Home»National»VAGUE DE FROID : UNE NUIT BLANCHE POUR LES RESPONSABLES D’IFRANE POUR SECOURIR DES CITOYENS PIEGES PAR LA NEIG A LA JABA

VAGUE DE FROID : UNE NUIT BLANCHE POUR LES RESPONSABLES D’IFRANE POUR SECOURIR DES CITOYENS PIEGES PAR LA NEIG A LA JABA

0
Shares
PinterestGoogle+
 

 

La grande région du Moyen Atlas en général et celle de la province d’Ifrane en particulier a reçu dimanche 04 février 2018 plus de neige que prévu, ce qui a compliqué considérablement les déplacements surtout au niveau de la Ville d’Ifrane, à cause notamment d’une visibilité souvent réduite par la poudrerie poussée par des vents et surtout par le nombre incommensurable des visiteurs qui ont pris d’assaut la Petite Suisse du Maroc : Ifrane ; soit pour le week-end soit pour les vacances scolaires.
Malgré les appels d’alerte lancés très tôt en début d’après-midi de ce dimanche via des mégaphones par les services sécuritaires et les autorités provinciales invitant touristes et visiteurs à quitter la ville d’Ifrane avant l’arrivée de la grande tempête des neiges qui s’annonçait, le je-m’en-foutisme des gens inconscients des dangers des routes enneigées a fait que bon nombre de personnes et de familles parmi eux ont passé une nuit blanche dans leur voitures (pour les familles) et leurs Bus (pour les nombreux excursionnistes) en pleine forêt de la JABA loin de la ville d’Ifrane de quelques 05 à 06 km sur la route reliant cette dernière à la ville d’El Hajeb touchée elle aussi par cette tempête de neige vers 16h30.
En effet, plus d’une quarantaine de voitures et une demi-douzaine d’autocars fouillant la ville juste avant le déclenchement de la tempête des neiges et la fermeture de la barrière des neige a la sortie d’Ifrane ont été pris au piège de la tempête des neige au niveau de la foret de la JABA où le verglas a dévié plus d’une voiture du bon chemin, la panne de batterie d’un autocar et la panne d’une pompe d’un second Bus ont bloqué la circulation qui s’est aggravée par l’arrivée d’un grand nombre d’autres véhicules venant de la Ville d’El Hajeb vers Ifrane chose qui a aggravé la situation et rendu l’intervention des secours plus difficile encore vu le grand embouteillage et l’encombrement des véhicules dans la zone trop enneigée.
Cette situation a Donné du fil à retordre aux responsables provinciaux et sécuritaires avec à leur tête le gouverneur d’Ifrane qui ont passé une nuit blanche du Dimanche à Lundi pour secourir les gens au cas par cas et les évacuer soit vers El Hajeb via la localité Bouderbala soit vers Ifrane via la Zaouïa de Sidi Abdeslam. Cette opération de secours selon des sources responsables ont duré de 17h00 dimanche 04 jusqu’à Lundi 05 février à 07 heure du matin.
Le même fils a retorde a été donné aux responsables provinciaux, sécuritaires et communaux de la ville d’Ifrane qui ont passé ; eux aussi ; la même nuit blanche à secourir et à loger les citoyens bloqués par les neiges dans la localité.
Tout en saluant la mobilisation des autorités provinciales et avec elles les hommes du ministère de l’équipement, des services sécuritaires et du conseil communal pour les efforts déployés pour secourir nos citoyens , il nous importe d’appeler nos concitoyens a plus de civisme et de respect du code de la route surtout en temps de neige et du respect des appels d’alerte lancés en pareil cas soit par la météo nationale soit par les autorités locales car il y va de leur propre sécurité et bien être.
Aussi, il nous importe d’appeler à nos élus qu’il est grand temps de penser au renforcement de parc municipal par l’achat de gros engins de déneigement (Camions a étraves, fraise a neige et j’en passe) car la situation alarmante de nos Boulevards, rues et ruelles de cette fin de week end cauchemardesque porte atteinte à l’image de marque de notre PETITE SUISSE DU MAROC : IFRANE.
MOHAMMED DRIHEM

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.