Home»Correspondants»L’enseignement supérieur la formation de masse et la formation d’élite.

L’enseignement supérieur la formation de masse et la formation d’élite.

0
Shares
PinterestGoogle+
 

      Il n’est secret pour personne que l’enseignement supérieur au Maroc n’offre pas les mêmes chances à tous les étudiants bacheliers .Il permet à certains bacheliers qui ont décroché un bac scientifique avec une forte moyenne dépassant 15/20 d’avoir accès aux grandes écoles où le nombre de places, de sièges est très réduit,où la formation est assez bonne ou acceptable mais les conditions  d’ y accèsder  sont très strictes;séléctives : forte moyenne,nature ,branche du Baccalauréat ,la spécialité désirée ;le concours d’entrée qui  privent une majorité de l’égalité des chances car ils ne pourront pas avoir accès aux grandes écoles et iront s’entasser dans des universités qui connaissent un effectif très élevé, un manque en ressources humaines et des programmes,des méthodolgies,des pédagogies peu appropriés et inadéquats,une formation faible qui ne leur permet pas l’acquisition,l’appropriation d’un savoir et d’un savoir faire solides ,prometteurs qui leur facilitent l’accès au marché de l’emploi qui exige une formation solide;scientifique .

Faut-il rappeler que le Maroc n’a pas besoin de diplômés en droit, en sciences humaines dont un nombre non négligeable est au chômage à cause de la formation faible et inappropriée qu’ils reçoivent qui ne répond pas aux vrais besoins du marché de l’emploi qui cherche des cadres scientifiques: des techniciens compétents, des ingénieurs d’une bonne formation qui peuvent accroitre la productivité ; réduire les coûts de productions,les charges et permettre à l’entreprise de réaliser des profits et rembourser les emprunts contractés le plus vite possible .

Que deviendront les milliers d’étudiants des universités de droit de sciences humaines ?

un grand nombre  d’entre eux bondonnent leurs études  avant de décrocher un diplôme universitaire et augmente le nombre des chômeurs qui n’ont aucune qualification. Ces étudiant doivent rejoindre un centre de formation professionnel et apprendre un métier qui leur sera utile et leur assurera de créer un atelier ou une petite entreprise si leurs parents ont les moyens . Certains étudiants qui poursuivent leurs études universitaires réussissent à obtenir  leur licence,leur master ,leur doctorat  en droit ,en sciences humaines et se lancent dans la recherche d’un emploi mais peu d’entre eux parviennent à obtenir un empoli dans le secteur public qui connait un surplus ,une saturation ,un surnombre ,un manque de postes budgétaires ce qui limite les possibilité de recrutement et augmente le nombre de diplômés chômeurs. Ces derniers doivent faire une reconversion,être recyclés afin de les préparer à un emploi.

N’est-il pas urgent de réformer l’enseignement et l’apprentissage pour permettre aux maximum d’étudiants universitaires une formation appropriée,adéquate  qui leur permet ,d’apprendre un métier,d’avoir un emploi ,de créer un atelier ,un petite entreprise .N’est-il pas urgent de doter l’étudiant universitaire du savoir et du savoir faire convenable ,approprié qui répond aux exigence du marché de l’emploi et leur donner la possibilité de se prendre en charge et de créer son propre emploi, son activité professionnelle?

Il est temps et urgent de se pencher sérieusement sur les problèmes;les carences,les insuffisances;les lacunes dont souffrent l’enseignement et l’apprentissage publics pour trouver les remèdes adéquats ,appropriés et surmonter les difficultés,doter l’étudiant d’une formation solide ,qui lui permettre l’appropriation ,l’acquisition du savoir et du savoir faire qui lui faciliteront l’obtention d’un emploi,la création de son propre atelier,de sa propre petite entreprise et de compter sur ses compétences pour créer une activité commerciale,ou professionnelle…

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.