Home»National»ommuniqué de presse – Le Groupe Acrobatique de Tanger en tournée au Maroc

ommuniqué de presse – Le Groupe Acrobatique de Tanger en tournée au Maroc

0
Shares
PinterestGoogle+
 

L’Institut français d’Oujda accueille le spectacle « HALKA » du Groupe Acrobatique de Tanger le 29 septembre au Théâtre Mohammed VI à 19h30.
Il s’agit d’une tournée qui s’inscrit dans la saison culturelle France-Maroc 2017. Elle commence le 14 septembre à Agadir, passe par Marrakech, Casablanca, Tanger et finit à Oujda lors d’un splendide spectacle de clôture.
Considéré comme le coup de cœur de cette rentrée, ce spectacle qui combine prouesses acrobatiques, poésie, chants et percussions, sera l’occasion pour l’Institut français d’Oujda d’inviter le public, gratuitement, à découvrir l’art du cirque.
Cet événement ne peut réussir sans la présence de la presse et médias afin de lui donner le rayonnement qu’il mérite. De ce fait, nous vous invitons à prendre part de ces festivités et comptons énormément sur votre présence.
Veuillez trouvez ci-joint, le communiqué de presse de la tournée nationale ainsi que quelques photos du groupe acrobatique de Tanger.
Dans l’attente de vous rencontrer, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.
=======
COMMUNIQUÉ DE PRESSE

OUJDA, LE 14 SEPTEMBRE 2017
LE GROUPE ACROBATIQUE DE TANGER EN TOURNÉE AU MAROC
Le Groupe Acrobatique de Tanger présente son dernier spectacle « Halka » lors d’une tournée exceptionnelle à Agadir, Marrakech, Casablanca, Tanger et Oujda du 14 au 29 septembre 2017. Coup de cœur de la rentrée de l’Institut français du Maroc, cette création collective, en association avec Abdel Senhadji du collectif français XY, met en scène tout l’art du cirque et invite le public à découvrir un dialogue chorégraphié qui combine prouesses acrobatiques, poésie, chants et percussions.
Du traditionnel à la création contemporaine
Dans « Halka », les artistes questionnent avec leurs corps les mémoires d’un art qui a façonné leur rapport au monde. Leurs prouesses acrobatiques, puissantes et singulières, sont le fruit d’une union entre un héritage traditionnel et une écriture contemporaine. Leurs chorégraphies dialoguent avec la musique, composée de poésie déclamée, de cris, de chants et de percussions. Les artistes jouent avec des éléments d’apparence anodine pour partager avec le public leur histoire intime.
Les acrobates explorent les contradictions d’un monde tiraillé entre sacré et profane, authenticité et emprunts. Ils expriment aussi avec un humour sans limite cette liberté d’avoir pu franchir, à travers cet art, les frontières géographiques et culturelles. Durant une heure, le public est invité à abandonner ses repères et se laisser envoûter par l’énergie des corps de ces acrobates qui viennent défaire les rapports socio-culturels. Leurs mouvements régénèrent, adoucissent les égos et font baisser les armes. Les individualités apparaissent, se libèrent, communient, et se ressoudent à nouveau.
Un collectif authentique au succès grandissant
L’acrobatie marocaine est un des joyaux du patrimoine culturel marocain. C’est pour en faire connaître la richesse qu’a été fondé il y a dix ans le Groupe Acrobatique de Tanger, collectif d’acrobates traditionnels. Dès son lancement en 2008, le Groupe a été soutenu par la Fondation BNP Paribas et la Fondation BMCI pour leur spectacle « Taoub » signé par Aurélien Bory qu’ils ont pu présenter lors d’une tournée mondiale à succès. Deux spectacles ont suivi, « Chouf Ouchouf » mis en scène par le duo suisse Zimmermann & de Perrot et « Azimut », également mis en scène par Aurélien Bory.
Le Groupe Acrobatique de Tanger place la culture populaire au cœur de son projet, une culture militante et démocratique, accessible à tous. Questionner, conserver et valoriser l’acrobatie marocaine sont ses priorités. Les acrobates marocains appartiennent à la confrérie de Sidi Ahmed ou Moussa, ils apprennent leur art sur les places publiques des villes et villages ou sur la plage de Tanger auprès des ainés devenus maîtres.

Avec « Halka », le Groupe Acrobatique de Tanger a voulu revenir aux sources de la tradition. Il confronte aux extraordinaires sujets du monde d’aujourd’hui et s’inscrit dans le sillon des recherches les plus innovantes du cirque contemporain.
Halka a été chaleureusement applaudie pendant la Biennale de la danse de Lyon et la tournée du spectacle en France et en Belgique.
Événement organisé dans le cadre de la Saison culturelle France-Maroc 2017 de l’Institut français du Maroc, en partenariat avec la Fondation BMCI.

Programme :

Agadir / Centre culturel d’Aït Melloul
Jeudi 14 septembre 2017 à 19h
Marrakech / Institut français de Marrakech
Lundi 18 septembre 2017 à 20h
Casablanca / Studio des Arts Vivants
Jeudi 21 septembre à 20h30
Tanger / Palais des Institutions Italiennes
Mardi 26 septembre à 21h
Oujda / Théâtre Mohammed VI
Vendredi 29 septembre 2017 à 19h30

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.