Home»Débats»Lettre ouverte au président de la commune d’Oujda

Lettre ouverte au président de la commune d’Oujda

0
Shares
PinterestGoogle+
 

                                 Oujda le 20 juillet 2013

 

Lettre ouverte à

Monsieur le président

de la commune d’Oujda

 

       Monsieur,

 Le mouloudia club d’Oujda, section basket a accédé en 2012 en première division, suite à des efforts considérables. Actuellement, il réalise tout ce qu’attendent de lui ses milliers de supporters, ceux-là même qui viennent l’encourager lors de toutes les rencontres jouées à l’intérieur et à l’extérieur d’Oujda, tant par l’équipe masculine que par son homologue féminine… Les témoignages et les félicitations de partout, viennent confirmer les exploits réalisés par notre club, tant en championnat qu’en coupe du trône face à des équipes chevronnées tels que le WAC, le FUS, l’ASS ou encore le MAS.

De plus, depuis son accession au plus haut niveau, le MCO Basket a toujours été cité en exemple pour ses efforts et sa politique de formation. Dans la période actuelle avec ses règlements évolutifs, former ses futurs joueurs reste une priorité du club et la mission de son école de formation.  

 Malgré tout cela, grande fut notre surprise et notre déception à la découverte du montant de la subvention allouée cette saison par la commune urbaine d’Oujda ; Sachant que d’autres clubs moins prestigieux et avec beaucoup moins de frais.. ont bénéficié des largesses de la commune sous prétexte qu’ils ont une plus grande assise populaire, cela monsieur le président, permettez moi d’en douter, le MCO basket draine à chaque rencontre plus de 4000 supporters enthousiastes ( hommes, femmes , enfants, de toutes les couches sociales) ; le basket à Oujda est devenu un vrai phénomène de société , et qui demande beaucoup de frais, beaucoup plus que quelques-unes  des prétendues équipes de quartier (avec mes respects) à qui vous avez octroyé des subventions beaucoup plus conséquentes. Ci-dessous, un tableau de  quelques frais engagés cette saison par le MCO section basket… Vous jugerez vous-même !

Désignation

Frais engagés en dh

Salaires joueurs & coachs (Equipes M & F)

1.500.000

Frais équipes des jeunes

50.000

Location et ameublement des appartements des joueurs

250.000

Factures ONE et RAD

20.000

Primes diverses

300.000

Déplacements

300.000

Frais médicaux+ Kiné

45.000

Equipements divers

50.000

Frais divers

50.000

Total des frais

2.565.000

 

         

 

 

 

 

 

         

          Soit 2.565.000 dh, Une grosse somme supportée en grande partie par un sportif dévoué, le président du club, monsieur Toufik MOUSSI… Vous remarquerez monsieur le président que malgré toute sa bonne volonté et tous les efforts consentis par le bureau  dirigeant depuis cinq ans, le MCO basketball traverse une très grave crise financière qui va probablement l’obliger à jeter l’éponge et à déclarer un forfait général, ce qui serait préjudiciable et indigne pour une ville millénaire comme Oujda.

Sportivement.

 

