Home»Correspondants»« Eau, Recyclage et valorisation des déchets » : Thème d’un Congrès international labélisé COP22 ORGANISE A IFRANE

« Eau, Recyclage et valorisation des déchets » : Thème d’un Congrès international labélisé COP22 ORGANISE A IFRANE

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Mercredi 26 octobre 2016 dernier, l’Auditorium de l’Université Al Akhawayn d’Ifrane a été au rendez-vous avec la cérémonie d’ouverture des travaux du congrès international « Eau, Recyclage et valorisation des déchets » labélisé COP22 organisé par le Groupe de Réflexion sur le Développement Durable (GRDD) en partenariat avec l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès et l’Université Al Akhawayn d’Ifrane les 26 et 27 octobre 2016.
La séance plénière inaugurale présidée par Dr Ahmed Alami a été marquée par la présentation de sept conférences par d’éminentes personnalités dont notamment et entre autres, Bernard Legube de France qui a fait une intervention sur l’impact du changement climatique sur les ressources en eau et sur leur qualité, Ahmed Iraqi qui a intitulé son intervention : « face au spectre du réchauffement climatique, Halte à la gouvernance mondialisée de la nature » et Mostapha Aboulfaraj qui a traité du recyclage de l’emballage tout en se demandant s’il y’a un modèle économique et écologique viable et quels matériaux peuvent répondre à cette attente au Maroc.
Cette séance d’ouverture du Congrés international « Eau, Recyclage et valorisation des déchets » labélisé COP22 a été marqué aussi par la signature d’une convention de partenariat  entre l’Univeristé Al Akhawayn d’Ifrane représentée par son Président Mr Driss Ouaouicha et l’Académie des sciences Bulgare représentée par sa directrice Mme E.Slavecheva
A noter que le Congrès International « Eau, Recyclage et Valorisation des Déchets » (ERVD’4) qui est à sa 4ème édition, labélisé COP22 organisé conjointement par le Groupe de Réflexion sur le Développement Durable, GRDD, l’équipe de recherche QHSE-RG de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, et l’Université Al Akhawayn d’Ifrane a été une occasion pour :
–   Consolider les acquis des trois premières éditions, notamment, pour ce qui est des partenariats inter-laboratoires, entre ces groupes de recherche et l’industrie, entre Universités, etc.
–  Sensibiliser les Décideurs et les Opérateurs économiques et politiques du pays, sur les enjeux de ces secteurs stratégiques pour un développement durable du Maroc.
–  Montrer les voies de promotion de la recherche scientifique nationale dans les domaines du traitement des eaux, le recyclage et la valorisation des déchets.
–  Echanger les expériences et présenter les dernières avancées scientifiques et technologiques dans ces domaines.
–   Rassembler les acteurs concernés par les domaines de l’eau et des déchets.
–   Faire des recommandations pour le développement de ces secteurs stratégiques.
–   Participer au débat sur la tenue de la COP22, en novembre 2016, à Marrakech.
Il a tenté de montrer les nouveautés dans le domaine de la gestion, le recyclage et la valorisation des déchets et dans le domaine du traitement des eaux usées, pour un développement durable. Des Conférenciers de renom ont traiter certains aspects de cette thématique, pour contribuer au débat qui est déjà engagé dans ce domaine, en mettant l’accent sur le rôle que joue, ou que devrait jouer l’Université pour, notamment, sensibiliser à l’importance de la gestion de l’eau et des nuisances dans un contexte de développement durable pour notre société et pour toute l’Humanité.

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.