Home»Débats»Mr Zerrouki Mohamed et ses réformes entreprises :un bilan encourageant.

Mr Zerrouki Mohamed et ses réformes entreprises :un bilan encourageant.

0
Shares
PinterestGoogle+
 

La mutation de l’ ancien délégué d’enseignement d’Oujda à la direction provinciale de Settat a laissé derrière cette décision ministérielle un goût amer au regard du public Oujdi notamment de sa grande famille enseignante.Depuis quelques années ,plusieurs directeurs provinciaux se sont succédés aux postes de la direction mais la brièveté de leur passage était telle qu’on déplore l’absence d’un recul nécessaire et suffisant pour une évaluation objective et complète de la question de l’enseignement au niveau de la province .

Depuis une vingtaine d’années ,que de gouvernements se sont succédés ,que de ministres d’éducation nationale se sont mis à l’œuvre pour redresser la situation de l’enseignement ;pourtant celle-ci continue de faire l’objet de critiques permanentes ; plusieurs clignotants étaient au rouge notamment en ce qui concerne la baisse du niveau et son corollaire l’échec scolaire et c’est précisément dans ce contexte que le directeur provincial récemment muté ,Mr Zerrouki Mohamed ,à la lumière des orientations générales du ministère de tutelle, a poursuivi les efforts de ses prédécesseurs en mettant en place non sans audace quelques réformes dont certaines étaient naguère difficiles à réaliser ou restées inachevées.

Avant d’exposer les réformes entreprises au niveau de la direction provinciale, voyons d’abord quel est le parcours intellectuel et administratif de Mr Zerrouki Mohamed.

Docteur ès Lettres avec mention très honorable(2006) ,Mr Zerrouki a intégré le cycle d’enseignement général de 1993 à 2008 ;en 2009 et suite à un concours, il est admis à la direction provinciale de l’éducation nationale de Jérada comme chef de service pédagogique ,poste qu’il conservera jusqu’en 2013 ,année à laquelle il sera nommé comme délégué provincial de Jérada (ancienne appellation qui sera remplacée par la direction provinciale).Trois ans plus tard en 2016,Mr Zerrouki mohamed sera muté à Oujda pour occuper le poste de directeur provincial de l’EN d’Oujda,poste qu’il conservera jusqu’en juillet 2018.Au total ,il aura passé deux ans et demi à Oujda .

Mr Zerrouki Mohamed n’est pas seulement un responsable administratif capable de diriger la direction avec une rare habilité et un savoir–faire remarquable. Mr Zerrouki est aussi un intellectuel universitaire; il a à son actif dans ce domaine plusieurs articles de recherches parus dans les annales et revues de la faculté des Lettres de l’université Mohammed 1er d’Oujda ;il a organisé des activités universitaires en donnant des cours ou en organisant des rencontres culturelles. Il s’est distingué par son sens de critique littéraire reconnu d’ailleurs par ladite institution universitaire en ce sens qu’il est l’auteur de plusieurs ouvrages dans ce domaine ,de même qu’il a à son actif plusieurs recueils poétiques (une vingtaine de livres) tout en réservant une part importante à la littérature de l’enfance et à celle de la région de l’Oriental. De plus ,il a participé à l’élaboration de manuels scolaires.

Quelles sont alors les réformes mises en place au sein de sa direction provinciale ?Elles sont nombreuses :

1-La rationalisation des consommations en eau et électricité .En effet ,on a procédé à la séparation des compteurs entre les habitations de fonction et les établissements scolaires ,ce qui a permis une baisse sensible de consommation évaluée à un million de dirhams en une seule année 2017.

2-L’électrification ,l’approvisionnement en eau et l’installation des conduits d’assainissement pour tous les établissements scolaires dans le monde rural en particulier.

3-La récupération au profit de la direction d’une grande partie de logements de fonction.Ceux-ci ont été occupés ,à tort ,par des locataires et cette situation de non-droit a duré des décennies.

4-Le remplacement des salles préfabriquées par des salles en béton(plus de 200 salles).En outre afin de mettre fin définitivement à ce type de construction provisoire, le directeur provincial ,en partenariat avec la wilaya de la région de l’Oriental , s’est fixé comme objectif le remplacement de 100 salles restantes en béton armée d’ici 2019.

5-La généralisation en 2017 d’un nouveau programme appelé « USAID »,lecture pour réussite,élargi à tous les établissements publics et privés.

6-La généralisation du bac international étendue à tous les lycées de la province.

7-L’ajustement des horaires scolaires à deux niveaux rural et urbain sur la base des références organisationnelles.

8-Le renforcement du respect des programmes scolaires

9-L’ajustement de la tenue des notes dans l’application Massar.

10-L’extension de l’enseignement pré- scolaire aux établissements publics ,en partenariat avec l’INDH,les associations de parents d’élèves et aussi l’aide de la société civile.

12- La création d’un centre d’examen provincial.

13-La création d’un musée pédagogique de la ville d’Oujda ayant pour nom ,le musée éducatif :1000/1000 (en référence à la ville millénaire ).

14-La rationalisation des ressources humaines et matérielles.

15-L’ouverture de la direction provinciale à d’autres partenaires dignes de confiance.

Voilà en quinze points les principales réformes qu’ a entreprises l’ancien directeur provincial de l’éducation nationale d’Oujda. De son propre aveu ,Mr Zerrouki Mohamed aurait fait plus et mieux encore s’il avait été maintenu à son poste. Mais lui étant un fonctionnaire d’état ,li se voit bien obligé de se soumettre aux ordres et aux décisions de sa hiérarchie en acceptant la mutation. Le mérite de Mr Zerrouki est d’être un intellectuel universitaire et un écrivain chevronné, en plus de sa fonction de directeur provincial. Cette qualité double est rare . Son appétit pour les recherches universitaires et pour la culture universelle n’a pas de limites. Animé par une ambition légitime, il vise haut et compte bien servir son pays .Nous lui souhaitons une bonne chance et tout le succès dans son nouveau poste à Settat.Le nouveau directeur provincial d’Oujda va-t-il reprendre le flambeau et poursuivre les réformes que son prédécesseur a initiées ?Seul ,l’avenir nous le dira.En tout cas ,nous lui souhaitons aussi tout le succès pour le bien de l’enseignement et dans l’intérêt de nos enfants.

KHLIFA Boumediene

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.