Home»International»Honte à toi Israel ! Peuple de Moïise et tribu de Yahvé !

Honte à toi Israel ! Peuple de Moïise et tribu de Yahvé !

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Depuis 1500 morts parmi les enfants et les civils
plusieurs milliers de bâtiments détruits et plus en milliers de blessés !

Peuple de Moïse et tribu de Yahvé !

Honte à toi Israël !

Regardez ces crânes d’enfants éclatés ! Ces membres dispersés et brûlés ! L’homme est horrible, il ne mérite ni la terre, ni le paradis ni l’enfer. Pour ceux qui y croient encore !

Quand on voit cette cruelle barbarie livrer la mort, sans respect, sans pitié ni morale ou retenue, à des milliers d’innocents, des civils, des enfants désarmés! Et ce encore par moment de trêve (encore un piège, fourbe !) sur un refuge de l’Onu !

L’Homme tue son humanité, ses enfants et son Dieu !

La preuve est ce que font les Sionistes sur la Terre Sainte des Prophètes, en plein siècle de la mondialisation, des droits de l’homme, de la libre circulation des gens et des biens, du partage des connaissances et des devoirs humanitaires.

Honte à toi Israël, toi la tribu de Yahvé, mille fois exilée, éprouvée par les empires barbares, les ghettos et la guerre d’Hitler. Honte aux méchants  qui te dirigent dans la voie des crimes les plus abjects ! Sur qui et de qui te venges-tu de l’Holocauste que tu as subi ?

Que t’ont fait ces Palestiniens que tu massacres, aux yeux du monde, lâche acolyte permissif ou ahuri et dépassé ? En dehors de réclamer leurs droits et leurs libertés ? Des gens qui militent pour leurs droits, comme le fit la Résistance française ou celles des pays contre des colons qui les entravaient. Refugiés, prisonniers emmurés dans les camps de la mort par la première démocratie !

Que ne prends-tu Israël, et sérieusement, la voie de la paix ?

Merci à vous hommes et femmes, juifs et autres, des plus intègres,

qui dennoncez ces massacres d’innocents et ces carnages !

Le 30 juillet 2014

Dr Idrissi My Ahmed

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.