La finalité du Ramadan et l’article 222


    


La finalité du Ramadan et l’article 222

Faut-il s’intéresser aux déjeuneurs quand les Musulmans se tuent entre-eux, en détruisant leurs pays et la renommée pacifiste fondamentale, la simple éthique, de leur religion ?

http://www.quid.ma/videos/asma-lamrabet-larticle-222-na-rien-avoir-avec-lislam/

Comment donner un avis, quand on est partagé, soi-même, entre plusieurs options ? Ouvert, tolérant, est-ce manquer de foi et de certitude ? Ou manquer de forces, pour ériger ses convictions, ses devoirs et ses droits ? Fascisme, tyrannie de la majorité, viennent à l’esprit pour fermer les portes. Voici, néanmoins, quelques idées de pratiquants sincères et souvent profanes. Car la religion et son adhésion, ses rites et sa défense, ses propos, ça va du cours préparatoire aux agréations et doctorats !

D’abord, si on peut informer sur notre Religion, le monde entier, et sur sa teneur et sa tolérance, ce serait très bien ! Et pourquoi pas ? Surtout, maintenant en situation d’extrémismes et de fanatismes divers, où l’on voit la religion, la nôtre, fracturée entre ses différents shiismes et adeptes, instrumentalisée et déviée vers d’autres fins. Déficit d’image et des préjugés passéistes, alourdis et mal interprétés, qui ne lui emmènent, à cet Islam, que des ennemis et qui les surmultiplient encore, en les renforçant dans leurs jugements antimusulmans.

Si on peut former les adeptes, citoyens et autres, c’est bien… Seulement, même dans un pays musulman, au rite donné et défini depuis des siècles, tel que le nôtre, on ne peut pas et on ne doit pas obliger ni forcer les gens à devenir des musulmans ni à suivre les rites, bessif, contre-gré.

Ce serait des contraintes contraires aux droits de l’homme actuels et passés. Ce serait des pressions inutiles à la bonne psychologie, car ce serait de fausses conversions, des attitudes masquées, de faux dévots, des masques de façade. De l’hypocrisie, certes et de faux zélateurs !

Qui plus est, l’un des versets du Coran, fait entendre au prophète, de ne pas insister sur ces mêmes conversions, il y a de ça, près de 14 siècles de cela ! Seulement les exégèses diffèrent entre les spécialistes.

http://www.islamreligion.com/fr/articles/661/nulle-contrainte-en-religion/

Islam, veut dire la paix et la croyance à la fois. L’Islam, c’est une mise à jour des vieilles religions monothéistes de la région, pour les bledards arabes de l’époque, des Sémites affiliés à Abraham, qui avec les temps et les chaleurs, les avaient quelque peu oubliées…Et un peu plus.

Mais à notre étage, de simples croyants et de crédules ‘’consommateurs’’, suiveurs habituels de la religion, sans beaucoup de sciences théologiques, ni d’arabe ancien ou classique, que signifient les gestes qu’il est de se voir froisser par les déjeuneurs ? Apostats, incrédules ou pas ! Que pensent-ils de ces ‘’ mécréants locaux’’ qui déjeunent devant eux ? Des ados ? Des libertaires poussés de l’extérieur ?

La foi fragile ou pas, quels que soient leurs degrés d’ouverture ou de convenances, quelle que soit la force de leur crédos, ils sont interpellés les nôtres, certes ! Que sent alors le pratiquant, quand il voit ce faire ? Quand il s’estime être dérangé ou irrité par un déjeuneur ? Quand il sait que le déjeuneur tient vraiment à se montrer par le jeûneur et s’en faire remarquer ? Que pensent, alors les plus rigoristes et les plus rigides des nôtres jeuneurs ? Ceux qui ne sont ni ouverts ni tolérants, face à ceux qui les titillent, et ce volontairement, dans leur foi ? Ils crient être défiés et insultés ! Simplement ! Ou qu’ils s’estiment devoir être bravés et outragés, si un ‘’militant’ ’le faisait par malheur, devant eux…sur les forums… d’ici ou là !

Qu’est-ce que ça leur fiche vraiment ? Alliez-vous me rétorquer. Sont-ils déstabilisés, fragilisés à ce point, dans leurs crédos et leur foi et pour si peu, nos bons musulmans ? Mais, si le déjeuneur le fait exprès et certainement, pour la frime, hors besoin de faim évidemment ? Alors là, ils tiquent, car ils distinguent une menace ! Le déjeuneur l’ose simplement pour manifester ses libertés et ses différences, et ce face à ce qui est de naissance ou d’appartenance, Sa propre communauté ! A l’opposé, les déjeuneurs appartenant aux autres communautés, des non-musulmans, ça ne les implique pas et ça ne les froisse même pas. De même que les malades !

En mangeant et ce publiquement, on ne dérange pas seulement, on fait pire, face à ces bonne gens !

Imaginez la compréhension au rural et dans les quartiers ce qui pourrait se passer…Le faire de façon ostentatoire, blessante, c’est assurément et selon eux, qu’on veut les blesser, les défier tous, eux et leurs rites et leurs lois. Ils ne sentent plus aucune protection, là, chez eux ! C’est une façon de froisser leurs cultes et leurs credo, de les moquer, de les insulter et de les pousser aux actes défensifs, instinctifs ou réflexes ! Ou plus fanatiques encore. Ça devient quasi politique pour les deux bords !

Est-ce l’un des droits de l’homme que de narguer un groupe, en arborant de sa différence ? Ça se discute, alliez-vous dire ! Mais, c’est selon les places et les endroits, l’évolution moderniste, démocratique ou pas. Mais, il me paraît difficile, dans les ‘’cirques’’ des sports, là sur les tribunes, de narguer les hooligans ! Ni même de les convaincre de vos bons et-ou naturels droits.

Que Dieu nous éclaire depuis le Big-bang et nous fasse évoluer, qu’Il nous pardonne nos approximations et efface nos erreurs !

http://www.quid.ma/videos/asma-lamrabet-larticle-222-na-rien-avoir-avec-lislam/#comment-2763499319

Bonne fête de l’Aïd à vous tous.

Dr Idrissi My Ahmed, au 3 juillet, 27 Ramadan 1437.

DR IDRISSI MY AHMED


 

Dans le même sujetمقالات في نفس الموضوع

 

Commenter أضف تعليقك

Veuillez copier le code ci-dessous dans le cadre rouge à droite.
*



 

Big Sidebar

 

yahoo

 

Facebook + buzz

 
 

Derniers articles

Derniers articles