Home»Débats»Français, Françaises, dites à votre président

Français, Françaises, dites à votre président

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Zaid Tayeb


Français, Françaises !!! Vous avez sûrement vu votre président dire à celui du Burkin Faso en plein meeting ‘’ Vous m’avez parlé comme si j’étais le président du Burkina Faso, mais moi je ne vais pas m’occuper de l’électricité des universités du Burkina Faso’’. Le président burkinabé n’avait d’autre alternative que de quitter la salle. Une autre fois, c’était autour du président de la RDC de recadrer M.Macron pour lui rappeler certains faits tout en le désignant de l’index. Il déclare une autre fois qu’il veut que l’Afrique se prononce sans équivoque sur la présence de la France dans le continent.

Je rappelle ici que la conduite du président français, que les Français ont malheureusement portés au pouvoir pour contrecarrer l’extrême droite, n’est pas bien loin de celle de Bokassa qui s’est autoproclamé empereur de la république centrafricaine, ni de celle de Kadhafi, roi des rois d’Afrique. La folie des grandeurs n’affecte pas seulement les chefs d’Etat des pays d’Afrique, comme elle a affecté dans un passé lointain Néron, Crésus, Pharaon et Hitler, Mussolini, Franco et d’autres encore actuellement. M.Macron se considère déjà comme le porte-parole et le sauveur de l’Afrique et des Africains à qui il envoie ses troupes sous le couvert de combattre le terrorisme pour piller leurs richesses.

Or le cas du Maroc diffère du tout au tout de celui des Etats africains dont les chefs se laissent manipuler par le président français qui s’ingère dans leurs affaires en leur dictant ce qu’ils doivent faire ou ne pas faire. Il a choisi son camp en s’alignant pour avoir un peu de gaz et de pétrole sur la thèse de l’Algérie concernant la question du Sahara marocain dont la plupart des pays d’Europe et en particulier l’ancien pays colonisateur reconnaissent la marocanité. La corde qui rattachait la France au Maroc a rompu et les ponts coupés. Les ambassadeurs des deux pays sont rentrés chez eux. Voilà ce à quoi le président français a réduit les relations franco-marocaines.

Français, Françaises !! Nous, Marocains, n’avons rien de mauvais à manifester au peuple français dont nous continuons à utiliser la langue. Nous savons que le dernier grand président de la cinquième république est Jacques Chirac et avant lui François Mitterrand, Giscard d’Estaing, Georges Pompidou et Charles de Gaulles le grand, le héros, le libérateur. La France d’après Chirac n’est qu’une république bananière comme celles d’Amérique du sud ou d’Afrique. Nous devons donc faire avec.

Français ! Françaises !!!Vous avez vu, à cause de la politique de votre président, comment la France a été chassée du Mali, du Burkina Faso, du Niger, du Gabon et elle le sera sûrement d’autres pays et peut-être aussi des territoires et départements d’outre mer. Vous avez également vu comment l’ambassadeur de votre pays a été hué par les Nigériens à sa sortie de l’ambassade d’où il a été expulsé sans ménagement. Votre président attire sur vous et sur la France la honte et l’humiliation, et vous le laissez faire, malheureusement !

Français, Françaises !! Dites à votre président de ne pas s’ingérer dans les affaires du Maroc, de son peuple et de son roi, que s’il a un peuple à qui s’adresser de manière directe, c’est au peuple français qu’il doit le faire. Dites-lui, lui qui s’est permis d’outre passer toutes les lignes des convenances, qu’il n’y a que notre roi qui peut s’adresser à nous en ses termes ‘’cher peuple’’ et que nous écoutons et à qui nous obéissons. De quel droit se permet-il de s’adresser au peuple marocain sinon dans le malsain dessein de nuire à la symbiose qui unit un peuple à son roi?

Votre président nous a tourné le dos, que veut-il que nous fassions d’autre que de faire pareil ? Il nous propose son aide ou celle de la France ? Si c’est la sienne, nous la refusons de manière catégorique, si c’est celle de la France, elle doit être exprimée et présentée autrement.

Français ! Françaises ! Nous entendons dire sur les médias de votre pays que le refus de l’aide française par le Maroc est une humiliation pour la France et pour les Français. Si, effectivement, il y a humiliation, c’est celle que votre président attire sur lui et sur la France par ses agissements contraires aux usages. D’ailleurs, il s’est familiarisé avec les insultes et les gifles qu’il recevait de la part de ses citoyens à chacune de ses sorties.

Français, Françaises !! Retenez votre président. Laissez-nous enterrer nos morts et panser nos blessures.

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

1 Comment

  1. SERHANI Bouchaib
    28/09/2023 at 17:54

    Merci pour l’auteur de ce message qui représente le ressenti de chacun des citoyens marocains où qu’il soit.
    Le président français actuel est une honte pour le statut de la France en tant que nation. C’est un triste constat. BS

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.