Berkane et Ahfir: Les infrastructures sportives de proximité, un rempart contre le décrochage scolaire et les activités illicites


    


 

19 juin 2012

Berkane  -
Les centres socio-sportifs de proximité et autres infrastructures sportives, inaugurés lundi et mardi par SM le Roi Mohammed VI dans la province de Berkane, en particulier à Ahfir, constituent le meilleur rempart contre le décrochage scolaire, la délinquance et les activités illicites comme la contrebande.

Ces projets, réalisés en concrétisation du programme provincial de développement du secteur du sport et de la jeunesse ou dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), jouent un rôle éminemment important dans l’encouragement des jeunes à poursuivre leurs études, à s’émanciper et à faire étalage de leurs compétences sportives, artistiques et intellectuelles.

Il s’agit là de la meilleure manière de réussir leur insertion dans la vie sociale et de lutter contre toutes les formes de marginalisation et d’exclusion dont pâtit cette frange importante de la société et qui sont source de tous les vices et les maux.

Le programme provincial de développement du secteur de la jeunesse et du sport dans la province de Berkane, doté d’un budget de 90,5 millions de dirhams, renforce de manière significative les infrastructures sportives au profit des jeunes, en mettant à leur disposition des équipements de qualité, qui font la fierté des habitants de la région.

Le complexe socio-sportif de proximité intégré à Ahfir et la piste d’athlétisme dans la ville de Sidi Slimane Chrâa, inaugurés mardi par le Souverain, procèdent de cette volonté royale visant à offrir aux jeunes les meilleurs conditions d’émancipation et d’intégration socio-culturelle pour contribuer à l’effort d’édification de leur pays.

D’autres projets ont vu le jour ces dernières années dans la province de Berkane, notamment la salle couverte omnisports “SAR le Prince héritier Moulay El Hassan” et le complexe socio-sportif de proximité “SAR la Princesse Lalla Meryem”.

L’INDH a été également d’un précieux apport au secteur du sport dans la province en finançant la construction de plusieurs terrains de sport, de maisons de jeunes et de complexes socio-sportifs de proximité dans les communes rurales et les quartiers sous -équipés.

Ces différents projets favorisent l’intégration des jeunes et des autres groupes vulnérables et contribuent par la même à l’amélioration des conditions de vie des habitants de la province, par la réduction du taux de pauvreté et la lutte contre la marginalisation, l’exclusion sociale et la précarité.

Le complexe socio-sportif de proximité intégré d’Ahfir, inauguré mardi par le Souverain, revêt une dimension stratégique, dans la mesure où il va immuniser les jeunes contre les activités illicites comme la contrebande.

En effet, cette ville se trouve à quelques mètres de la frontière algérienne et en l’absence de ce genre de structures d’animation socio-culturelle et de perspectives d’intégration dans la vie active, les jeunes seraient tentés par ces activités, surtout après la fermeture par l’Algérie de ses frontières avec le Maroc.

La réalisation de la piste d’athlétisme de Sidi Slimane Chraâ s’inscrit dans le cadre du programme de développement des infrastructures nationales d’athlétisme, doté d’une enveloppe budgétaire de 578 millions de dirhams et portant sur la réalisation par la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA) de l’Académie internationale Mohammed VI d’athlétisme d’Ifrane, de cinq centres régionaux de formation des athlètes, d’un centre médico-sportif à Rabat et de 21 pistes à revêtement synthétique dans différentes villes du Royaume.

Au-delà du renforcement des infrastructures sportives et de la contribution à l’émergence de nouveaux athlètes capables de représenter le Royaume dans différentes compétitions, ce projet va permettre l’intégration de la province de Berkane dans le tissu sportif national.

Cela rejoint la philosophie de l’INDH, lancé en 2005 sous l’impulsion de SM le Roi, soucieux de réduire les disparités et les dysfonctionnements de la société marocaine.

La première phase de l’INDH à Berkane (2005 -2010) a permis de réaliser plusieurs chantiers de grande envergure dans les domaines de la santé, du sport, de la promotion de la jeunesse, l’émancipation des femmes, la création des activités génératrices de revenus et la lutte contre la pauvreté en milieu rural notamment.

La deuxième phase (2011-2015) va élargir le champ d’intervention de ces programmes ainsi que les zones et les couches bénéficiaires.

Ainsi, soixante-cinq projets INDH ont été programmés rien que durant la période 2011/2012 pour un investissement global de 58,3 MDH, et qui vont avoir une grande incidence sur le quotidien des habitants et changeront fondamentalement le visage de leur province.

Que ce soit dans le cadre de l’INDH, de la mise à niveau urbaine, du sport ou de la valorisation du secteur de l’artisanat, les projets lancés ou inaugurés par SM le Roi durant sa tournée à Berkane visent à conforter cette province dans sa place de choix dans le grand projet de développement de l’Oriental.

Depuis son lancement par le Souverain en 2003, l’initiative royale pour le développement de l’Oriental avance en effet à pas de géant avec la concrétisation de grands chantiers structurants : autoroute Fès-Oujda, agropole de Berkane, parc industriel et la station touristique de Saidia et bien d’autres projets, appelés à faire de cette région un grand pôle de développement aussi bien au Maroc que dans le Sud de la Méditerranée.
map

 



 

Dans le même sujetمقالات في نفس الموضوع

 

Commenter أضف تعليقك

Veuillez copier le code ci-dessous dans le cadre rouge à droite.
*