Home»National»L’ASSOCIATION DES AMIS DU VAL D’IFRANE CELEBRE LA JOURNEE MONDIALE DE L’ENVIRONNEMENT

L’ASSOCIATION DES AMIS DU VAL D’IFRANE CELEBRE LA JOURNEE MONDIALE DE L’ENVIRONNEMENT

0
Shares
PinterestGoogle+
 

L’ASSOCIATION DES AMIS DU VAL D’IFRANE
CELEBRE
LA JOURNEE MONDIALE DE L’ENVIRONNEMENT
ET ORGANISE
UNE CAMPAGNE DE NETTOYAGE

En célébration de la Journée Mondiale de l’Environnement coïncidant avec la journée du 05 Juin de chaque année, l’association des Amis du Val d’Ifrane pour la protection de l’environnement et l’écotourisme en partenariat avec Club Unesco du Moyen Atlas et AREBICA et avec le concours de la société citoyenne ARMA IFRANE chargée de la gestion déléguée des services de propreté de la ville d’Ifrane ont coorganisé une campagne de nettoyage au dans le Val d’Ifrane classé Site Ramsar en 2019
Lors de cette campagne organisée en commémoration de la Journée Mondiale de l’environnement placée cette année sou le thème : « restauration des écosystèmes », l’association des Amis du Val d’Ifrane et ses partenaires ont relevé avec amertume et beaucoup de regret le niveau de pollution du site du Val d’Ifrane aussi bien par les déchets et détritus abandonnés sur place par les visiteurs du site et les pique-niqueurs en amont du Val transformant ainsi le SIBE en un vrai dépotoir publique que par la pollution du Cours d’eau d’Oued Tizguite traversant le Site par les rejets de la Station d’Epuration des Eaux Usée (STEP) de la Ville d’Ifrane et une partie de la Zaouia de Sidi Abdeslam.
Ainsi donc, au niveau du même site du Val d’Ifrane et du cours d’eau qui le traverse classé SITE RAMSAR en 2019, l’association des Amis du Val d’Ifrane et son partenaire associatif ont déploré la transformation du site au niveau de l’ancienne église d’Ifrane en un vrai dépotoir publique chargé de canettes de bière et de bouteilles de boissons alcooliques entre-autres déchets et détritus abandonnés sur place par des pique-niqueurs et excursionnistes et ramassés par la précieuse intervention d’une équipe d’ouvriers de nettoyage d’ARMA Ifrane, de quelques volontaire associatifs et de jeunes visiteurs vétérinaires en poste à Fès venus à Ifrane pour le Week-end..
Pire encore, précise le président de l’Association des Amis du Val d’Ifrane, « au niveau de la parcelle des terres récupérées par l’État marocain dite – Parcelle de Gerard -, située à mi-chemin entre Zaouiat de Sidi Abdeslam et celle de Sidi Brahim dans la commune de Tizguite, nous avons observé avec consternation et beaucoup de regret le rejet d’une boue grisâtre et des résidus biologiques issus des opérations de traitement des eaux usées entreprises par la station d’épuration (STEP) des eaux usées d’Ifrane et ce, directement dans le lit d’Oued Tizguite dont le cours d’eau ainsi pollué a pris une couleur noire sombre à cause de ces rejets des eaux usées soit disant traitées par la STEP d’Ifrane » – NDR : Sujet qui fera objet d’un prochain dossier sur ces pages du MDSM-
Contacté par notre correspondant Régional à Ifrane, Faiza Ben Khalti responsable du site de nettoyage sur Ifrane de la société citoyen ARMA IFRANE, « les problèmes rencontrés lors des opérations de nettoyage des sites touristiques dans la province, on trouve beaucoup de difficultés au niveau de ces sites notamment à la Source Vittel et la Prairie où on travaille dur toute la journée pour veiller quotidiennement sur la propreté de la ville et de toute sa région ».
Quant au jeune visiteur participant à cette opération de nettoyage Mr Yassine Lazrak de Fès, il s’est déclaré impressionné par cette initiative entreprise par des gens dans leur destination – Val d’Ifrane- pour encourager la population locale et les visiteurs pour le maintien de la propreté dans ce Val s’Ifrane.
Par la même occasion, notre jeune interlocuteur Yassine s’est déclaré choqué de voir cette quantité innombrable de déchet et de bouteilles (et canettes) dans des zones du Val inaccessibles et où ça pue. Pour lui, « ça ne coute rien de ranger les déchets de soi-même et j’invite les visiteurs aussi bien locaux qu’étrangers à penser un peu à la nature ….et à remporter avec eux leurs déchets ».
Pour la jeune casablancaise, étudiante vétérinaire à l‘IAV Mlle Hiba, lors de cette visite à Ifrane elle a rencontré comme par hasard deux associations qui étaient en train de nettoyer cette vallée, Et d’ajouter : « J’étais choquée par la quantité extraordinaire d’ordures qui étaient ici et j’ai eu mal au cœur parce qu’une ville Ifrane ne doit pas être aussi sale que ça sachant qu’elle est parmi les villes réputés les plus propres au monde ».
Mohammed Drihem

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.