Home»Enseignement»HOMMAGE A UN HOMME EXCEPTIONNEL ! (D’ après Ahmed Bendaoud)

HOMMAGE A UN HOMME EXCEPTIONNEL ! (D’ après Ahmed Bendaoud)

0
Shares
PinterestGoogle+
 

 HOMMAGE A UN HOMME EXCEPTIONNEL !

 (D’ après Ahmed Bendaoud)

     Il n’est pas de la supercherie ou de l’utopie, quand je rends hommage à un Français qui a vécu un certain temps à Figuig, au début de l’Indépendance Nationale.

M. Péchalerieu avait été affecté dans cette ville, en tant que Directeur de l’école professionnelle, sections bâtiment et menuiserie, et en même temps de quelques classes pilotes, assises de l’actuel collège Sidi Abd Aljabbar.

Il était un homme jovial, plein d’énergie et de bonne foi. Grâce à sa clairvoyance, à son dévouement et à sa sagesse, il a pu maintenir et entretenir une vraie symbiose au sein des équipes enseignantes et des élèves.

Je rends hommage à cet homme bien sensé qui était au service de la ville et qui avait parfaitement accompli ses fonctions aussi bien qu’un tout autre bon citoyen .Il n’épargnait aucun effort pour répondre aux besoins de l’établissement et de celles et de ceux qui en dépendaient .Il portait tout haut le flambeau qui éclairait aux étudiants la voie du savoir et de l’instruction, comme il était un vrai soutien de ses élèves et un bon conseiller des parents.

Le souci qui le hantait toujours, était de susciter la soif d’apprendre chez les apprenants et de voir Figuig occuper sa place honorable parmi les grandes villes du Maroc.

Combien de jeunes, à l’époque, avaient été recrutés par l’Etat grâce à ses initiatives et à ses interventions pertinemment justifiées! Nombreux étaient des étudiants qui avaient bénéficié de bourses pour pouvoir poursuivre leurs études à Oujda !

Compte tenu de toutes ces actions distinguées, je trouve parfaitement normal, qu’il soit  de mon devoir-ayant été l’un de ses nombreux élèves, pendant une année, parce qu’en plus de la direction, M.Péchalerieu enseignait le français- dis-je, d’exprimer ma gratitude à l’égard de cet homme qui s’était donné entièrement pour le bien-être des autres, avant de quitter discrètement la belle et attachante Oasis, Figuig./.

( d’après Ahmed  Bendaoud )

DE VIVE VOIX : Mohammed Essahlaoui

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

1 Comment

  1. yahya
    08/01/2013 at 05:18

    Quant à moi, je rends hommage à Mme Vatin et à M. Thibault, qui m’ont enseigné le français et les sciences naturelles au collège le prince héritier Sidi Mohammed – l’actuel collège Mohammed VI. Ils étaient maintenant rentrés en France et jouissaient d’une belle retraite. Llah yadkorhom bkhir.

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.