Home»Correspondants»Charafat Afailal à Addis-Abeba : Les avancées du Maroc dans les domaines de l’eau et de l’assainissement exposées

Charafat Afailal à Addis-Abeba : Les avancées du Maroc dans les domaines de l’eau et de l’assainissement exposées

0
Shares
PinterestGoogle+
 

         La Ministre Déléguée chargée de l’Eau, Charafat Afailal, a mis en avant à Addis-Abeba, en Ethiopie, les grandes avancées réalisées par le Maroc en matière de mobilisation des ressources en eau, d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement. S’expriment lors de la réunion ministérielle de 2016 du Partenariat « Assainissement et Eau pour tous » (SWA), évènement mondial de haut niveau co- organisé par l’UNICEF, Mme Afailal a donné un aperçu général de l’expérience marocaine concernant la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable (ODD).

       Intervenant en séance plénière, Madame la Ministre a exposé plusieurs indicateurs : « la totalité de la population urbaine marocaine a aujourd’hui accès à l’eau potable. En milieu rural, le taux d’accès à l’eau potable a connu un développement spectaculaire passant de 14% en 1994 à 94,5 % actuellement. D’un autre côté, le Maroc a pour objectif d’atteindre à l’horizon 2030 un raccordement total de la population urbaine au réseau d’assainissement liquide. En milieu rural, où le taux de raccordement à une infrastructure d’assainissement saine reste inférieur à 10%, un programme national a été lancé, visant la généralisation de l’accès à l’assainissement à l’horizon 2040 ».

       Le défi de la gestion pérenne et durable de l’Eau est planétaire. Répondre aujourd’hui à ce défi, c’est bâtir une société mondiale nouvelle et solidaire, voire une véritable citoyenneté de la terre, a dit Madame Afailal.

     La Ministre déléguée chargée de l’Eau n’a pas manqué d’évoquer la mobilisation de la communauté internationale et les efforts louables et édifiants consentis par les organismes d’aide au développement et les bailleurs de fonds. Elle a cependant relevé que plusieurs régions du monde, et particulièrement en Afrique, souffrent encore de manque d’accès à l’eau potable et à l’assainissement.

     Elle a également saisi cette occasion pour souligner les efforts consentis par le Maroc pour échanger avec les pays africains frères et amis son expérience et son savoir-faire dans le domaine de l’eau, afin de les aider à concrétiser les ODD. Madame Afailal a par ailleurs annoncé que le Maroc est disposé à maintenir et à renforcer davantage la coopération avec la communauté africaine pour relever ensemble les défis liés aux changements globaux et assurer une justice climatique. « Pour cela, il nous revient de mobiliser et d’adopter une diplomatie dynamique et anticipative pour renforcer notre présence dans les instances internationales et y faire entendre la voix de l’Afrique », a-t-elle indiqué.

       A ce propos, Madame la Ministre a rappelé la mobilisation du Maroc lors de la COP 211 pour promouvoir la prise en compte de l’enjeu de l’eau au sein des négociations sur le climat.

         Il est à signaler que cet événement de Haut Niveau, organisé par l’UNICEF et le Partenariat « Assainissement et Eau pour tous », a réuni, le 15 et 16 mars, les ministres responsables des questions de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène. La séance inaugurale de cet important évènement s’est déroulée en présence du Président éthiopien, Dr Mulatu Teshome, du Président de SWA ancien Premier Ministre australien, M. Kevin Rudd, ainsi que du Directeur Général de l’UNICEF, M. Anthony Lake.

       A noter aussi que cette réunion ministérielle 2016 de SWA est la première rencontre organisée au niveau mondial sur les questions d’assainissement, d’eau et d’hygiène depuis l’accord conclu en septembre dernier entre les États membres des Nations-Unies sur les Objectifs de Développement Durable (ODD). C’est aussi la première Réunion ministérielle de SWA qui se tient en dehors des États-Unis.

       Rappelons enfin que l’objectif de cette réunion de haut niveau est de renforcer les efforts au niveau international afin de relever les défis des nouveaux Objectifs de Développement Durable (ODD) dans les domaines de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène.

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.