Signé : Mohsine RHOUL 

MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

7 Comments

  1. amine
    26/07/2013 at 15:37

    Chouf berkan oumarha ba3at les joueur dialha. Chouf kifach tata3ti htimam l karamatha chouf kanat mdina mamaroufach ga3 walat marofa ktar man oujda.les hotelles dial berkan 3amrin f koul wrekend. Alach?par ce que tayjiw les familles. Les jeunes. Les responssable dial riyada dial l fourouk l monafissa khasshom drs hotel high class. Khasshom restaurant bara ala l hotrl.khashom l essence aux voiture bach iraj3ou min ma jaw.khashom ikhalsou l autourout bach iwasli b sour3a.khashom yakhdou des cadoeux les familles. Khashom des taxi pour transporter a l hotel. Khashom plain des chouche. Wa hada kolo pour amuser kora.pour supportet l ewuipe dialhom li jaw maaha.c estpour ca f oujda on a besoin que la commune et le mouloydiya de fout de baskett de toutes les sport doit invester de grand argent comme berkan li darat floyss shiha wa bkina hna tandakhlo ntfarjo b flousna pour supporter barkan par ce que tay ajabna ntfarjou f des joueur professionelle machring man fraki kbar.hadi hiya tarika piur njibou boucoup des visiteur a oujda wa yat amro lina les hotel wa nbi30 wa nachriw maahom wa namiw iktissad man khilal tijara maahom.machi wajadna 100 souk wa preparer na l marchandise bach natfarjoy fiha bghinaha tba3.wa bghina mgharba ijiw adna wajda. Khas la commune djib lamdina equipe professionelle dial korat kadam wa korat sala wa ndirou publuciter l equipe dial rygbi mayakfi rahna matanarfouch hata le jour waktach tal ab les match.hata la makanatch wizarat chabab wa l jam3a oumrhom bghaw montakhab yal3ab d oujda manabkawch rahinin b kodom montakhab 3ad bach nastanaw jomhor iji l oujda bach 3ad inammi lina mdina.namiwha b flousna. Wach hna bkaw ya imma rahinn b fath hodoud ach nbi3ou wa nachriw. Wala nstanaw hata tarchak liha l jami3a 3ada tssiftna mintakhab yal3ab bach hna ngarchou ma3a jamahir lmaghrib.akhouta lahoma kol simana tanta3ach liya lmdina wala nastanaha mara f zman.

  2. Med
    26/07/2013 at 16:55

    Merci mohsine, un bon article, le mco reste une partie du patrimoine local de la ville, elle n est pas valorisée par les responsables de la ville, tout simplement , il n’ont pas joué au terrain de « ichouu », est ce qu ils le connaissent , je ne croit pas. Bref , tu parle a une ville qui n a pas d âme, on assume une partie de la responsabilité , on a reculé et laisser ….

  3. observateur
    27/07/2013 at 03:35

    Une commune est supposée soutenir les clubs sportifs qui concourent au dynamisme du mouvement sportif de la région. L’engagement de la commune en faveur du développement des activités sportives doit se concentrer sur les structures et disciplines qui œuvrent pour des résultats loin des calculs et des magouilles politiques. Les subventions doivent être accordées et adressées spontanément sans besoin de ridiculiser les dirigeants des clubs qui font de leurs mieux pour la gloire du sport local, régional et national.
    Comment pouvons nous demander des résultats à nos clubs, à nos sportifs quand des responsables ne bougent pas le petit doigt pour soutenir le sport. Imaginez avec moi que le fameux président/député de notre commune a osé demander aux dirigeants d’un club de première division : « En quelle division vous êtes déjà ? ». Comme s’il y en avait des milliers de clubs en division d’élite. Quel est l’intérêt d’une telle question si ce n’est de minimiser et ridiculiser ces personnes et ce sport, Cela montre et démontre l’intérêt que porte ce parlementaire à ces concitoyens.
    La question que je me pose et que je crois légitime : Comment voulez-vous, monsieur le président/député, que le sport se développe dans votre région quand il n’a aucune ressource pour subvenir à ses besoins ?
    N’est-il pas dans votre mission de chercher tous les moyens pour aider les clubs de votre commune ?
    Comment pouvez vous vous permettre de répartir vos aides aux clubs sans critères logiques et fiables ?
    Une association peut et doit recevoir des aides de la part de l’État et des communes puisque ces sommes lui permettent de mener ses projets qui sont d’intérêt général.
    Les conditions d’octroi de ces subventions doivent être claires et valables pour tous les clubs et associations loin des dessous de table et de coups bas.
    Les bailleurs de fonds peuvent demander des justifications de l’utilisation des subventions. Mais ce n’est certainement pas par des comportements pareils, celui de notre fameux président/député, que nous aiderons notre sport à aller de l’avant.
    Observateur

  4. Hassan
    27/07/2013 at 21:15

    Malheureusement pour notre ville, on a un président de commune qui n’a jamais été un sportif et qui n ‘aime pas le sport et un président de la préfecture qui ne sait quoi faire avec le budget alloue au sport, c’est pourquoi, i’l ne trouve aucun mal d’appeler ses amis pour les soutenir et les récompenser pour leur échec:ex: mco Hans en 2 eme division et mérite la plus haute subvention. SVP dites nous comme ça si vous voulez avoir une grande some alors cumulé les échecs comme les autres a cette ville , ici on aime pas les compétents qui cumulent les resultas

