Home»Régional»Les arbres millénaires à Oujda

Les arbres millénaires à Oujda

8
Shares
PinterestGoogle+
 

Bedhri mohammed

A l’occasion de journée internationale de l’environnement, nous avons pensé consacrer un article à un arbre millénaire qui pavoise encore la ville d’Oujda. Il s’agit d’un arbre milliaire (el batma)

La ville d’Oujda qui a fêté son millénaire jouissait d’un cadre de vie exceptionnel caractérisé par une végétation luxuriante au point que le géographe El Bakri (1094) a été émerveillé par la beauté de ses vergers et ses magnifiques arbres et s’y installé durablement.

A l’époque du protectorat, les autorités coloniales ont accordé à la végétation de la ville un soin particulier en construisant le parc Lalla aicha et d’autres ilots de verdure.

Aujourd’hui la ville d’Oujda reste relativement verte mais a perdu sa végétation luxuriante malgré les efforts accomplis par les autorités locales.

Nous nous intéressons aux arbres millénaires qui existent encore et sont protégés, en particulier le Batma.

Au mois de juin 2018, un arbre géant s’est coupé en plusieurs morceaux au parc Lalla aicha. Produisant un brut assourdissant Faute de moyens pour l’évacuer à cause du danger qu’l représente pour les promeneurs, nous avons jugé intéressant de consacrer un article à l’arbre à Oujda

El Betoum, (Pistcia adgantica et anacardiceae), l’arbre de fer. Classé, les pistachiers de l’Atlas résistent aux temps et aux interférence de l’homme. Ils se dressent encore majestueusement sur quelques places de la ville d’oujda.

Le pistachier de l’Atlas (famille des trébinthacées), connu sous le nom de betoum (el batma pour les autochtones) approchent six siècle d’âge Le batma, est long de près de 20 mètres et de 25cm de parapluie .Dune valeur écologique. Ses racines vont puiser l’eau à plus de 20 m de profondeur.

Le pistachier de l’atlas se régénère principalement dans les touffes du jujubier dont il est l’hôte. Cette plate épineuse le protège jusqu’à ce qu’il agrandisse

1) L’arbre milliaire situé à la Rue des Nations Unies(lycée khnata)

C’est un des arbres millénaires qui coule une paisible existence depuis des lustres. Il est penché et offre un panorama magnifique quand il fleurit au printemps Il est heureux que cet arbre soit encore vivant du fait de sa longévité

Nous espérons qu’il coulera des heures heureuses

2) Les arbres du parc Lalla Aicha

Construit dans les années trente par l’architecte Mr Maistre, il renfermait de magnifiques platanes , aujourd’hui disparus à cause d’un chancre qui les a détruits Il reste quelques pieds qui témoigne de la majesté de cet arbre qui ornait les trottoirs de la ville notamment boulevard Yacoub al Mansour

Le parc abrite des arbres millénaires, Al Batma dont l’âge est de quelques siècles. Ils vivent encore (Cinque) sans tenir compte de l’âge A ce jour, Le plus vieux arbre urbain a élu domicile au parc Lalla aicha.

3) Le parc Lalla Myriem

Construit dans les années trente, le parc Lalla Myriem abrité quelques arbres centenaires .Des palmiers plantés autour d’un bassin d’eau rénové plusieurs fois ornent la place Bab Al harbi

4) Café El Badaoui

Un des cafés le plus ancien de la ville d’Oujda situé à Souk al qods abritait un betma millénaire .Il a été abattu en 1988. pour agrandir le café

5)La route de Sidi Driss

Les quatre arbres de type el Batna sont préservés contre la main de l’homme. Pour les protéger, la municipalité a construit un muret.

6) Oasis Sidi Yahia

De magnifiques arbres luxuriants faisaient de l’Oasis sidi Yahia un lieu de villégiature. De nombreux arbres de type Al Batma millénaires sont encore préservés.

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.