Home»National»Que veut-on nous faire croire ?

Que veut-on nous faire croire ?

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Zaid Tayeb / oujdacity.net
En parcourant l’espace bleu, je suis tombé sur cette affirmation épinglée sur le mur de l’un de mes anciens camarades, dont il dit qu’elle est d’Einstein. ‘’ La folie est de faire toujours la même chose et de s’attendre à des résultats différents’’ * et qu’il adapte à merveille à nos responsables, à qui, d’ailleurs, tout leur va, quand il s’agit de leur faire porter le bât. ‘’ Cette phrase lumineuse d’Albert Einstein, ajoute-t-il en guise de commentaire à leur adresse, pourrait résumer la philosophie qui régit les stratégies de développement de notre pays’’. La citation d’Einstein, malgré sa vieillesse et son époque, est toujours d’actualité car elle est toujours en usage dans notre pays. En effet, la réalité nous confirme bien que les responsables qui ont pris les commandes, ceux de gauche comme ceux de droite, comme ceux également qui n’ont aucune couleur politique qui puisse les distinguer ni des premiers ni des seconds, se comportent de la même manière tout en attendant d’obtenir des résultats différents. Depuis qu’ils ont pris l’habitude de nous monter, ils ont pris un malin plaisir à nous chevaucher. ‘’Nature veut qu’en choses pareilles, il y ait relation pareille.’’** Les mêmes causes produisent les mêmes effets, dans la langue commune, qui sait très bien exprimer les idées les plus obscures avec les mots de tous les jours. Les élus qui sont au pouvoir grâce aux urnes, le sont par manipulation, par détournement de moyen, par ruse, par hypocrisie, par promesse, pour ne pas dire par fraude, car la fraude fait fi de la morale qui la bannit, la honnit, la décrie, la dénonce : elle consiste à se jouer des bulletins de vote. Heureusement, nous n’en sommes pas là. Mais le chemin ne nous est ni étranger, ni inconnu pour l’avoir plusieurs fois emprunté. Cette étape, nous l’avons franchie, pour la laisser à d’autres qui en font encore usage de manière indiscrète et généralisée. L’affirmation d’Einstein, personne ne peut la contester ni la mettre en doute ni encore moins s’évertuer à la mettre à l’épreuve telle qu’elle a été énoncée par son auteur. Toutefois, les responsables de chez nous mettent en exercice leur intelligence au service de la tromperie, de la manipulation, du détournent pour faire tourner le vent dans le sens des pales de leurs moulins. Cette affirmation, énoncée par un illustre homme, devient dans la pratique des responsable de notre pays : ‘’ La folie est de faire toujours la même chose et de FAIRE CROIRE à des résultats différents.’’ Pour ce qui est de cette affirmation, reformulée et taillée sur mesure, nous révèle combien nos gouvernants s’évertuent à nous faire croire que c’est grâce à la politique économique, culturelle, sociale, et autre, qu’ils ont mise en place sans y avoir réellement ni participé ni contribué, le pays s’engage sur la voie du développement et du progrès qui sont profitables au pays et à ses habitants. Nous n’avons qu’à considérer avec un peu plus de profondeur et de raison dans le jugement, nos systèmes éducatif et scolaire, hospitalier e juridique, des équipements de nos écoles, de nos hôpitaux, de nos établissements publics, de la qualification du personnel et de la qualité de sa formation et des services qu’ils rendent aux citoyens, pour nous apercevoir de l’état de désolation qui les frappe, et frappe par la même occasion les citoyens qui se trouvent sans le souhaiter sous leur emprise. Si les choses vont comme ils disent, c’est qu’elles vont à leur guise.

Nul n’ignore donc, chacun peut le crier haut et fort, que tous les responsables de chez nous, de quelque statut couleur politique qu’ils sont, se valent en médiocrité pour nous gouverner, en fourberie pour nous faire admettre qu’ils œuvrent pour l’intérêt du pays.

Zaid Tayeb

*‘’La folie est de toujours se comporter de la même manière et de s’attendre à un résultat différent’’ A.Einstein.

**Montaigne, Essais, livre 2

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.