Home»Débats»Pour eljazario : Les rois négocient-ils leurs trônes ?

Pour eljazario : Les rois négocient-ils leurs trônes ?

5
Shares
PinterestGoogle+
 

RAMDANE MESBAH ELIDRISSI

J’ai déjà parlé, dans un précédent article-en arabe – du fait que l’Algérie actuelle, est l’Algérie Marocaine, en attendant que le peuple algérien la renverse ,pour une Algérie dont rêvaient les dirigeants historiques.
L’État volé s’est construit sur des fondations fragiles, dont la haine du Royaume du Maroc, une haine injustifiée , autre que la flatterie de la marée socialiste mondiale, et des Arabes nassériens.

De « ils nous ont mépris » à « Je n’ai pas d’hommes » :

Deux phrases, bien que légères, datent la naissance de deux États algériens :
le premier est l’État du groupe d’Oujda ; comme il a été fondé politiquement, et sur la trahison ; et comme il a été renversé, par le coup d’État, de l’aile militaire – l’armée frontalière – du même groupe .
Quant à la seconde, son acte de naissance est enregistré, dans les cellules de l’histoire – et elle ne périt pas – sous le titre de : « Je n’ai pas d’hommes », que criait l’Azhari Houari Boumediene, lorsqu’il testait ses généraux pour remplacer Le colonialisme espagnol dans le sud du Maroc, n’eût été la sagesse et l’équitation de feu Hassan II, qui à cette époque supervisa les complots a venir des espagnols et des algériens, alors il surprit le monde en répondant – compte tenu de la gravité des calamités – au serment d’allégeance, qui est très ancien, avec la marche verte; dont la force est toujours présente .
les deux, la marche et le serment, visent l’Algérie – d’abord – et peu de gens prêtent attention a cette bonne sagesse.
Le roi sage affrontera-t-il l’Espagne, alors qu’elle s’en va avec ses restes, ou l’Algérie, qui est mobilisée a notre frontière ?
Le Commandeur des Croyants prête-t-il serment à un non-musulman, censé honorer le serment ?
Et jure-t-il à l’intérieur marocain, sachant qu’il n’a hérité de ses ancêtres qu’un tel serment, ce qui explique nombre de nos fameuses batailles historiques ?
C’est un serment prêté par le défunt face a « Al-Jazzario » qui se crée, pour recevoir le flambeau de la guerre, de l’Algérie marocaine.
Les Forces armées royales ont déjoué ses hallucinations; Il ont étés dirigé vers le sud pour prouver militairement – face à l’armée algérienne, pas aux Espagnols – ce que la marche verte avait accompli politiquement .
C’est l, évaporation du rêve de Houari Boumediene de pénétrer les côtes atlantique avec son cheval, pour Affronter – comme le lui suggéraient les dirigeants soviétiques, à l’époque – le leader de l’Occident capitaliste.

C’est ainsi que lui hallucine ses calculs militaires enfantins, jusqu’à ce que les frappes de nos forces aériennes l’effraient, alors qu’il dormait dans le miel révolutionnaire, puis les batailles féroces bien connues s’ensuivirent.
Premièrement : l’impossibilité d’obtenir une quelconque victoire militaire, sur Hassan II, qui lui sauverait la face, alors qu’il portait une peau de tigre, dans le milieu socialiste, en raison des acquis qu’il a volés aux dirigeants historiques du Front de libération algéro-marocain : Elle n’a jamais été pure algérienne ; la preuve en est Boukhrouba lui-même, qui a longuement campé ,a la tête de l’armé des frontières, dans l’est du Maroc, et dans les cœurs des marocains
Deuxièmement : Les combats ne peuvent pas continuer – sans pertes flagrantes – et tous les rêves algériens (avec une dimension socialiste internationale) ne peuvent être réalisés qu’avec une nouvelle stratégie, similaire à ce qui a été fait durant les révolutions latino-américaines .
Affronter continuellement la monarchie marocaine, de l’intérieur, jusqu’à ce qu’elle s’effondre, puis toutes les cartes – jusqu’à l’océan Atlantique – ne seront que des détails.
Peu d’attention a été accordée à l’importance de lier la continuation du trône alaouite, avec le Sahara ; libéré et en développement; D’où le dicton : Nous avons fermé le dossier du Sahara. Est-il correct que les rois négocient leurs trônes ?
Peut-être sommes-nous maintenant au niveau de comprendre la signification de la déclaration de Sa Majesté le Roi Mohammed VI : La question du désert est une question d’existence, pas une question de frontières.
Une farce internationale : deux États en un
On simplifie peut-être beaucoup les choses quand on parle de la naissance du Front « Polisario », et même de sa prétendue république, via les mains de Houari Boumediene ; on réalité c’est à la naissance de la deuxième Algérie marocaine ; Pour laquelle le nom « Al-Jazzario » est largement valable.
Il faut pénétrer au plus profond des choses et des événements, car la simplification nous fait admettre un adversaire qui n’existe pas réellement.
Un forum international, avec la taille, l’histoire et les fondations des Nations Unies, est induit en erreur par un État membre, sous l’illusion de l’existence d’un peuple expulsé de sa terre, et de l’existence d’un État occupant la terre d’un autre.
Y a-t-il plus trompeuse que l’existence d’un État qui apparaît et disparaît dans son ombre ?
Est-il logique, et conforme aux lois internationales, que les Nations Unies reconnaissent deux États en un :
L’Algérie et « aljazario » : L’état visible et l’état interne ?

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.