Home»Débats»État d’avancement des travaux d’aménagement de l’agropole de Berkane

État d’avancement des travaux d’aménagement de l’agropole de Berkane

0
Shares
PinterestGoogle+
 

      – Travaux dans les délais prévus

       -Prix modérés

       -Projet respectueux de l’environnement

 

Sur les 68 lots aménagés par MED-Z sur une surface de 70 ha, 19 unités ont été attribuées à des agroindustriels locaux, déclare Mohammed Charkaoui, directeur de projet pôle opérations lord de la journée organisée le mercredi 8 février à l’ORMVAM en présence de Abderahmane Naili, directeur de l’office et de l’agriculture  de la région de l’oriental. Le prix de vente, contesté pat des opérateurs économiques présents parce que estimé trop cher, varie entre 350 et 400 DHS, est inférieur au prix de revient, selon le directeur de projet. Ces lots sont dédiés surtout au conditionnement et à la transformation. Les unités d’activités logistiques, tertiaires, services…. Ne sont pas encore livrées

L’objet de cette journée d’information, organisée conjointement par MED–Z et la Direction Régionale de l’Agriculture (ORMVAM)  est de présenter l’état d’avancement des travaux d’aménagement de l’agropole de Madagh

 

L’objet de cette journée d’information, organisée conjointement par MED–Z et la Direction Régionale de l’Agriculture (ORMVAM)  est de présenter l’état d’avancement des travaux d’aménagement de l’agropole de Madagh dans la province de Berkane. A. Naili a focalisé son intervention surtout sur les atouts, atours et opportunités d’investissement qu’offre la province de Berkane, à vocation agricole et touristique et la région de l’oriental qui se positionne en véritable pôle économique tout en mettant l’accent sur les mesures d’accompagnements mises en place dont notamment le guichet unique.

Les travaux de voirie et réseaux divers (eau, électricité, assainissement …) sont réalisés à hauteur de 95 %, déclare M.Charkoui lors de la visite du site. Et de préciser. Le réservoir de mise à pression est réalisé alors que l’aménagement d’un collecteur de protection contre les risques d’inondations tire vers sa fin. Au programme figure aussi la réalisation d’une station d’épuration et des conduites d’eau pluviales.

Au volet construction, les laboratoires de l’Office national de la sécurité sanitaire des aliments (ONSSA) , l’Institut national de la Recherche Agronomique(INRA) et l’Groupement de Contrôle et de Coordination des Exportations (GCCE) sont en cours de réalisation et les travaux prendront fin mars, début avril, précise Mohammed Charkaoui

De fait, souligne A Charkaoui, les travaux se réalisent dans le respect des délais fixés initialement et le respect de l’environnement.

En somme, il est question de faire de ce parc agroalimentaire….. une plateforme de référence pour le regroupement, la transformation, la distribution et la commercialisation de produits agricoles de qualité.

 

 

En somme, il est question de faire de ce parc agroalimentaire, inscrit dans le cadre du Pôle de Développement de la Région de l’oriental –PDIRO- et du Plan d’Agriculture Régionale. PAR- déclinaison respectives des plan EMERGENCE et PLAN MAROC VERT, une plateforme de référence pour le regroupement, la transformation, la distribution et la commercialisation de produits agricoles de qualité.

 

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.