Home»International»Un primate à la télévision algérienne « Al-Shorouk ». Du jamais vu !

Un primate à la télévision algérienne « Al-Shorouk ». Du jamais vu !

1
Shares
PinterestGoogle+
 

Farid Mnebhi.
Un gorille s’est échappé du zoo de Ben-Aknoun d’Alger pour être vu, le 12 février 2021, sur la chaîne télévisée algérienne « El-Shorouk » faire mumuse dans l’émission « Weekend Story ».

L’apparition de ce primate a fait sensation en raison de son physique et de sa gueule qui ont fait sensation et amusé toute la galerie, notamment lorsque ce gorille informait le public son amour pour les bananes. Un fruit qu’il n’a pu goûter pour la première fois qu’à l’âge de trente ans et ce, au Maroc. Une véritable frustration pour ce gorille, sachant que le kilogramme de ce fruit vaut en Algérie près 07 Euros. Un véritable budget !

Ce gorille n’est autre que l’inculte député algérien, Slimane Saadaoui, dont l’apparition au cirque de la chaîne « El-Shorouk » n’a laissé personne indifférent en raison de son physique de primate, braquant ainsi tous les regards vers lui. On comprend dès lors la raison de sa présence sur le plateau de l’émission « Zoo Story ».

Il est à noter que cet invité-gorille, Slimane Saadaoui, se rendait souvent à Tanger, en provenance de sa région natale déshéritée nommée Nâama (Autruche), située à la frontière Ouest de l’Algérie avec le Maroc, et dont il est député et le restera peut-être encore longtemps grâce à son populisme et surtout son look de primate.

Et à moins d’être amnésique, ce député-gorille n’a pas la reconnaissance du ventre. Au contraire, il s’est permis de mordre la main qui l’a nourri, de la même manière que l’a fait le Clan d’Oujda (Mohamed Boukharrouba, alias Houari Boumediene, Ahmed Ben Bella, Abdelaziz Bouteflika) et leurs héritiers restés fidèles au « serment de trahison » envers son voisin, le Maroc, qui ne leur a pourtant fait que du bien.

Pour rappel, ce député algérien de la Wilaya de Naama, qu’est le gorille Slimane Saadaoui, avait, déjà par le passé, accusé les Kabyles et les Chaouis de profiter seuls des richesses naturelles de l’Algérie au détriment des régions du Sud algérien.

Que ce gorille, Slimane Saadaoui, nous explique, dans son unique langue arabe, qu’il ne maîtrise d’ailleurs pas, pourquoi il n’a jamais pipé mot sur les milliards d’Euros détournés par les Bouteflika et tant d’autres et ne sait même pas que sa région est défavorisée et dépourvue d’hôpitaux.

Mais qu’attendre de ce morbide gorille de Slimane Saadaoui, évadé du Zoode Ben-Aknoun, sans niveau d’instruction, exceptéses propres illusions ? Donc quedu vent, le Sirocco de préférence, un point c’est tout !

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.