Home»National»MCO-USMO VICTOIRE DU SPORT OUJDI

MCO-USMO VICTOIRE DU SPORT OUJDI

2
Shares
PinterestGoogle+
 

Comme on l’espérait, le derby MCO-USMO a tenu toutes ses promesses. Programmée au terme de la 3 ième journée du championnat national du GNF II, cette rencontre a mis aux prises les deux prestigieux clubs de la ville d’Oujda. L’ambiance générale du match porte à croire que le sport oujdi a gagné en maturité.

En effet, la rencontre s’est déroulée dans un esprit de fair-play. Les joueurs sur la pelouse à l’instar des supporters des deux équipes ont fait preuve d’esprit sportif même si en deuxième période la tension a monté d’un cran et le jeu est devenu, au fil du temps, un peu musclé  au point que l’arbitre, pour calmer les esprits, dû distribuer quelques cartons jaunes. La maturité tactique y était aussi. Les deux coachs ont opéré des changements appropriés.

Par ailleurs, le derby a drainé un grand public. Près de 25.000 spectateurs se sont rendus ce dimanche 30 septembre 2012 au complexe d’honneur d’Oujda qu’ils ont quitté à la fin du match sans aucun incident. De leur côté, les services d’ordre se sont mobilisés massivement et entrepris, durant 3 jours , toutes les mesures pour parer à toute malencontreuse éventualité.

Le suspens n’était pas du reste. Durant toutes les péripéties de cette rencontre, le suspens a tenu en haleine les supportes des deux équipes d’autant plus que le résultat pourrait basculer d’un côté à l’autre, compte tenu du score étriqué d’un but à zéro à la faveur du MCO.

Le but unique de la rencontre a été inscrit 13 mn. Le MCO qui a pris le match en main et exercé une légère domination, s’est créé plusieurs occasions sans toutefois récidiver. On rata même à la 43 mn un penalty vivement contesté par les fans de l’USMO.

En deuxième période le match changea de physionomie. L’USMO prit d’assaut le camp adverse et l’emprise devint de plus nette au fil du temps et plus particulièrement dans le dernier quart. Que d’occasions de but tout fait ont été ratées soit à cause de l’excès de précipitation, la malchance ( la barre suppléa le gardien battu) ou les interventions in extremis de la défense qui réussit, somme toute à préserver l’avance d’un but jusqu’au coup sifflet final à la grande joie de ses fans et au grand dam de ses adversaires.

Selon des observateurs un nul aurait été équitable, mais cette victoire du MCO a été aussi bien accueillie du fait qu’elle permet au Mouloudia de partager le fauteuil de leader ex æquo avec l’ASS avec l’avantage du goal-average.

Espérons que les prochaines rencontres draineront plus de spectateurs , épateront davantage les mordus du ballon rond et répondront aux attentes des fans du deux équipes afin que le foot ball oujdi redore le blason terni .

 

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.