Home»Correspondants»Les camps des sahraouis marocains de Tindouf brûlent t-ils ?

Les camps des sahraouis marocains de Tindouf brûlent t-ils ?

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Des informations insistantes en provenance des camps de la honte de Tindouf font état de la préparation d’un génocide orchestré par les miliciens polisariens avec toute l’aide des responsables militaires et politiques algériens.

En effet, le camps dit « Smara », où sont embastillés des milliers de sahraouis marocains, a pratiquement été ravagé par un incendie criminel, dont les dégâts matériels et pertes humaines sont très importants.
Un vaste incendie qui n’est qu’une vengeance du clan du renégat Mohamed Abdelaziz qui avait été malmené, le 03 avril 2015, par des jeunes sahraouis marocains lors de sa venue au pseudo « congrès de la femme sahraouie » ; un pseudo congrès qui avait d’ailleurs dégénéré en drame avec de nombreuses pertes en vie humaine suite à l’intervention des militaires algériens et des miliciens polisariens qui ont tiré à balles réelles.
Un nouveau drame pour les sahraouis marocains qui ne demandent qu’à rentrer dans leur pays, le Maroc et qui, aujourd’hui, n’hésitent plus à se soulever contre les polisariens et l’armée algérienne au péril de leur vie tout en accusant la direction polisarienne et certaines parties algériennes de s’être enrichies en détournant les aides internationales et en encourageant la criminalité internationale et le terrorisme.
Une situation alarmante qui a conduit les experts des services algériens à monter des opérations contre le Maroc.
La première, démontée par les services de sécurité marocains, consistait à l’envoi au Maroc d’un polisarien, répondant au nom de Salaheddine , muni d’un passeport algérien, s’il vous plaît, pour y perpétrer des attentats et actes de sabotages dans les provinces sahariennes marocaines ; des faits pour lesquels il était déjà recherché par le Maroc.
La seconde, est la violation du Consulat Général du Maroc de Las Palmas (Iles Canaries) par des miliciens polisariens voulant tuer le Consul Général. Une attaque des terro-polisariens qui devraient interpeller les pays qui abritent les représentations de cette organisation terroriste, liée étroitement à certaines parties algériennes et à l’organisation DAESH. En effet, ils ne sont nullement à l’abri d’actions terroristes.
Je conclus ce papier avec le retour, dernièrement, au Maroc du Président du Tribunal Militaire polisarien, Aba ould Ahmed Mahmoud. Un retour qui constitue une nouvelle défaite pour la direction poisarienne et les services algériens. Sûr que cette personne aura beaucoup de chose à dire l’opinion internationale sur les tortures pratiquées dans les camps de la mort de Tindouf. Un retour qui donnent de grosses migraines aux responsables algériens et à ses affidés du polisario.

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.