Home»International»« le petit enfant sous l’effet raisonnable d’une claque »

« le petit enfant sous l’effet raisonnable d’une claque »

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Par Mohamed BEN YAICH
A priori, nous pourrions dire que chaque pas sur un sol boueux laisse sa trace. Celle-ci indique le genre et la taille du passager, la personne qui était en cause.
C’est ça la raison incontestable qu’on doit l’admettre par consensus.
Que chaque mouvement ou n’importe quel jugement doit être justifié argumenté, sinon il sera flow et absurde, sans importance ; loin d’être raisonnable.
Pour obtenir une belle conviction compatible à la vérité, il faut inviter forcement les superbes arguments, par lesquels on pourrait être véridiques envers nos postulats et revendications.
En ce qui concerne la foi religieuse, plutôt la foi envers dieu et religion, prophétie et messagerie, on trouverait beaucoup des méthodes pour présenter les preuves nécessaire selon le discours et ses natures.mes la meilleur méthode pour nous c’est d’exposer la preuve d’une manière appropriée. Le principe de la proportionnalité dans ce domaine complexe serait très important et plus exigé que jamais. « Une place pour une chose et chaque chose à sa place » comme disait le médecin Pasteur auparavant.
Revenons-nous tout de suite à notre objectif principal ; indiqué au titre de cet article :
D’ordinaire on croirait que l’enfant est un mineur, sans raison profonde, incapable de créer une telle idée ou conception valable. Pour moi, je dis le contraire, ainsi que les grands savants et penseurs. L’enfant depuis sa naissance vient de nous donner des grandes leçons sur le raisonnement et la méthode exacte pour approuver et argumenter, même avant de pouvoir se prononcer.
En matière théologique et religieuse, ainsi que sociale et psychique ; certains sages et sains d’esprits disaient : « une simple claque (gifle) sur la joue d’un pauvre enfant ,de derrière la nuque ; pourrait être une impulsion forte et une motivation instinctive pour demander la causalité dans cet effet.
Cette claque approuve que cet univers doit avoir son createur.et que ce créateur lui-même va ordonner à certains de ses créatures esclaves d’appliquer des prescriptions , par contre ils interdit aux autres d’éviter une telle ou telle actions .de plus il a préparé des récompenses pour certains, qui, en contraste, il prive les autres ,qui ne mériteraient que le châtiment ,à cause de leur méfaits et mécréances.
Les preuves dans ces principes puisés de cette simple claque sont la suivante :
Pour approuver l’existence de « dieu » on va dire : cet enfant, objet de cette claque, va d’après son instinct primitif et serein se demander : « qui m’a claqué sur mon visage ?
même tout le monde va essayer de lui dire que la claque par elle-même s’était produit, jamais de sa vie il ne sera convaincu, c’est parce qu’il est, sûre et certains, que derrière cet événement il ya un auteur, et qu’aucune action ne se produirait sans son opérant !
en reprenant notre objectif : le raisonnement de cet enfant approuve que ce monde bien construit, plein des événement et de changements, soit subites ou par étapes, ne peuvent être réalisé que par un auteur, le tout puissant et détenteur de la volonté absolue dans son royaume. donc :pas de claque sans claquer ,et pas de créature sans créateur .voila l’argument retirée de première catégorie.
La deuxième : il s’agit de la manière d’agir ,faire ou ne pas faire .ça veut-dire que la plainte qui a porté cet enfant contre l’agresseur indique qu’ il y avait des chose justes et utiles qu’on devrait les appliquer , par contres les nuisibles doivent être évitées. Cela exige d’instaurer la justice ,et que le juge doit être neutre et différent du plaignant et du défendeur.
Cela indique que la loi serait indispensable, mais il devrait être prescrit équitablement par le juste le plus sage .cette causalité va ne mener vers le chemin le plus raisonnable et concret .il n’y a pas de mal ou d’oppression sans punition, excepté s’il y avait une excuse ou pardon de la part du plaignant. Sur terre il faudrait une intermédiaire incarnés par des gens qui doivent être purement équitable, pieux, et en contact avec le plus juste des justes et le plus sages .ceux-ci ne sont que le messages de dieu, le créateur des cieux et terre et tout l’univers. à vous la réflexion !

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.