Home»Débats»La ville d’Oujda est à l’image de son boulevard Med V, ponctué et délimité par deux hôtels fermés et abandonnés

La ville d’Oujda est à l’image de son boulevard Med V, ponctué et délimité par deux hôtels fermés et abandonnés

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Abdelilah saadi

La ville d’Oujda est à l’image de son boulevard Med V, ponctué et délimité par deux hôtels fermés et abandonnés ( côté Ouest hotel Oujda et côté Est hôtel de la poste). La ruralisation de ce boulevard est visible et s’accentue avec le transfert des administrations vers le quartier Alqods ( siège de la province, tribunal, agence urbaine) et prochainement le commissariat de police et le siège de municipalité. La paupérisation de ce boulevard mythique est visible aussi par la qualité mediocre des commerces et cafés, la dégradation des façades des immeubles. Les trottoirs sont envahis par le stationnement des vélos et mobylettes

(trottoirs en marbre de 5 Cm d’épaisseur dégradé aussi). Le mobilier urbain se dégrade aussi ( lampadaires, poubelles, feux de signalisation…..). Sans parler des chiens errants, mendiants et malades mentaux…..

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.