Home»International»Guerre en Syrie : Arretez le massacre à Ghouta !

Guerre en Syrie : Arretez le massacre à Ghouta !

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Les 400 000 habitants de la Ghouta orientale ,dernier bastion rebelle aux portes de Damas ,sont en train de vivre l’enfer sous les bombardements intensifs de l’artillerie et de l’aviation du régime syrien et de son allié russe.Plus de 310 civils dont plus d’ une centaine d’enfants ont péri en quatre jours seulement selon l’OSDH(l’Observatoire syrien des droits de l’homme). Depuis dimanche dernier les avions ont pilonné avec une rare violence et de façon accrue les habitations des civils.Cest toujours les civils qui sont exposés aux raids aériens alors que les rebelles armés prennent le soin d’occuper les points stratégiques de la ville si bien qu’ils échappent souvent aux agressions aériennes de l’ennemi. C’est la deuxième vague de bombardements après celle lancée entre le 5 et le 10 février et qui avait fait plus de 200 morts.Bachar El Assad persiste et signe en adoptant la politique de la terre brûlée.

Il est plus urgent que jamais d’arrêter l’offensive car les gens meurent de faim et ils n’ont ni eau ni électricité ni nourriture selon les humanitaires sur place.L’aide humanitaire est au point zéro sur cette enclave en continuels bombardements.La communauté internationale qui est appelée à réagir est impuissante à arrêter le déluge de feu et semble ne plus avoir de sens selon les observateurs sur place .Elle se contente simplement d’exprimer son inquiétude face à ce désastre sans réellement agir.Pendant que les USA se déclarent « extrêmement préoccupés », le secrétaire général Antonio Guterres a fait part de sa « profonde inquiétude ».Et Michel Morzière ,porte-parole du collectif pour une Syrie libre et démocratique , de dire : « J’ai honte quand j’entends le concert de lamentations ;c’est une véritable indécence …» . la France par la voix de son ministre des Affaires étrangères crie au désastre humanitaire. « S’il n’y a pas d’éléments nouveaux ,nous allons vers un cataclysme humanitaire » a-t-il lancé Jean-Yves le Drian . « tout immobilisme est coupable »ajoute-il.

Une véritable folie meurtrière s’abat sur les habitants de la Ghouta orientale .Tous les correspondants des télévisions et radios internationales rapportent des descriptions de frappes d’une rare violence et font de terribles témoignages ;les enfants meurent de faim ,les écoles et les hôpitaux touchés ;les lieux inaccessibles aux secours …Ce que le régime a fait à Alep ,il le réédite a Ghouta laissent entendre les observateurs.

Pour finir, toute conscience vive est appelée à exprimer ses inquiétudes face à une catastrophe humanitaire quelles que soient sa nature et ses origines car nul ne peut être insensible à l’humain.Voir des gens innocentes souffrir et mourir , sans aides humanitaires et ne rien faire et ne pas agir est une forme de culpabilité ,cela s’apparente à une non-assistance à personne en danger ;bien sûr ,cela doit passer par des institutions et des organismes nationaux et internationaux et Les Nations-Unies sont les premières responsables face à des désastres humanitaires dans le monde,le politique devant être rélégué au second plan devant les urgences humanitaires comme pour la persécution des minorités musulmanes en Birmanie, les Rohingyas en 2017 ou à Gaza en 2014 ou encore comme le cas aujourd’ hui pour cette enclave de la Ghouta .j’esprère que mon article sera lu et entendu.

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

1 Comment

  1. Boulouiz
    25/02/2018 at 21:37

    Bachar n’est pour rien la responsabilité revient à ceux qui soutiennent Nosra et ses amis qui bonbardent Damas chaque jour

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.