Home»Enseignement»L’ÉVALUATION DE L’APPRENTISSAGE EN CONTEXTE SCOLAIRE

L’ÉVALUATION DE L’APPRENTISSAGE EN CONTEXTE SCOLAIRE

0
Shares
PinterestGoogle+
 

COMPTE RENDU
« L’ÉVALUATION DE L’APPRENTISSAGE EN CONTEXTE SCOLAIRE »
Intitulé d’une formation vivante et riche en interaction
Animée par Driss Sabir, les 9 et 10 février 2017
A la Salle de Conférence de l’Association des Affaires Sociales de l’Enseignement à KHENIFRA
1-INTRODUCTION
L’Association Marocaine pour la Culture et la Formation (Fès) a organisé, à la Salle de Conférence de l’Association des Affaires Sociales de l’Enseignement à khénifra, une formation intitulée « L’évaluation de l’apprentissage en contexte scolaire », et ce du 9 au 10 février 2017, à l’intention des enseignantes et des enseignants des établissements publics et privés.
II- CÉRÉMONIE D’OUVERTURE
Après le mot d’accueil du représentant de l’Association des Affaires Sociales d’Enseignement à khénifra, monsieur Driss Sabir, formateur des formateurs et Président de l’Association Marocaine pour la Culture et la Formation (Fès), a pris la parole pour remercier l’Association des Affaires Sociales d’enseignement à khénifra et le Comité d’Organisation pour les efforts qu’ils ont entrepris pour assurer la tenue de cette rencontre dans de bonnes conditions. Il a annoncé par la suite le déroulé du stage: compétences attendues, répartition horaire, règles de convivialité, liens entre les 2 journées prévues, présentation des documents à exploiter au cours de la formation,……
Il a beaucoup insisté sur l’importance des tâches à réaliser en groupes pour permettre aux participants de valider les compétences attendues.
III- LES PARTICIPANTS
La présence massive des enseignants (74 participants) à cette formation marque l’intérêt que portent ces derniers à l’amélioration de leurs compétences professionnelles. Leurs apports enrichissants témoignent de leur intention de réussir (dans) leur action d’évaluation des apprentissages.
Il est vrai que, dans cette période de vacances scolaires, seuls les plus motivés peuvent être présents à un tel événement.
IV- ORGANISATION DE LA FORMATION
Cette formation était une vraie réussite à tous les égards. Une réussite que les participants doivent à leur grande motivation et le désir de faire de cette formation un véritable événement pédagogique.
Une vraie réussite grâce à l’accueil et à la convivialité (petit déjeuner, café, boissons chaudes, petits pains, à volonté, photocopies, personnel disponible…) des membres de l’Association des Affaires Sociales d’enseignement à khénifra qui ont fait de cette formation un moment agréable. La mise à disposition des participants d’une salle de conférence très agréable (lumineuse, spacieuse et richement équipée) a assuré le maximum de confort aux participants. Espace vivement recommandé pour les rencontres des enseignants.
Une vraie réussite grâce aussi à la très bonne organisation de la formation, sur les plans préparatoire et pédagogique.
Cette formation a connu un vrai succès grâce au soutien particulier de l’Institut Français (photocopies de documents, sacs et brochures fournis par les sites de Fès et Meknès), et à la richesse des supports partagés: livres scolaires, édités par des maisons françaises (Nathan, Retz, Magnard,…..) , exploités au cours des travaux de groupes, en nombre suffisant. Ces documents ont été offerts à la fin de la formation, aux participants.
V- DÉROULÉ DE LA FORMATION
Le premier jour, les participants ont eu l’occasion
* de soulever leurs préoccupations et leurs remarques,
*de discuter autour des questions posées concernant l’évaluation,
* de trouver une base théorique après l’exposé du formateur sur « l’évaluation, les différents types d’évaluation et l’évaluation dans l’approche par compétences »
Un ensemble d’activités ont été proposées aux participants pour les initier au travail par groupes et aux échanges. Les tâches réalisées, par les participants, au cours du premier jour consistaient à l’analyse micro-méthodologique des manuels scolaires afin de relever les ressources et les compétences évaluées dans ces manuels et d’exposer le travail en plénière.
Le deuxième jour était réservé à la présentation des outils et techniques d’évaluation (auto-évaluation, co-évaluation, évaluation par les paires, co-évaluation élève/enseignant, questionnaire, entrevue,…) , à la définition des critères, des indicateurs et à la réalisation de grilles d’évaluation de l’oral et de l’écrit (avec des critères, des indicateurs et une échelle).
Les tâches des participants consistaient à confectionner en groupes des grilles pour évaluer les exposés oraux présentés la veille par les rapporteurs.
Les moyens et les outils proposés (questionnaires, entretiens, indicateurs, grilles pour évaluer l’oral, l’écrit,…), les participants peuvent les appliquer lors de chaque évaluation pour aider les élèves à identifier ce qu’ils savent, ce qu’ils savent faire, et ce qu’ils doivent apprendre.
Ces instruments peuvent aider les participants à identifier les points de faiblesse qui appellent des aides, ajuster leurs pratiques, mettre en place des remédiations pour les élèves en difficultés.
VI- CÉRÉMONIE DE CLÔTURE
La cérémonie de clôture a réuni tout le monde dans une ambiance chaleureuse et conviviale.
Elle était ponctuée par les interventions
*du représentant de l’Association des Affaires Sociales qui s’est dit disposé d’accueillir de tels événements.
*du formateur qui a remercié l’assistance pour sa présence massive à cette rencontre et émis le vœu que cette formation soit un tremplin pour les participants afin d’améliorer leurs compétences professionnelles.
*et de quelques bénéficiaires de la formation qui ont remercié le formateur, le public présent et les membres de l’Association des Affaires Sociales sans lesquels cette session de formation n’aurait pu être réalisable. Ils ont offert, à l’occasion, un cadeau (tapis typiquement khnifrais) à monsieur Driss Sabir qui a joué dans ce processus de formation un rôle prépondérant et déterminant, tout en restant un animateur et un facilitateur.
Au terme de cette cérémonie, le formateur et les membres de l’Association des Affaires Sociales ont procédé à la remise des attestations aux 74 enseignantes et enseignants qui ont suivi cette formation.
VII- REMERCIEMENTS
Merci à toutes les participantes et à tous les participants pour leur présence massive et leurs productions riches et variées.
Un merci spécial à tous les membres de l’Association des Affaires Sociales pour l’accueil, les pauses-cafés, les photocopies, ….
Un grand merci à l’Institut Français pour son soutien.
Un autre grand merci à la Librairie des Écoles qui a doté les enseignants de plusieurs manuels scolaires.
Une mention très spéciale à si Driss Amakhlouf et au comité d’organisation.
VIII- RECOMMANDATIONS
Les participants ont émis deux recommandations :
*prévoir d’autres formations concernant d’autres thèmes ;
* programmer des Universités d’Automne, d’Hiver et de Printemps par l’institut français, en partenariat avec l’AREF Beni-Mellal-Khénifra et la Direction Provinciale de Khénifra pour améliorer les compétences des enseignants dans le domaine pédagogique.
IX- ÉPILOGUE
Tout s’est bien passé comme tout le monde le souhaitait à tout point de vue. Le formateur serait infiniment heureux de pouvoir continuer à travailler avec des enseignants disponibles et motivés

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.