Home»National»TETOUEN : LA FACULTE DES SCIENCES DE TETOUEN ET L’AMEPN PARTENAIRES POUR LE RENFORCEMENT DE LA FORMATION ACADEMIQUE

TETOUEN : LA FACULTE DES SCIENCES DE TETOUEN ET L’AMEPN PARTENAIRES POUR LE RENFORCEMENT DE LA FORMATION ACADEMIQUE

0
Shares
PinterestGoogle+
 

TETOUEN :
LA FACULTE DES SCIENCES DE TETOUEN ET L’AMEPN PARTENAIRES POUR LE RENFORCEMENT DE LA FORMATION ACADEMIQUE PAR DES
STAGES DE TERRAIN

Avec l’appui de l’Institut scientifique de Rabat, de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et du Fonds de partenariat pour les écosystèmes critiques (CEPF) ; la Faculté des Sciences de l’Université Abdelmalek Essaadi de Tétouan en la personne du Pr Fahd Soumia chef du laboratoire de recherche en Ecologie et conservation de la biodiversité de l’Université et l’Association Marocaine pour l’Ecotourisme et la Protection de la Nature représentée par son coordinateur national Mr Brahim Aboulabass, ont signé un Mémorandum d’entente visant L’accompagnement des travaux de recherche scientifique et technique sur le terrain en matière d’écosystèmes naturels, de conservation et de valorisation de la biodiversité.
Cette convention signée mardi 17 novembre dernier en présence notamment du Pr Nadr Bennass Professeur Universitaire et grande spécialiste de la biodiversité dulcicole au Maroc ; a pour objectif de mettre en place un cadre de partenariat pour renforcer la formation académique universitaire de la Faculté des Sciences de Tétouan par des projets de terrain pour permettre aux étudiants de traduire les enseignements académiques en activités de terrain et de formation professionnelle.
Le domaine d’activités de cette convention s’articule autour de la mise en œuvre de programmes concertés de recherche axé sur quatre thématiques à savoir ; La contribution au diagnostic de la biodiversité des espaces naturels protégés, la Mise en place de protocole de suivi de l’impact des changements climatiques sur la biodiversité et les écosystèmes naturels, la promotion de la recherche scientifique pour la valorisation de la biodiversité, la préservation des espèces en danger de disparition et la reconstitution des habitats naturels et enfin, sur l’encouragement de la « recherche-développement » pour l’adaptation de la formation au marché de l’emploi
Selon les signataires de ladite convention, cette dernière s’inscrit dans le cadre des rôles et missions respectifs de la Faculté des Sciences de Tétouan en matière de formation académique, de recherche-développement et de coopération pour l’accompagnement des acteurs socio-économiques et la préparation des étudiants pour la contribution au développement durable au niveau régional et national et de l’Association Marocaine pour l’Ecotourisme et la Protection de la Nature (AMEPN) en tant qu’acteur de la société civile marocaine œuvrant dans le domaine de valorisation, de conservation et de développement de la biodiversité toutes les deux Soucieuses de conjuguer les efforts pour renforcer le cursus de formation des étudiants et leur permettre de mieux pratiquer les acquis scientifiques sur le terrain.
Dans le cadre de cette convention donc la Faculté des Sciences de Tétouan s’engage à désigner officiellement les étudiants pouvant bénéficier des actions de la présente convention l’encadrant académique pour le suivi et l’encadrement des étudiants durant toute la phase de réalisation du projet. Elle offrira toutes les facilités possibles pour le bon déroulement du stage et du projet tout en participant aux réunions et aux ateliers de présentation des résultats dudit projet aux côtés de son partenaire l’AMEPN qui pour sa part ; contribuera à l’encadrement et à la mise en œuvre du projet susmentionné et désigner un co-encadrant à ce sujet en assurant la logistique afférente aux missions et aux travaux de terrain avec l’appui de ses partenaires, en l’occurrence le CEPF et l’UICN Med.
L’AMEPN s’engage notamment à accueillir l’étudiant au sein de l’équipe de l’association œuvrant au niveau du parc national d’Ifrane tout en lui facilitant la logistique nécessaire aux travaux de terrain.
Dans ce même cadre de coopération entre la Faculté des sciences de l’Université Abdelmalek Essaadi de Tétouan et l’Association Marocaine pour l’Ecotourisme et la Protection de la Nature, une seconde convention a été signée pour la réalisation et l’encadrement d’un projet de fin d’étude dans le cadre du Master Environnement Naturel et Valorisation en Ecotourisme Scientifique Intitulé : « Etude comparative du management écotouristique dans le Parc National d’Ifrane (Maroc), la Réserve de Biosphère d’Arz Shouf (Liban) et la Réserve des Forêts d’Ajloun (Jordanie) ».
Cette deuxième convention a pour objectif de mettre en place un cadre de partenariat pour renforcer la formation académique universitaire de la Faculté des Sciences de Tétouan pour permettre aux étudiants de bénéficier de stages et de projets de fin d’études à pratiquer sur le terrain.
Le domaine d’activités de cette deuxième convention est lié à la réalisation d’un stage sous forme de projet de fin d’études dont l’objectif est de comparer le secteur de l’écotourisme dans les espaces naturels protégés des trois pays (Maroc, Liban et Jordanie) pour en tirer les meilleures pratiques et les meilleures retombées socioéconomiques sur les populations riveraines ainsi que l’impact sur les écosystèmes naturels et la biodiversité.
Le stage de fin d’étude en question selon les signataires de la convention ; comportera une analyse détaillée du fonctionnement de l’écotourisme dans les trois sites naturels et la réalisation d’enquêtes sur le terrain pour en évaluer les relations entre l’activité écotouristique, la gestion des écosystèmes et la rentabilité socioéconomique. Il se déroulera en trois phases dont la Phase préliminaire de diagnostic relative aux trois sites naturels (15 jours), la Phase de mission de terrain pour un mois au Parc National d’Ifrane (Maroc), une semaine à la réserve de Biosphère d’Arz Shouf au Liban et une semaine à la réserve des forêts d’Ajloun en Jordanie et enfin ; une Phase de rédaction, de correction et de présentation du projet en un mois.
Mohammed Drihem

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.