Le modèle socio constructiviste dans la formation à distance


     6


l’université Mohammed Premier Oujda  a abrité  L’usage de la  plate-forme  CLAROLINE  pour assurer une  appropriation raisonnée et pragmatique des TIC en éducation, mais aussi une remise en question de l’unité de l’espace et du temps caractérisant les structures et pratiques traditionnelles de l’enseignement et de la formation.
Partant de ma propre expérience en master de didactique et technologies éducatives à l’université Mohammed Premier Oujda, il apparaît intéressant de mener ici, une réflexion sur les modèles de conception de ces plates-formes pour en évaluer l’impact sur leur fonctionnement. Nous rappellerons tout d’abord ce qu’est une plate-forme d’enseignement et de formation.
Comment peut on concevoir un meilleur apprentissage lorsqu’on recourt aux nouvelles technologies de l’information et de la communication?
Plus précisément, l’utilisation de CLAROLINE  comme outil d’interaction et de communication favorise t elle la collaboration et la dimension socio affective entre apprenant/enseignant et apprenant/apprenant?
Telles sont les questions les plus soulevées quand on est impliqué dans l’usage de la plate forme  CLAROLINE.

En fait, Le modèle socio constructiviste définit l’apprentissage comme un processus d’interaction du sujet dans son environnement social, le rôle d’autrui est primordial dans l’appropriation et l’acquisition des connaissances et c’est dans cette optique que j’ai décidé d’envisager quelques aspects quelques approches qui en découlent.
En effet, Plusieurs types de scénarios ont été mis en application sur la plate forme CLAROLINE tels que  l’apprentissage par le projet individuel, apprentissage par problème, apprentissage collaboratif

La plate forme favorise  l’apprentissage coopératif, Il s’agit de faire travailler les apprenants en groupes suffisamment restreints pour que chacun ait la possibilité de participer à une tâche collective qui a été clairement assignée. De plus, les apprenants sont censés réaliser la tâche sans la supervision directe et immédiate de l’enseignant.
Le système technologique occupe une position centrale tout en favorisant l’individualisation de la formation. La médiation est gérée le plus souvent par l’enseignant qui assure les fonctions de suivi et de contrôle de l’acquisition des connaissances. Les interactions sont définies et optimisées dans la rubrique forum entre les étudiants et enseignants, c’est à ce niveau que s’alimente l’esprit critique et les modes de pensée se diversifient mutuellement.

CLAROLINE est  un dispositif technologique et humain qui intègre des outils informatisés à des fins d’enseignement et d’apprentissage. Elle rassemble des outils de navigation, d’information, de formation et de communication.
Dans les modèles issus des théories socio-cognitives, l’importance des facteurs culturels et sociaux lors de la construction de la  connaissance est prépondérante. Ce courant théorique met l’accent sur les interactions sociales. La confrontation de l’apprenant avec ses pairs est importante. Elle est prise en compte comme un facteur essentiel dans la construction des connaissances. Ces théories favorisent le travail coopératif ou collaboratif. Le principe de base est simple : les étudiants apprennent davantage lorsqu’ils peuvent travailler ensemble. Dans le cas de  la coopération, les apprenants travaillent ensemble sans que leurs activités soient complémentaires et dépendantes.
Alors que dans la collaboration, les apprenants réalisent un travail collectif dans lequel les rôles de chaque apprenant sont définis : l’ensemble  des sous travaux permettant l’atteinte de l’objectif global. Par ailleurs, la substitution de la notion d’« enseignement de groupe » par celle de « travail collaboratif ou coopératif» met l’accent sur le rôle actif des apprenants qui mènent non plus des activités au sein d’un apprentissage mais réalisent un travail. Cette notion suggère aussi que l’apprentissage est finalisé et que l’apprenant se prépare concrètement à l’exercice de son futur métier. Le fait de pouvoir partager des applications va aider au travail collaboratif ou coopératif. En outre, les forums de discussion, la messagerie électronique et le « chat» représentent des moyens au service des interactions sociales. En général, les  dispositifs sont ouverts pour permettre les échanges entre pairs et/ou entre le formateur et les apprenants car ces plates-formes s’appuient en grande partie sur la production du groupe. Le rôle du formateur est de faciliter la prise de recul et le développement de l’autonomie au sein de ce type de dispositifs.

