Home»National»POESIE DES CIMES AMAZIGH AU FESTIVAL AKHAM N’INACHADEN: UN RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLE A AIN LEUH

POESIE DES CIMES AMAZIGH AU FESTIVAL AKHAM N’INACHADEN: UN RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLE A AIN LEUH

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Dans le cadre de ses activités culturelles au titre de la saison 2017-2018; l’Association Taymate des arts de l’Atlas de Ain Leuh en partenariat avec le conseil Régional de Fès-Méknès et la collectivité territoriale de Ain Leuh a organisé le week-end du 23-24 décembre 2017 la première édition du Féstival Fès-Méknès « Akham d’Inachaden » (tente de la poésie) venue à point nommé pour contribuer à la promotion et au développement du patrimoine immateriel national et régional en général et de la poésie amazigh qui en constitut l’un des pilliers essentiels en particulier.
Lors de cette édition; un vibrant hommage a été rendu à des figures de la poésie amazighe, en reconnaissance à leur contribution à l’enrichissement de la scène culturelle nationale à connaitre: Le poete Hamou Belarbi Maâmou (Ifrane), Hadou Akdar (El Hajeb), Boujamâa Haddad Ait Warayne (Taza) et Omar Azroual (Ain Leuh).
La seconde journée de ce nouveau né des festivals dans la province d’Ifrane a été marquée par des prestations poétiques aussi éblouissantes les unes que les autres, données par de nombreuses troupes d’artistes venues des différentes provinces de la région.
Selon les organisateurs, cette manifestation vient soutenir les initiatives créatives destinées à préserver ce patrimoine immatériel, qui constitue une composante essentielle de la culture nationale. En réunissant de nombreux poètes amazighes, les organisateurs visent à ériger ce festival en manifestation artistique et culturelle nationale et englober d’autres formes et expressions poétiques, dont la poésie Hassanie.
Cette première édition d’AKHAM INACHADEN a été au rendez-vous notamment avec l’organisation d’une conférence sous le thème ‘’les modes de la poésie amazighe et les mécanismes de créativité’’ à laquelle a pris part une pléade d’intellectuels, de chercheurs universitaires et d’experts. Il a connu aussi la participation de plus de 30 troupes de poètes représentant les villes de Meknès, El Hajeb, Ifrane, Sefrou et de la province de Taza.
Située au cœur du Moyen-Atlas, Ain Leuh accueille de nombreuses manifestations annuelles, dont le Festival national d’Ahidous. Zone à vocation agricole de la province d’Ifrane, la commune territoriale d’Ain Leuh est connue particulièrement par sa production des cerises et son riche patrimoine sylvestre.
Mohammed Drihem

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.