Home»Sport»SKI CLUB IFRANE PARTICIPE A LA 22ème COUPE DU CCC DE L’ESCALADE DE LA SAE

SKI CLUB IFRANE PARTICIPE A LA 22ème COUPE DU CCC DE L’ESCALADE DE LA SAE

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Dimanche 13 mai dernier, l’équipe des grimpeurs du Ski Club Ifrane ont participé à la Compétition sportive dotée de la 22ème Coupe du Club des Clubs de Casablanca (CCC) organisée par ce dernier sur sa Structure Artificielle d’Escalade – SAE – sis Corniche Ain Diab Siège Social du CCC.
Cette compétition d’escalade a été marquée par la participation d’une centaine de grimpeurs des deux sexes confondus sociétaires du Club Alpin Français, du CCC et CCC Louka, de Léon l’Africain et du Ski Club Ifrane.
Lors de cette compétition, le poussin Abdellah Lerhenane du Ski Club Ifrane a occupé la deuxième place sur le podium de la catégorie des poussins alors que ses co-équipiers Ouhoussou Slimane et Ahmed Ouazzi ont respectivement occupé la troisième marche du Podium de la catégorie des juniors et la seconde place au podium des séniores.
Un mur d’escalade, ou une structure artificielle d’escalade (SAE), est un mur bâti, avec des prises pour les mains et les pieds, utilisé pour la pratique de l’escalade. Certains sont des constructions en briques ou en bois, mais sur la plupart des murs modernes, le matériau utilisé pour le mur est une fine plaque de contreplaqué avec des trous percés à des intervalles réguliers. Ils ont généralement un emplacement pour attacher la corde d’assurance, mais ils peuvent aussi être utilisés pour grimper en tête.
Chaque trou contient une cheville en métal pour permettre à des prises variées d’être vissées sur le mur. La face grimpable du mur peut être recouverte avec divers produits texturant, dont le béton, la peinture et/ou le polyuréthane avec du sable.
En plus de ce revêtement structuré, le mur peut contenir des formes additionnelles telles que des petites échancrures et protubérances, ou prendre la forme de surplomb, fissure, etc.
Certaines prises sont spécialement moulées pour imiter les sensations du vrai rocher, dont certaines démesurées et pouvant avoir d’autres prises boulonnées à l’intérieur.
L’escalade, ou grimpe, parfois appelée varappe , est une pratique et un sport consistant à se déplacer le long d’une paroi pour atteindre le haut d’un relief ou d’une structure artificielle, par un cheminement appelé voie et avec ou sans aide de matériel. Le terrain de pratique va des blocs de faible hauteur aux parois de plusieurs centaines de mètres en passant par les murs d’escalade. Physiquement, l’escalade est un sport complet sollicitant aussi bien les mains et les bras que les jambes et le tronc ainsi que des aptitudes mentales importantes. Le pratiquant est couramment appelé « grimpeur ».
Cette discipline se crée progressivement à la fin du xixe siècle dans les courses des premiers alpinistes vers les grands sommets, avant de se démocratiser au siècle suivant, devenant populaire dès la fin des années 1970. Les premières compétitions officielles sont organisées en 1988 par l’Union internationale des associations d’alpinisme (UIAA). Chaque année est organisée une Coupe du monde de difficulté, de bloc et de vitesse, et tous les deux ans des championnats du monde, l’ensemble étant supervisé par la Fédération internationale d’escalade (IFSC).
Aussi, Sur décision de la 129ème session du Comité international olympique réuni le 3 août 2016 à Rio de Janeiro ; l’escalade est devenue un sport olympique et rentrera en jeux lors des Jeux olympiques d’été de 2020
L’escalade comporte des risques variables selon les différentes spécialités qui ont, chacune, mis au point un équipement apportant de la sécurité, sauf l’escalade en solo intégral où le grimpeur évolue sans système d’assurage

Mohammed Drihem

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.