En guise de conclusion, j’aimerais signaler qu’une telle expérience ouvre la voie a plusieurs models pédagogiques tels que le transmissif,le constructiviste et le behavioriste mais le socio constructiviste me semble le modèle le plus pertinents car les étudiants et les enseignants sont impliqués mutuellement soit au mode synchrone ou asynchrone.
Cette approche est un très puissant stimulant pour l’apprentissage, non seulement parce qu’il permet le rapprochement des personnes, mais parce qu’il favorise une réflexion plus
Cependant, le modèle socio constructiviste possède des avantages mais révèle aussi des limites, il suffit de trouver des remèdes appropriés pour que l’apprenant  puisse surpasser toute difficulté et réussir ses études que ce soit à distance ou non.

Future didacticienne SALHI NAOUAL
Master didactique et technologies éducatives_ Université MOHAMMED PREMIER _OUJDA_ 2010/2011

SALHI NAOUAL


 

Dans le même sujetمقالات في نفس الموضوع

 

6 Commentaires sur cet articleتعليقات حول المقال

  1. kamal derouiche
     

    la formation à distance est devenue dans plusieurs pays du monde un moyen essentiel pour rendre accessible la connaissance sur de grande territtoires et j’aimerai bien par la suivante filicitter Naoual SALHI pour cette publication concernant son experience en Master à l’université Med premier, à dire vrai l’apprentissage par le système dit CLAROLINE est un système qui mène à améliorer des projets individuels ,ameliorer ses connaissances par un esprit de collaboration ,un esprit cooperatif .
    toute mes fellicitation Naoual SALHI

     
  2. EL HASSANE MACHICHI
     

    ANALYSE APPROFONDIE ET REUSSI

     
  3. Babylone(Berkani)
     

    Salam tout le monde,

    Votre anticipation est louable, et je vous encourage, personnellement, à écrire dans ce domaine, s’intéressant aux “technogique” comme étant une solution raisonné et logique pour mettre fin au déphasage qui touche à notre “Système” éducatif.

    A priori, après avoir lu votre article, je me suis posé la question suivante et que je vous la pose en espérant avoir une réponse: Vous avez souligné dans votre conclusion que l’expérience par laquelle vous aviez bénéficié ouvre la voie à l’utilisation de “plusieurs models pédagogiques tels que le transmissif,le constructiviste et le behavioriste”. Du coup, je me demande pourquoi vous avez mentionné le modèle transmissif puisqu’il s’agit d’une formation à distance?Et meme lorsqu’il s’agit d’une formation bi-modale/ hybride dont, peut-etre vous aviez fait illusion, est ce que vous pensez que dans un mode “en présentiel” persiste encore chez les professeurs, dans nos facultés cette méthode magistrale,affirmative, traditionnelle?

    Je vous remercie à l’avance

     
  4. Anonyme
     

    Salam tout le monde,
    Votre anticipation est louable, et je vous encourage, personnellement, à écrire dans ce domaine, s’intéressant aux “technogique” comme étant une solution raisonné et logique pour mettre fin au déphasage qui touche à notre “Système” éducatif. A priori, après avoir lu votre article, je me suis posé la question suivante et que je vous la pose en espérant avoir une réponse: Vous avez souligné dans votre conclusion que l’expérience par laquelle vous aviez bénéficié ouvre la voie à l’utilisation de “plusieurs models pédagogiques tels que le transmissif,le constructiviste et le behavioriste”. Du coup, je me demande pourquoi vous avez mentionné le modèle transmissif puisqu’il s’agit d’une formation à distance?Et meme lorsqu’il s’agit d’une formation bi-modale/ hybride dont, peut-etre vous aviez fait illusion, est ce que vous pensez que dans un mode “en présentiel” persiste encore chez les professeurs, dans nos facultés cette méthode magistrale,affirmative, traditionnelle?
    Je vous remercie à l’avance

     
  5. Carbone Olivier
     

    Article intéressant … mais pourquoi se cantonner à Claroline ? Il s’agit d’une LMS, d’une infrastructure type dont les avantages ne reposent pas sur l’éditeur. Certes le design d’un outil conditionne son utilisation et toutes les LMS ont des fonctionnalités qui peuvent différer d’une application à l’autre.

