Home»Santé»LES PLANTES MEDICINALES : un retour aux sources 2/2

LES PLANTES MEDICINALES : un retour aux sources 2/2

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Nous trouvons dans la nature, des centaines, sinon des milliers de plantes sauvages ( les biologistes en savent quelques chose ); des plantes qui servent chacune à soulager un mal, à guérir une maladie, à embellir la peau, à satisfaire un besoin, à permettre un réconfort…
Chaque plante a ses composantes, ses intérêts, ses indications …. il suffit  de les connaitre
( nos grand-mères en savent beaucoup) : Une tranche de pomme de terre trempée dans du café soulage la fièvre, OUD NOUAR arrête les maux de dents, vapeur d’eucalyptus diminue la toux…. et la liste n’en finit pas .
cependant, ce sont des plantes de la nature… où vivent des araignées, des insectes, des coccinelles, et même parfois des vipères et des serpents qui s’y cachent du soleil torride. Nous imaginons donc, la faune qui vie dans cette flore et les poisons et bacteries qu’elle peut transporter et transmettre à l’être humain consommateur de ces plantes.
Des règles strictes d’hygiène s’imposent : lavage, relavage, eau de javel, trempage, eau chaude, essuyage….plusieurs gestes d’hygiène sont nécessaires pour se débarrasser des saletés que ces plantes transportent .
Et surtout,… surtout ne pas compter sur el ATAR pour le faire, et jeter directement une plante dans une casserole et le boire ensuite sucré.
Il y a des bactéries qui nécessitent d’être bouillies à des degrés de chaleur très élevés (+100)  sinon elles causent des empoisonnements, et des maladies, surtout s’ils sont consommés comme boisson-reméde.
Certes, depuis l’ère du temps, les anciens ont utilisé les plantes sauvages pour remédier à plusieurs maux, mais, cela n’empêche qu’il faut prendre soin de les bien laver, et connaitre les indications, les posologies, les interdits et la conduite à tenir. Même les médicaments, industrialise dans des règles strictes et scientifiques font parfois plus de mal que de bien.
(un anti-inflammatoire par exemple, peut causer une gastrite ou un ulcère d’estomac) . Des risques, il y en a toujours.
Pour conclure, les plantes médicinales peuvent contenir des vitamines, des sels minéraux, des acides, des protéines….et un nombre indéniable d’éléments qui peuvent faire beaucoup de bien à leur utilisateur.
cependant, il faut avoir toute les informations nécessaire sur cette plante:  Google n’y manque pas.

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.