sur la partie orientale du Haut Atlas entre la localité d’Imilchil et la Point de Jbel Aberdouz se caractèrise par la présence d’un population importante de Mouflons à manchettes vivant à l’état sauvage, des lacs légendaires d’Idli et Tislit classés Sites RAMSAR, d’une belle cédraie des montagnes rocheuse ainsi que d’une richesse faunistique et floristique d’une grande importance.

Pour lui, le parc national du Haut Atlas Oriental participe à cet atelier aux côtés du tissu associatif de la RBCA pour l’appui à la création d’un réseau d’association spécifique à cette réserve qui est un grand travail qui va aboutir à la mise en place d’un plan d’action associatif dans le cadre de la nouvelle stratégie nationale « Foret du Maroc 2020-2030 ».

Pour sa part, Mr Mustapha Mhenni représentant le centre de Dra Tafilalet pour le Développement Durable, cet atelier a été une occasion pour réunir les acteurs associatifs des trois parcs nationaux d’Ifrane, Khenifra et du Haut Atlas Oriental et dont les attentes sont surtout : La mise en place de ce réseau-là et sa concrétisation en plus du développement de la proposition d’un plan d’action qui peut être opérationnel avec l’espoir de voir ce réseau une fois créé, apporter une valeur ajoutée pour le travail associatif environnemental et qu’il contribue à la protection de la biosphère de la cédraie.

Mohammed DRIHEM

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.