Home»Débats»Le Maroc participe aux essais cliniques d’un vaccin anti-Covid19 en vertu de deux accords avec le laboratoire chinois CNBG (Aït Taleb)

Le Maroc participe aux essais cliniques d’un vaccin anti-Covid19 en vertu de deux accords avec le laboratoire chinois CNBG (Aït Taleb)

1
Shares
PinterestGoogle+
 

20 août 2020
Rabat – La signature de deux accords de coopération entre le Maroc et le laboratoire chinois « Sinopharm CNBG » (China National Biotec Group Company Limited), a pour objectif de faire participer le Maroc aux essais cliniques d’un vaccin anti-Covid19, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb.

Cette collaboration maroco-chinoise permettra au Royaume d’assurer au citoyen marocain d’être parmi les premiers servis en matière de vaccination contre le coronavirus, a-t-il déclaré à la presse à l’issue de la cérémonie signature via vidéo-conférence, simultanément à Rabat et à Pékin, de ces accords.

Le Maroc sera à même, probablement très prochainement, de produire un vaccin dans le cadre d’échange d’expertise entre Rabat et Pékin, a-t-il ajouté.

Se disant convaincu que le retour à la situation normale d’avant-covid ne se fera qu’avec un vaccin, M. Ait Taleb a souligné que ce vaccin est très prometteur puisqu’il a déjà été approuvé par plusieurs pays. Le ministre a en outre relevé que les essais du vaccin porteront, dans un premier temps, sur des volontaires dès la semaine prochaine, ajoutant que les accords conclus permettront au Maroc d’avoir son propre vaccin dans les meilleurs délais.

La cérémonie de signature de ces accords entre le Maroc et la Chine se veut le lancement d’une première expérience d’essais cliniques de vaccins dans le Royaume qui dispose d’un arsenal juridique conséquent en la matière, a tenu a préciser M. Aït Taleb.

La cérémonie de signature de l’accord entre les deux parties marque l’excellence des relations stratégiques entre la Chine et le Maroc dans le domaine de la coopération contre la Covid-19 qui entre dans une nouvelle phase, a de son côté souligné, dans une déclaration similaire, le chargé d’Affaires de l’Ambassade de la Chine à Rabat, Jun Mao.

Depuis l’apparition de l’épidémie, la Chine et le Maroc ont entamé une coopération étroite et fructueuse, a tenu à préciser le diplomate chinois, relevant que les deux ministres des Affaires étrangères ont eu plusieurs conversations téléphoniques pour mettre en place une coopération concrète.

S’agissant du vaccin anti-Covid19, M. Mao a relevé que les deux parties pourront approfondir la coopération à travers ces essais cliniques de même qu’ils pourront aboutir à des résultats satisfaisants le plus tôt possible et profiter aux deux peuples.

Intervenant lors de cette cérémonie de signature d’accords, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita a tenu à mettre en exergue le partenariat stratégique, conclu en mai 2016 à Pékin, par SM le Roi Mohammed VI et le Président Xi Jinping, qui a marqué un saut qualitatif dans les relations sino-marocaines.

La coopération très étroite « qui n’a failli à aucun moment », même au plus fort de la pandémie, en est la démonstration au quotidien, a-t-il fait remarquer, relevant que le Maroc et la Chine ont fait le choix de « faire front, activement et solidairement, face à ce défi unique dans l’histoire de l’humanité ».

Ces accords s’articulent autour de trois volets à savoir la coopération en matière d’essais cliniques de Phase III du vaccin anti-Covid-19 et une coopération globale alors que le troisième volet concerne une volonté de s’ouvrir au Sud et au Nord.

Ces accords ont été signés en présence du Président-Directeur Général du Groupe BMCE Bank of Africa, Othman Benjelloun et de la Présidente-Directrice Générale de SOTHEMA, Lamia Tazi.

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.