  5. mustapha
    28/07/2013 at 22:52

    svp mes amis le Basket Ball est un sport d’élites et il ne peut être suivi et valorisé que par des gents qui font partie de cette catégorie. on peut s’intéroger est ce que le président de la commune d’oujda et le président du conseil préfectoral ne sont pas considéré ainsi, ils gèrent notre ville n’est ce pas?
    nos deux hommes savent que venir ne aide a des clubs qui représentent la ville fait partie de leurs missions ou non ? savent ils que leurs missions principale est de mener a bien le développement de leurs territoire dans tous les domaines y compris le domaine sportif ou non? nos deux chers président se sont donnés la peine d’assister un jour aux rencontres sportives que connait notre ville a chaque week-end ? nos deux présidents se sont interroger dune fois dans leur mandat e combien nos voisins aide le sport? si vous ne le savez pas, je vous le dit , la province de Berkane a signé un partenariat avec la RSB sur trois ans avec un montant d’1 million de dirhams chaque année? en plus c’est une petite ville par rapport a Oujda, svp prenez le téléphone est appelé le président de la province de berkane, il peut vous confirmer ce que je viens de dire.
    mais il faut etre clair cette convention a été mise en marche par ce que les élus de berkane sont plus coriace lorsqu’il s’agit des intéréts de cette ville et plus précisément le sport.
    vous devez assumer votre responsabilité, le basket a oujda encadre plus de 500 personnes entre minimes, cadet, juniors, espoirs et séniors (fémin et masculin), il attire a chaque fin de week-end plus de 4000 spectateurs d’une manière régulière? si on parle politique c’est un lieu ou les doivent être présent et l’encadrer n’est pas messieurs les politiciens.
    messieurs les président, vous devez revoir votre vision aux oujdi,sinon vous allez perdre votre place par ce que le monde a changé et a ce moment vous ne trouverez quelqu’un qui sera à vos coté par ce que les gents que vous appuyez aujourd’hui ne trouveront aucun mal de vous vous changer à la premiére occasion, soyer svp homme de principe

  6. Youssef
    29/07/2013 at 17:54

    Salam « alaykoum wa ramadan moubarak !
    Quelques petits éclaircissements si vous le permettez messieurs!
    La commune d’Oujda a distribué cette saison 1.800.000 dh au sport dans la ville; C’est dérisoire si on pense au nombre d’habitants de la ville d’oujda ( 600.000 personnes )…Cela nous donne 3 dirhams par personne et par an c’est à dire moins de 1 centime par personne et par jour consacré au sport!!!!!
    Le sport est-il besoin de le rappeler est une composante principale de l’indice de développement d’un pays; Au Maroc, beaucoup d’efforts ont été entrepris, et cela a porté ses fruits mais dans certaines régions seulement ; Le sport a besoin d’argent , de sponsors et de mécènes!! la bonne volonté, les sacrifices et le dévouement ne suffisent plus malheureusement. Nos politiciens bien plus occupés par leur propres intérêts ont d’autres chats à fouetter, tardent à le comprendre et donc à réagir!!Allah ynejjina w nejjikoum ! Aaaaaaamiiiiiiiiiine !

  7. Hamid Chafik
    30/07/2013 at 01:19

    Je me demande vraiment sous quels critéres la commune urbaine alloue les subventions aux clubs sportifs , nul ne peut nier que le Basket oujdis a toujours été le sport numéro 2 , aprés le foot qui vraiment n’as rien donné aux publics oujdis depuis la relégation du club en seconde division , malgré toute l’importance que les autorités locales  » commine urbaine  » donnent au foot .
    Mais la question doit être posée, pourquoi on ne dispose pas de comité directeur comme dans toutes les grandes équipes et pouvoir allouer des subventions selon les résultats de toutes les équipes .
    Monsieur le président de la commune urbaine fait la sourde oreille comme à l’accoutumance et doit attendre les prochaines éléctions pour de montrer pour et avec les jeunes équipes mais hélas  » qda swal7o, » …

Commenter l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.