Home»Débats»Agriculture : La Campagne agricole 2023-2024 s’annonce Très difficile dans la Province d’Ifrane

Agriculture : La Campagne agricole 2023-2024 s’annonce Très difficile dans la Province d’Ifrane

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Mohammed Drihem
La campagne agricole actuelle au niveau de la Province d’Ifrane s’annonce très difficile cette année 2023-24 selon la Directeur Provinciale de l’Agriculture d’Ifrane Mr Hakim Khatib. En effet a-t-il précisé, le cumul des précipitations a atteint à ce jour 94 mm enregistrant ainsi un déficit de 62 % par rapport à la moyenne de 50 ans et par rapport la campagne agricole précédente.
Pour le Directeur Provincial de l’Agriculture à Ifrane, le retard des précipitations à un impact négatif sur le couvert végétal et ; devant cette situation alarmante et dans le cadre du Programme de Réduction de l’Impact du Déficit Pluviométrique ; la Direction Provinciale de l’Agriculture d’Ifrane à distribué dans pour une 1ère tranche 43.000 qx d’orge subventionnée et 1 000 qx d’aliments composés et il est prévu une 2ème tranche de 95000 qx d’orge subventionnée et 500 qx d’aliments composés.
Par ailleurs a-t-il ajouté ; et dans le cadre du Plan de développement des parcours, des actions de fertilisations de 300 ha des parcours ont été effectuées au niveau des Centres de Travaux de Tigrigra et Timahdite et il est prévu la distribution de 30 citernes tractées pour assurer l’abreuvement du cheptel au niveau du périmètre d’intervention de la DPA d’ Ifrane
A souligner que la province d’Ifrane s’étend sur une superficie totale de 355.334 ha dont 44% sont réservés aux parcours, 33% aux forêts et en troisième lieu on trouve la Superficie Agricole Utile (S.A.U) qui ne représente que 20% de la superficie totale. La province se caractérise par sa richesse en ressources naturelles et son carrefour routier important lui attribuant ainsi un rôle économique très important tant au niveau de la région économique Fès-Meknès qu’au niveau national.
Les agriculteurs de la région pratiquent essentiellement des céréales (blés, orge, maïs et fourrages) du maraîchage (pomme de terre, oignon, petits pois, etc.) et de l’arboriculture fruitière notamment les rosacées fruitières. La SAU représente plus de 72.000 ha soit environ 20% de la superficie totale, venant en troisième lieu après les forêts et les terrains incultes.
L’élevage ovin sur parcours constitue la principale ressource économique de la population. La région est le berceau de la race ovine Timahdite et la plupart des éleveurs pratiquent la transhumance entre la plaine (Azaghar) et la montagne (Jbel).

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.