    Mais il serai bon de parler de “formation à distance” et non simplement d’un des outils pouvant être utilisé. Je trouve en effet cet article intéressant mais j’ai peur que ces lecteurs en retirent une mauvaise idée. Claroline n’est pas le seul outil qui existe, et je vous invite d’ailleurs à découvrir Dokeos (http://ocarbone.free.fr/blog/?p=171) qui est une autre version de Claroline :)

    Et afin de ne pas se limiter aux LMS, je vous invite à lire http://ocarbone.free.fr/blog/?p=286 ; Cet article présente différentes solutions qui permettent de dynamiser voire d’encadrer une formation.

    Vive la formation à distance, vive les outils qui nous permettent de modifier notre façon d’apprendre. mais parlons en justement !

     
  6. SALHI NAOUAL
     

    Suite à mon intervention sur l’intitulé”le modèle socio constructiviste dans la formation a distance”, je tiens a remercier tous ceux qui ont déposé leurs commentaires.
    J’ai déjà mentionné dans la conclusion de mon article que la formation a distance met en concurrence une diversité des models pédagogiques citant à titre d’exemple le modèle pédagogique transmissif qui propose une exposition des connaissances de la part du formateur et on demande à l’apprenant de les restituer de différentes manières.
    Dans le modèle transmissif, l’accès à l’objet de la formation dépend du formateur. Ce modèle correspond au dispositif d’enseignement ou à celui du stage traditionnel. La formateur est dépositaire du savoir et il impose les modalités d’accès à celui-ci, non seulement par son style pédagogique, mais sa disponibilité, ses horaires de travail, sa présence dans un lieu donné, etc.

    Dans le cas le plus fréquent, les activités pédagogiques conçues par les enseignants suivent le modèle transmissif de l’université où l’enseignant est au cœur du dispositif. A l’instar des cours en amphithéâtre, la transmission magistrale des contenus par l’intermédiaire d’une plate-forme est un objectif pédagogique prégnant.
    Les ressources informatisées sont des polycopiés, des exposés (ou des extraits d’exposés). La plate-forme permet à l’étudiant de récupérer des ressources en vue de disposer du cours magistral en temps différé. Selon les enseignants, on observe deux cas. Dans l’un, l’enseignant met à disposition ses ressources avant le cours magistral (deux semaines avant environ) en donnant la consigne aux étudiants de préparer leurs questions pour la séance d’après ; l’objectif étant de favoriser les interactions entre lui et les étudiants. Dans l’autre cas, l’enseignant met ses ressources à disposition sur la plate-forme après le cours magistral car il pense que les étudiants ne se déplaceront plus pour assister à son cours s’ils disposent des polycopiés au préalable. Dans les deux cas, les polycopiés sont exploités par les étudiants en temps différé et à distance (domicile, point Internet sur le campus). L’apport principal de connaissances est effectué par le cours magistral en présence d’un grand nombre d’étudiants; le polycopié venant en appui au cours.
    Dans ce modèle, basé sur la transmission des connaissances, les contenus sont au cœur du dispositif informatisé et les outils de la plate-forme servent à gérer ces contenus qui complètent le cours magistral. Dans la première situation pédagogique, la consultation des polycopiés en amont du cours favorise l’interactivité entre les enseignants et les étudiants en situation présentielle; ce qui n’est pas le cas de la seconde situation où le recours aux polycopiés permet de mémoriser et de consolider les connaissances acquises après le cours magistral sans favoriser particulièrement les interactions entre enseignants et étudiants

    MERCI POUR TOUTE COOPÉRATION

     

Commenter أضف تعليقك

Veuillez copier le code ci-dessous dans le cadre rouge à droite.
*


 

Prix voyage

Billets d'avion

 

yahoo

 
 

Facebook + buzz

 
 
 

Derniers articles

Derniers articles