Home»Débats»وجدة : كارثة بيئية خطيرة …ولا احد من المسؤولين يحرك ساكنا VIDEO

وجدة : كارثة بيئية خطيرة …ولا احد من المسؤولين يحرك ساكنا VIDEO

3
Shares
PinterestGoogle+
 

مرور  48 ساعة على طرح نفايات الأضاحي في العديد من شوارع مدينة وجدة ولمّا تنقل بعد إلى المطارح فما السر وراء ذلك ؟

محمد شركي

حوالي 48 ساعة  مرت على طرح المواطنين نفايات أضاحيهم  في العديد من شوارع  مدينة وجدة  ولمّا تمر بعد شاحنات  نقلها إلى المطارح، الشيء الذي استغربته  الساكنة القلقة من ذلك  خصوصا وقد بدأت الروائح الكريهة تزكم الأنوف في يوم قائظ وفي ظرف خطر الجائحة .

ولقد راجت بعد الأخبار مفادها أنه تم ليلة أمس عقد صفقة جديدة مع شركة نظافة جديدة حلت محل سابقتها . ولا ندري مدى صحة هذا الخبر علما بأن عقد مثل هذه الصفقة كان من المفروض أن يسبق مناسبة عيد الأضحى ليكون عمال النظافة في الموعد  لتلافي الضرر الناجم عن نفايات في منهى الخطورة .

ومعلوم أن نفايات الأضاحي ليس مجرد نفايات عادية يمكن أن تبقى أكثر من 24 ساعة دون سحبها من الشوارع .

والسؤال الذي تطرحه الساكنة على المسؤولين هو : لماذا كل هذا التأخير في أمر هو في غاية الاستعجال نظرا لما ينطوي عليه من مخاطر تهدد الصحة العامة في ظرف الجائحة ؟

ونأمل أن تتحرك الجهات المسؤولة على جانح السرعة لتلافي وقوع كارثة صحية لا قدر الله .

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

1 Comment

  1. thitrite
    02/08/2020 at 13:33

    Si j’insiste sur ce discours ce n’est pas ma volonté de faire dans le populisme mais d’attirer l’attention sur un point essentiel dans notre regard nous marocains sur la réalité et comment tracer les chemins de demain.Le Maroc ressemble à une voiture dont les pneus sont gonflés d’un côté mais pas de l’autre. Ils sont gonflés du côté du gouvernement mais crevés du côté du peuple.Notre mentalité est trempée, jusqu’aux plus haut sommet de l’État, jusqu’au Palais Royal, de l’idée de l’État providence.Elle nous vient du monde francophone façonné par les lumières et un gauchisme tardif, et d’un monde arabo-islamique façonné par des idéologies pan-arabiste de note baathiste ou frère musulmans.Selon toutes ces idéologies, les peuples sont innocents, bons, et l’État leur doit tout, comme on doit tout at un dictateur.Les gauchistes, marocains aussi, avait intériorisé le rêve de la dictature du prolétariat, ce dernier ayant disparu avec l’effondrement du mur de Berlin et l’amélioration matérielle globale dans le monde, il fut remplacé par le sacré « peuple ».Au Maroc, nous avons un problème avec ce « peuple ».l’État marocain sous l’orientation du Roi a entrepris plusieurs initiatives dont quelques unes sont impressionnantes pour faire avancer le Maroc. Mais le pays ne bouge pas comme on veut, comme on aurait souhaité.Certes beaucoup de décisions politiques et stratégiques sont à revoir et c’est sain et de bonne guerre.Mais l’initiative qui manque et qui pourrait vraiment marquer un virage décisif vers le bien dans le destin de ce pays est celle d’une révolution culturelle.Par « culturelle » je n’entend pas musique et théâtre mais bien plus que celà, j’entends humaine, dans le sens où elle englobe tout ce qui n’est pas matériel, l’éducation donc, la culture dans le sens propre, le social, tout.Celà pourrait rappeler l’initiative Royale, encore une fois, que le Roi confie à Chakib Benmoussa et sa fameuse commission, oui peut-être, mais avec la différence qu’une telle initiative ne serait pas démarrée pour « servir » le peuple, mais pour lui demander de bouger, ou disons plus gentiment, l’aider à bouger, dans le sens est-ce qu’il prenne conscience et responsabilité.Au Maroc, c’est comme vous si aviez une bonne équipe, mais avec des joeurs qui croisent les bras et ne jouent pas parce qu’au lieu de les demander à jouer on leur fait comprendre qu’ils sont des spectateurs du jeux et qu’ils ont un droit sacré et indiscutable que ce jeux, dont ils s’excluent et dont on les excluent comme acteurs clés, soit parfait en plus.Il y a quelque chose qui ne marche pas, et ce n’est plus les routes trouées et les infrastructures cassées, non ce sont les têtes et cerveaux de 40 millions de marocains.

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.